Welcome Guest: S’enregistrer | Connexion
 
FAQ | Rechercher | Membres | Groupes
 


 Bienvenue sur le Forum 

 
 

Forum Chrétien Évangélique d'édifications pour les Chrétiens selon ce que la Parole de Dieu nous dit en Colossiens 3:16

"Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres"  
 
 

Invité Bénédiction en Jésus et que ce jour soit rempli de paix, de joie, d'amour. Ouvre porte
 
 


 
ou ce trouve le paradis? l'enfer exicte?
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Amis de Jésus Index du Forum -> Bible -> Bible Aller à la page: 1, 2  >
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Christophe
Serviteur de Dieu
Serviteur de Dieu

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 564
Localisation: paris
Pays: France

MessagePosté le: Sam 8 Nov - 19:45 (2008)
MessageSujet du message: ou ce trouve le paradis? l'enfer exicte?
Répondre en citant

j'ai eut une bonne surprise vendredi, des témoin jéhovah sont venu me rendre visite. il mon mis un sacrée coup sur la tête, même si aujourd'hui je vais un peu mieux!
j'ai pas réussir a dialoguer, ni trouver des verset et donc j'ai pas pus contre attaquer sur certains question qui me reste flou!
pas un seul est venu un verset dans ma tête, un trou, néant j'ai pas compris,j'ai encaisser.
aprés leur départ, j'était dans un état explosif. je me suis renfermer dans ma chambre pour éviter que ma famille soit toucher.
Aprés la douche, s'aller mieux, mais un peu.
 
1° ou se trouve le paradis
réponse  le ciel et non sur notre terre que nous vivons.
bon j'ai pas réussir a trouver la réponse sur la bible.
eux il disent sur notre terre que nous vivons que on verra jamais notre Dieu.
il détruira tout les personnes qui ne croient pas en lui!
sauf que moi je dit que se sera la terre loin de la face de Dieu.
car Dieu a Dit qui détruira ces créatures et donc le paradis il est vers le ciel.
pres du royaume.
je vous laisse mettre vos réponse sur ce sujet que Dieu vous bénisse! 
___________________________________
http://christophe2904.skyblog.com
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 8 Nov - 19:45 (2008)
MessageSujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mado


Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 14
Localisation: bourgogne
Pays: France
Livres Préférés: PAROLE DE DIEU,

MessagePosté le: Sam 8 Nov - 21:24 (2008)
MessageSujet du message: ou ce trouve le paradis? l'enfer exicte?
Répondre en citant

                          Bonsoir Christophe,

                          C'est un sujet bien délicat;
                          -Ou se trouve le paradis?   je dirais également au ciel,nous sommes
                              que de passage sur terre,parsemé d'embuches,vallée de larmes.
                              JESUS est notre plus bel exemple( Lui sans péché).Il à tant souffert
                              pour nous sur cette terre!.

                                                                   Que Dieu vous bénisse.

                                                                            Mado.
___________________________________
Revenir en haut
Jacquou le croquant


Hors ligne

Inscrit le: 28 Oct 2008
Messages: 47
Localisation: Amiens 80
Pays: France
Livres Préférés: Bible de Jérusalem &

MessagePosté le: Dim 16 Nov - 17:01 (2008)
MessageSujet du message: ou ce trouve le paradis? l'enfer exicte?
Répondre en citant

mado a écrit:
                          Bonsoir Christophe,

                          C'est un sujet bien délicat;
                          -Ou se trouve le paradis?   je dirais également au ciel,nous sommes
                              que de passage sur terre,parsemé d'embuches,vallée de larmes.
                              JESUS est notre plus bel exemple( Lui sans péché).Il à tant souffert
                              pour nous sur cette terre!.

                                                                   Que Dieu vous bénisse.

                                                                            Mado.

Bonsoir à tous les deux,
Personnellement j'ai souvent de longues conversations avec des chrétiens de toutes tendances et même des musulmans que je considère comme des frères en christ qu'ils soient islamistes ou pas et dans les deux cas mes interlocuteurs me considèrent comme un illuminé ou un doux dingue traumatisé par l'actualité.
Où se trouve le Paradis? Pas de réponse dans la bible dîtes vous l'une et l'autre et vous avez raison mais pourquoi n'y a t-il pas de réponse? La bible n'est - elle pas Parole de Vérité? N'est-elle pas la symbolique de l'homme dans toute sa dimension?
Le Paradis n'est ni sur terre, ni au ciel, voilà pourquoi la Bible ne répond pas, car dans les deux cas cela se saurait depuis trés longtemps. La première tentation du diable est là:
-convaincre que le Paradis est au ciel d'ailleurs le mot ciel est inadapté pour le divin, on parle des CIEUX et la nuance est de taille car Cieux est le pluriel de ciel, songez-y. Y a t il plusieurs ciels? La Bible n'est pas là pour combattre Satan et encore moins pour répondre à des attaques hérétiques, fussent-elles portées par les témoins de Jéhova (celui qu'on ne nomme pas).
Mais où est donc le PARADIS?

TOUT SIMPLEMENT EN NOTRE FOI EN JESUS FILS DE DIEU ET DIEU, EN NOTRE ABANDON DANS CETTE INEBRANLABLE FOI EN NOTRE SEIGNEUR.
-En la foi, l'acceptation et l'accomplissement de sa Parole et de son exemple.
-En nous reconnaissant pêcheur et le rachat de nos pêchés par le sang versé sur la Croix par Jésus.

VOILA LA CACHETTE DU PARADIS ET LORS DE LA DESTRUCTION DE NOTRE ENVELOPPE CHARNELLE PAR LE FEU OU TOUS AUTRES MOYENS OU PHENOMENES NOTRE AME LIBERE REJOINT JESUS SI LORS DE NOTRE PASSAGE SUR TERRE NOUS AVONS ETE SOUMIS AU PERE, SINON NOTRE AME PART AU BUCHER DE L'OUBLI, LA GEHENNE.

Bien entendu ces propos n'engagent que moi et ne sont pas vérités bibliques mais mon intime conviction. Souvenez-vous:
Evangile de Matthieu 5-3 à 5-12:
5-3"Heureux ceux qui se savent pauvres en eux-mêmes, car le royaume des cieux est à eux!
5-4 Heureux ceux qui pleurent, car Dieu les consolera!
5-5 Heureux ceux qui sont doux, car ils recevront la terre que Dieu a promise!
5-6 Heureux ceux qui ont faim et soif de vivre comme Dieu le demande, car Dieu exaucera leur désir!
5-7 Heureux ceux qui ont de la compassion pour autrui, car Dieu aura de la compassion pour eux!
5-8 Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu!
5-9 Heureux ceux qui créent la paix autour d'eux, car Dieu les appellera ses fils!
5-10 Heureux ceux qu'on persécute parcequ'ils agissent comme Dieu le demande, car le royaume des cieux est à eux!
5-11 Heureux êtes-vous si les hommes vous insultent, vous persécutent et disent faussement toute sorte de mal contre vous parceque vous croyez en moi.
5-12 Réjouissez-vous, soyez heureux, car une grande récompense vous attend dans les cieux. C'est ainsi, en effet, qu'on a persécuté les prophètes qui ont vécu avant vous."...


Que Dieu nous bénisse!
Jacquou le croquant
___________________________________
Le pire de tous les états d'âme est l'indifférence; il faut croire; l'incroyance est la ruine non seulement des individus, mais des sociétés.
Lammenais
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Guy G.


Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2009
Messages: 27
Localisation: Montréal Sud
Pays: Canada
Livres Préférés: Bible et lecture

MessagePosté le: Mar 21 Avr - 17:25 (2009)
MessageSujet du message: Ou se trouve le Paradis ?
Répondre en citant

   Je te le dis en vérité: aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis (Luc 23; 43).

   Aujourd'hui ?  Alors que Christ savait très bien que pour les 3 prochains jours, sont corps serait dans un sépulcre (Mtt.12; 40) et qu'en Esprit, il irait prêcher aux esprits en prison (1 Pi.3; 19).

   Comment pouvait-il dire '' aujourd'hui '' ?

   Qui est Christ, qui est Dieu, qui est l'Éternel ?
   Je suis celui qui suis  '' Je suis '' (Exode 3; 14).

   Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement (Héb.13; 8)

   Christ est '' Aujourd'hui '' car Dieu '' Emmanuel '' n'est pas un temps quelconque pour le spirituel, car le temps est pour toute création de sa Main, tout selon le désir de sa Pensée et Parole (Jean 1; 1).

   Alors comme notre monde a commencé par un Paradis (l'Éden)
même si satan et ses démons ont cherché à tout détruire, l'Éternel finira notre monde par un nouveau ciel (Apc.21; 1) pour les prémices (Jac.1; 18) du salut, et une nouvelle terre pour les nations (Apc.21; 24) Paradis incorruptible et tout ce qu'il renfermera (1 Cor.15; 53).

   Quant à l'enfer, il est réservé au monde rebel, qui subira la 2* mort (Apc.20; 14) l'étan de feu, alors que les démons seront enchaînés dans les ténèbres éternels (Jude 6) 
___________________________________
Moi et ma maison serviront l'Éternel !

Sincèrement Guy.
Vie et Bible, Qué Can.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Damien


Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2009
Messages: 48
Localisation: Lille
Pays: France

MessagePosté le: Jeu 23 Avr - 16:45 (2009)
MessageSujet du message: ou ce trouve le paradis? l'enfer exicte?
Répondre en citant

le paradis est en fait a mon avis concentré dans les supernova de types II car dieu il dit dans la bible qu'il nous accueille dans sa lumiere divine or qu'est ce qui est plus lumineux qu'une supernova de type II. rien donc voila dieu il est dans les supernova de type II.

j'espere avoir répondu a ta question
___________________________________
J'ai vu Jésus dans un rêve...Il m'a tendu sa main signe de réconciliation des croyants... Je l'ai accepté et j'ai ouvert mon cœur pour accueillir le Seigneur et son message divin... Merci Jésus...
Revenir en haut
jjt


Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2007
Messages: 13
Localisation: France Sud
Pays: France

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 16:04 (2009)
MessageSujet du message: Le paradis
Répondre en citant


Bonjour Christophe,

Où se trouvera le paradis? 


Dieu a créé la terre dans un but bien précis.   «Car ainsi parle Yahvé, le créateur des cieux : C'est lui qui est Dieu, qui a modelé la terre et l'a faite, c'est lui qui l'a fondée; il ne l'a pas créée vide, il l'a modelée pour être habitée. Je suis Yahvé, il n'y en a pas d'autre.  »  (Esaïe 45:18).
 

Ainsi, la terre a été créée tout spécialement pour l’homme. De plus, Dieu a prévu que cette terre soit la demeure éternelle des humains.
Le dessein de Dieu concernant la terre ressort tout aussi nettement de la mission qu’il a donnée
au premier couple humain. Dieu a dit à Adam et Ève :

 “ Dieu les bénit et leur dit : Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre et soumettez-la; dominez sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et tous les animaux qui rampent sur la terre. ” (Genèse 1:28).
 

 La terre, que Dieu avait confiée à Adam et Ève, devait être une demeure éternelle pour eux et pour leur descendance. Des siècles plus tard, le psalmiste a déclaré : “ Le ciel, c'est le ciel de Yahvé, la terre, il l'a donnée aux fils d'Adam. ” — Psaume 115:16.
 

Mais comment pouvons-nous être sûrs que Dieu n’a pas changé son dessein originel relatif à la terre ? Nous pouvons en être convaincus, car la Parole inspirée de Dieu, la Bible, nous apprend que Dieu a l’intention de donner la terre aux humains obéissants (Psaume 25:13 ; 37:9, 22, 29, 34).
De plus, les Écritures décrivent les humains bénis par Dieu habitant en sécurité, assis chacun “ sous sa vigne et sous son figuier ”, sans que “ personne les fasse trembler ”. (Miché 4:4 ; Ézékiel 34:28.)
Par ailleurs, les humains   “ Ils bâtiront des maisons et les habiteront, ils planteront des vignes et en mangeront les fruits.   Esaïe 11:6-9 ; 65:21, 25.
 

Ainsi donc, à la lumière des différents textes bibliques et bien d’autres, la terre sera transformée en paradis ou la paix, la sécurité et la justice y régneront.
Qu’en penses tu ?  n’hésite pas à me faire part de tes questions directement par mail . Voici mon adresse :   jjt.gmr2@orange.fr
En attendant, reçois mes salutations fraternelles.
Jean
 
Revenir en haut
josé dora


Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2010
Messages: 1
Localisation: cameroun
Pays: Congo

MessagePosté le: Mar 30 Mar - 11:11 (2010)
MessageSujet du message: où se trouve le paradis
Répondre en citant

le paradis n'est pas encore crée la bible déclare que il y aura une nouvelle terre et de nouveaux cieux c'est la nouvelle jérusalem  ce qui est sur la bible déclare que ce monde va passé et tout ce qui s'y trouve
que le Seigneur te bénisse
___________________________________
slut mes biens aimés j'aime le Seigneur mais j'ai besoin des exhotations venant de vous je suis chantre
Revenir en haut
Yahoo Messenger
Toni
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2007
Messages: 2 181
Localisation: Mons - Belgique
Pays: Belgique2
Livres Préférés: Psaume 139

MessagePosté le: Ven 16 Avr - 16:14 (2010)
MessageSujet du message: ou ce trouve le paradis? l'enfer exicte?
Répondre en citant

Ne sois pas inquiet au sujet des Témoins de Jéhovah.
Ils étudient les verset par cœur mais des versets erronés. Et en fait , ce n'est pas la Bible qu'ils étudient.
Ils ont un petit livre avec les questions et réponses déjà tous préparés. Et ils s'entrainent dans leur "salle du royaume" avant d'aller de porte à porte. C'est ainsi que toi, n'étant pas préparer à leurs attaques, tu as été à cours d'argument.

Il vaut mieux leur dire de revenir et tu invites un pasteur pour leur répondre. Vous priez avant pour que le Saint-Esprit vous donne les bonnes réponses.

Pour ce qui est du "paradis" ou de "l'enfer", ils existent vu que la Bible en parle, autrement cela ne serait pas.
Pour le paradis, qui signifie "jardin", il y a celui de Eden qui se trouve sur terre.
Là se trouve l'arbre de vie, et celui de la connaissance du bien et du mal.
Il est gardé par des chérubins. On y a plus accès depuis le péché d'Adam et Eve.

Quand nous disons que nous irons au Paradis, s'agit-il de celui-là ou d'un autre ?
Je pense que l'accès nous sera ouvert pour celui de l'Eden, sans doute au moment du milénium mais c'est mon avis, je n'ai pas vérifié dans la Bible.

Apocalypse nous parle de l'arbre de vie, est-ce celui du Jardin d'Éden ou un autre ?

Des versets qui parle du Paradis, j'en ai trouvé que trois seulement :

Citation:
Luc 23:43 Jésus lui répondit : Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis.
2 Corinthiens 12:4 fut enlevé dans le paradis, et qu’il entendit des paroles ineffables qu’il n’est pas permis à un homme d’exprimer.
Apocalypse 2:7 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises : A celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.


Cet arbre de vie du paradis de Dieu est celui du Paradis Céleste.

Pourquoi je dis "Paradis Céleste" et non pas celui d'Éden, terrestre.
Ou se trouve le trône de Dieu ?
Ou se trouve la grande foule dont parle Jean dans Apocalypse ?
Il se trouve devant l'Agneau Immolé et devant le trône de Dieu.
Jean en Apocalypse 7:9 nous décrit une scène qui se passe au ciel, et non pas sur terre.
Suffit de lire les versets suivant pour comprendre que cela se passe au ciel.

Puis, cette terre et ce ciel que nous voyons disparaitront.

Le trône de Dieu se trouve au ciel, au troisième ciel, pas celui que nous voyons où les oiseaux volent.
Mais au troisième ciel, dans les lieux célestes, là où l'apôtre Paul a été ravi.

L'enfer, bien sûr, qu'il existe, la Bible parle même de l'Étang de feu.
C'est là qu'y seront jetés le Diable et ses sbires et même le séjour des morts. Là, ou le feu ne s'éteint pas, ils y brûleront pour l'éternité.

L'enfer est aussi appelé dans la Bible : "géhenne" ou encore "géhenne de feu", c'est le lieu de l'étang de feu, c'est là qu'il y aura des cris et grincement de dent, la souffrance pour l'éternité.

Ou se trouve l'enfer, cela je ne le sais pas. Et franchement j'aime mieux pas savoir.

Je sais que notre place sera auprès de Dieu et cela me suffit.
___________________________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
riesano


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2010
Messages: 7
Localisation: namur
Pays: Belgique

MessagePosté le: Sam 29 Mai - 23:20 (2010)
MessageSujet du message: ou ce trouve le paradis? l'enfer exicte?
Répondre en citant

Bonsoir,


Selon moi le paradis n'est pas dans le ciel...Mais tout simplement sur terre! Mais je crois savoir pourquoi tout le monde dit que le paradis est dans le ciel, parce que dieu est considéré comme quelqu'un de très haut de très grand  ou même de très puissant. Pars ex. quand on est au pied d'un immense immeuble on ce sent faible a coté de l'immeuble, l'immeuble nous parai immense. Et c'est comme ca qu'il faut interprété les choses plus au moins. Et maintenant pourquoi l'enfer sous la terre?? Ben tout simplement parce que le mal est considéré comme le moins puissant, le moins important. Sous terre comme pour dire a l'oublie quoi... Maintenant la question que tout le monde ce pose: Qui est dieu? Existe-il? ect... C'est a cause de tout ces question que l'être humain commence a moins croire en dieu ou en ça religion pars ce que il n'arrivent pas a trouver une réponse a leur question... Mais ils ne savent pas que la réponses a leur question est dans leur coeur... 
Revenir en haut
caladine


Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2007
Messages: 157
Localisation: Rhône- Alpes
Pays: France

MessagePosté le: Mer 4 Mai - 14:40 (2011)
MessageSujet du message: ou ce trouve le paradis? l'enfer exicte?
Répondre en citant

Pose des questions et tu verras que nous y répondrons du mieux qu'on peut et vue qu'on est chrétiens évidement on répond avec la bible a l'appui !
___________________________________

Ne devez rien a personne si ce n'est de vous aimez les uns les autres;car celui qui aime les autres a accompli la loi Rom 13:8
Revenir en haut
Caillot


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2014
Messages: 17
Localisation: Rouen
Pays: France
Livres Préférés: Louis Segond

MessagePosté le: Dim 12 Oct - 07:51 (2014)
MessageSujet du message: ou ce trouve le paradis? l'enfer exicte?
Répondre en citant

riesano a écrit:
Bonsoir,


Selon moi le paradis n'est pas dans le ciel...Mais tout simplement sur terre! Mais je crois savoir pourquoi tout le monde dit que le paradis est dans le ciel, parce que dieu est considéré comme quelqu'un de très haut de très grand  ou même de très puissant. Pars ex. quand on est au pied d'un immense immeuble on ce sent faible a coté de l'immeuble, l'immeuble nous parai immense. Et c'est comme ca qu'il faut interprété les choses plus au moins. Et maintenant pourquoi l'enfer sous la terre?? Ben tout simplement parce que le mal est considéré comme le moins puissant, le moins important. Sous terre comme pour dire a l'oublie quoi... Maintenant la question que tout le monde ce pose: Qui est dieu? Existe-il? ect... C'est a cause de tout ces question que l'être humain commence a moins croire en dieu ou en ça religion pars ce que il n'arrivent pas a trouver une réponse a leur question... Mais ils ne savent pas que la réponses a leur question est dans leur coeur... 



L’ENFER : CONCLUSION.

Voici les versets qui furent pris au temporel pour désigner un lieu spirituel, ou l’âme des pécheurs devait souffrir éternellement.

« « Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la; mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie, que d'avoir les deux mains et d'aller dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint point.
Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le; mieux vaut pour toi entrer boiteux dans la vie, que d'avoir les deux pieds et d'être jeté dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint point.
Et si ton œil est pour toi une occasion de chute, arrache-le; mieux vaut pour toi entrer dans le royaume de Dieu n'ayant qu'un œil, que d'avoir deux yeux et d'être jeté dans la géhenne. Où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point. » » (Marc 9 : 43 à 48)


Dans la vallée d’Hinnom, fut une déchetterie, une léproserie et un cimetière appelé « l’enfer » qui a la même signification que les mots « Cimetière, Hadès » « Shéol » « Sépulcre » Crypte » « Ossuaire » etc.
A cause des lépreux, cette vallée était maudite. Les déchets et les corps des condamnés à mort étaient jetés en contre bas vers des ordures qui y brûlaient journellement. Lorsqu’un de ceux-ci n’atteignait pas les flammes, personne ne descendait dans ce lieu maudit. Alors ce corps était mangé par les vers.
Si vous avez vu les films de « Ben Hur » et de « Barabbas », ils imagent bien cette vallée dite :
« Ge Hinnom » d’où « Géhenne". Ce lieu avait cette malédiction par l’usage qu’en avaient fait avant, le roi Hinnom de Jérusalem. Il avait immolé par le feu des enfants par un rituel païen. Quelques siècles après JC, il devint un lieu convenable et paisible. Il avait été une image temporelle de la perdition de pécheurs et nullement un modèle spirituel de l’enfer de Dente 1265/1321, démesuré pour apeurer au maximum et faussement les croyants.

L’enfer de Dante, fut l’œuvre de ce faut prophète et fut reprit par des peintres ignorants de leur religion.
Dante Alighieri (Durante degli Alighieri dit « Dante ») fut un poète, écrivain et homme politique florentin né entre la mi-mai et la mi-juin 1265 à Florence et mort le 14 septembre 1321 à Ravenne.
Il écrivit « la divine comédie (L’enfer) entre 1307 et 1321.
Suite à cette comédie, un peintre en 1490 Butticelli (1444/45 décédés en 1510) vint à en faire une peinture effroyable, représentant l’enfer.



Le purgatoire n’existe pas plus dans les écritures bibliques et il vient d'être supprimé ainsi que les limbes.
Le baptême des nourrissons fut créé au concile de Carthage en 418. Ce ne fut qu’une affaire de recettes pour le trésor de l’église. Il y fut ajouté « les limbes dans lesquels les nouveaux nés décédés avant d’être baptisés erraient éternellement, pour effrayer les parents.
Pour éviter cette situation funeste, les parents se précipitaient, quelque soit le temps, dans l’église froide, voire glacée, pour les faires baptiser. Il en résultait des suites néfastes.
A savoir que ce que signifie réellement ce « baptême ? »

« « Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l'Esprit, dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison, qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l'arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c'est-à-dire huit, furent sauvées à travers l'eau.
Cette eau était une figure du baptême, qui n'est pas la purification des souillures du corps, mais l'engagement d'une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus Christ » » (Pierre 3 : 18 à 21)

C’est en prévision de son engagement pour son sacerdoce, que JC se fit baptiser. A l’origine, on ne baptisait que les adultes.
___________________________________
« « Si votre évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent » » (2 Cor. 4 : 3)
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Shalomon


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2014
Messages: 6
Localisation: midi
Pays: France
Livres Préférés: segond1910, Elberfel

MessagePosté le: Sam 18 Oct - 15:57 (2014)
MessageSujet du message: ou ce trouve le paradis? l'enfer exicte?
Répondre en citant

Bonjour,
lisez le suivant, vous comprendrez:

















L’origine
des Anges
et des Démons


























































































L’origine des anges et des démons

©2014 Friedrich Ruff / La Maison de Yahweh®
info@la-maison-de-yahweh.com




















Préface


Ce petit ouvrage est destiné à tous ceux qui croient et qui lisent la Bible et à tous ceux qui ne croient pas encore et qui ne lisent pas encore la Bible.
Les expressions Ange et Démon comme on les utilise dans la langue française dans leur forme actuelle sont tous les deux d’origine grecque.
Dans la Bible le mot français Ange vient du mot grec Aggelos. Le mot grec Aggelos vient du mot hébreu Malak. Le mot aggelos et le mot malak signifient : messager, porteur d’un message.
Le mot Démon vient du grec daimon. Le mot grec daimon se réfère dans la Bible à l’hébreu shiqqûs . Le mot shiqqûs signifie : chose détestée, qui est quasi exclusivement utilisé pour des objets et des pratiques d’idolâtrie, voir aussi dieu (el), et abomination qui rend désolé. Le mot dieu vient du mot cananéen él et veut simplement dire démon. Le mot élohïm est la forme plurielle et signifie DEMONS. Voyons une copie du Interpreter’s Bible Dictionary :

DEMON, DEMONOLOGIE. En considérant la question de la démonologie dans la Bible, il doit être entendu que la compréhension moderne d’un démon comme un diable, ou d’un esprit maligne, est le résultat d’un long processus. La manière de laquelle il était utilisé par les écrivains anciens, ce mot signifie souvent quelque chose de très différent ; pendant que de l’autre côté beaucoup de ces figures des anciennes croyances qui sont aujourd’hui blanchis par cette désignation générale, portaient en vérité des noms bien distincts et étaient d’un caractère bien différent.
Dans le sens original, un démon peut être défini comme un dieu anonyme dans le sens large du terme ;- comme une personnification de l’une ou de l’autre de ces puissances et influences vagues, moins identifiables, des quelles on croyait qu’ils œuvraient du côté des divinités majeures en conditionnant des circonstances particulières.
Dans Homer par exemple « démon » et « dieu » sont virtuellement interchangeables.
A. DANS L’ANCIEN TESTAMENT. 1. Daimonisme. a. Daimon. L’équivalent hébreu de « démon » (daimon) dans le sens original est simplement (el) ou (‘élohïm), communément traduit « dieu »

Cela déshabille notre compréhension des mots Ange et Démon de pas mal de préjugés et de fausses attributions avec lesquelles ils ont été vêtus.
Rien à voir ici avec les films Hollywoodiens de ces dernières décennies dont ces Anges et Démons créés (production) faisaient rage sur les écrans des cinémas et des téléviseurs. Les effets sonores et visuels de ces films aidés par la technologie numérique ont tellement impressionné le large public, que je rencontre de plus en plus de personnes qui croient vraiment à des êtres sous cette forme qui a été produite. Des jeunes spectateurs ont probablement été marqués à vie par ces séductions artificielles. Ces films servent pour donner une fausse image de ce qu’est un Ange et de ce qu’est un Démon. Ces films et les livres et scénarios qui leur servent de base sont de la séduction.























Introduction

J’ai décidé d’écrire ce petit livret, parce que dans ma vie de croyant j’ai remarqué que beaucoup de pasteurs, d’enseignants et prêcheurs parlent dans leur enseignement d’anges, de démons et d’esprits.
A travers les années je suis arrivé à la conclusion que ce sont les gens habités par ces démons et anges de la séduction qui en parlent le plus. Ne vous laissez pas abuser par les apparences ou par la conduite de quelqu’un. Pour séduire une personne, il faut de bonnes apparences bien correctes et non pas le contraire.
Pour ceux qui n’ont jamais rien lu de moi, je passe maintenant à quelques explications pour une meilleure compréhension :

Je n’utilise pas les noms propres bibliques translittérés et traduits, mais les noms propres tels qu’ils sont trouvés dans les textes hébreux originaux. Beaucoup vont dire que certains textes ont été directement écrits en grec, ce qu’est vrai. Mais il n’y a proportionnellement que très peu de noms propres grecs dans les écrits bibliques et ils ont également été translittérés et traduits. Un nom propre ne se translittère et ne se traduit pas, puisque les noms propres étaient et sont porteurs d’une signification ou d’un message précis et personnel. D’ailleurs, Dieu, Éternel, Seigneur, ne sont pas des noms, et ce ne sont même pas des titres divins. Je vous propose de lire des extraits traduits de l’anglais de Unger’s Bible Dictionary à ce sujet :

Unger’s Bible Dictionary, de Merrill F. Unger, 1957, page 1177,
Yahweh. Le tétragramme hébreu (YHWH) traditionnellement prononcé Jéhovah, est maintenant reconnu de devoir être prononcé –Yahweh-. Des nouvelles preuves du deuxième et du premier millénaire avant notre ère nous prouvent ce fait matériellement. La vue ancienne de Le Clerc, récemment appuyé par Paul Haupt et développé par W.F. Albright, s’est mise elle-même sous la lumière du développement phonétique récent, et soumise aux preuves grammaticales des découvertes, puis du savoir qui a augmenté. Les connaissances scientifiques des langues sémitiques du nord-ouest et de leurs apparentés ont considérablement augmenté les dernières années. Cette thèse soutient que Yahweh est originellement un verbe de la racine sémitique du nord-ouest de hwy « être, devenir un être » et ainsi le Nom divin veut dire : « Il fait être, ou exister » « Il crée ».
Des noms personnels amorites après le deuxième millénaire avant notre ère soutiennent le point de vue de Haupt-Albright, en donnant la démonstration que l’emploi du tronc Yahwé « il crée », était en vogue dans l’arrière-plan linguistique des premiers hébreux.
Une autre étymologie récente est celle de Sigmund Mowinckel et James Montgomery. Elle suggère que Yahu, (une forme abrégée de Yahweh courante dans les noms personnels) est une formation composée de Ya (ô !) et hu ou huwa (il), « ô Il ! »
Il est avéré que le nom Yahweh est unique pour Israël et il n’était jamais trouvé en tant que nom pour une autre divinité en dehors d’Israël.

Jéhovah (Yahweh) (Heb.YHWH, existant par soi-même), Jéhovah. Ce mot est utilisé comme le propre nom de Dieu seulement, et aurait dû être retenu dans cette forme par les traducteurs. Voir Jéhovah.
Seigneur (Héb. ‘Adôn), mot ancien désignant la propriété, appartenance, contrôle absolu. Ce mot n’est pas proprement un titre divin, étant utilisé par des propriétaires d’esclaves (Gén.24 :14, 27 ; 39 :2,7 ; a voire « Maître ») des Rois étant des Seigneurs de leurs sujets (Esaïe 26 :13), d’un mari en tant que Seigneur de sa femme (Gén. 18 :12). Il est appliqué à dieu en tant que propriétaire et gouverneur de toute la terre (Exode 32 :13 ; Ps. 114 :7) Il est parfois utilisé comme un terme montrant le respect, comme notre Monsieur ; mais aussi souvent « mon Seigneur. Aussi au pluriel.
Adonaï (Heb.âdônai), emphatique, le Seigneur ; et par beaucoup regardé comme le pluriel de N°2. Il est principalement utilisé dans le Pentateuque ; toujours quand on s’adresse à dieu de manière soumise et révérencielle (Exode 4 :10, Josué 7 :8) aussi quand on relate de dieu (I Rois 13 :9, 22 :6, etc.). Les Juifs par une révérence superstitieuse pour le nom Jéhovah, prononce toujours Adonaï là où Jéhovah est écrit. La forme similaire avec le suffixe, est aussi utilisé pour des hommes comme Potiphar (Gén.39 :2 trad. « Maître ») et pour Joseph (Gén. 42 :30, 33). Merrill F. Unger

Les noms des prophètes, des disciples et des apôtres contiennent souvent une partie du nom du tout puissant Père d’Israyl.
Mais le nom du créateur Yahweh a été ôté des écritures saintes où il est écrit plus de 6800 fois, et un des prophètes l’a dénoncé longtemps avant la venue du Messie. Ce nom a été oublié pour longtemps, et une interdiction pour l’usage dans l’église romaine a été émise il y a peu de temps.

Yeremyah (Jérémie) 23 :27 –
27 Qui divisent, planifient et réfléchissent de faire oublier Mon nom à mon peuple par leurs rêves qu’ils racontent à leurs proches et à tout le monde, juste comme leurs pères qui ont oublié mon nom pour Baal – Seigneur.

Les démons, anges et esprits que vous allez découvrir dans ce petit livret sont à l’œuvre partout sur cette terre. Ils séduisent, mènent loin du droit chemin, égarent, sèment une grande confusion dans nos pensées et enseignent contre la Bible. Leur plus grande astuce est qu’ils étayent leurs enseignements erronés avec des versets bibliques et perdent ainsi les personnes qui ne vivent pas par toute parole sortant de la bouche de Yahweh.
La Bible ne se contredit pas, et cela est prouvé. Mais la Bible contredit absolument tous ces enseignements erronés. Un enseignement partiel de la Bible est un enseignement erroné. Comprenez bien, si l’on enseigne qu’une partie de la vérité, l’enseignement n’est pas juste, il retient une partie de la vérité. Si celui qui n’enseigne que partiellement persiste dans son erreur malgré qu’il soit averti, alors son enseignement est mensonger !
Nous devons étudier la Bible en profondeur, pas juste lire les versets et les chapitres des livres que nous y trouvons. Il ne suffit pas de prendre la notice d’emploi sous la forme d’un dogme quelconque et nous servir de ce dogme pour lire la Bible et nous servir ainsi de la Bible pour extraire ce que dicte le dogme afin de prouver que ce dogme est vrai. C’est la méthode de beaucoup de religions de ce monde et c’est une méthode satanique et démoniaque.
Cherchons plutôt avec des ouvrages comme ISA (Interlinear Scripture Analyzer) de Monsieur André de Mol, ou avec des ouvrages de Fabre d’Olivet, Gesenius, Fürst, etc. qui sont tous gratuitement téléchargeables par internet.
Si vos Pasteurs vous disent de ne pas vous tracasser et de « juste croire », sachez qu’à ce moment-là ils œuvrent déjà pour l’adversaire. Ils sont censés être vos enseignants et de vous donner les réponses de vérité à vos questions, et ce à travers les Écritures Saintes. Ainsi par exemple si vous leur demandez ce qu’est le péché, normalement ils doivent vous répondre avec le verset ou les versets qui définissent clairement le péché dans ce que sont appelé l’ancien et le nouveau testament :
Deutéronome 6 :25 –
25 Et ce sera là notre justice, que nous prenions garde à mettre en pratique tous ces commandements en présence de Yahweh notre père, ainsi qu’il nous l’a prescrit.
I Yahchanan (Jean) 3:4 –
4. Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi.

J’ai déjà dit que la Bible ne se contredit pas. Elle ne contredit pas non plus ce dernier verset cité ci-dessus qui a été écrit longtemps après le départ de notre Messie. Quelqu’un de naïf (ou de méchant le cas échéant) dira peut-être que l’apôtre Yahchanan (Jean) qui a écrit ce verset, n’était éventuellement pas au courant que la loi n’était plus en vigueur pour une personne « convertie au christianisme ».
Non, mes amis, ce n’est pas ainsi que nous pouvons envisager de voir les choses ! L’apôtre Yahchanan (Jean) qui a écrit ce verset longtemps après la mort, la résurrection et l’ascension de notre Sauveur savait exactement ce qu’il faisait, parce qu’il était inspiré par l’Esprit Saint de Yahweh de l’écrire ainsi. J’ai pris soin de vérifier et de rechercher dans les textes originaux et ce verset I Yahchanan (Jean) 3 :4 est traduit de manière juste et correcte. On peut vous lire autant de versets que l’on veut, ce verset vous dit ce qu’est le péché. D’ailleurs, ce verset-là, on ne vous le lira pas souvent.
Jusqu’à ce jour je n’ai pas entendu beaucoup de prêcheurs s’y référer comme verset de principe à ce verset dans un de leurs prêches…









L’image des anges, l’image des démons

Il y a une image des démons et des mauvais esprits, qui vient de l’industrie de séduction de Satan même. Presque tous sont séduits par Satan au sujet même de la séduction. Cette image que Satan donne de la séduction est une parfaite séduction qui nous trompe. L’entreprise de séduction s’appelle Hollywood, Cinecittà, Studio Babelsberg ou autre, peu importe que ces ateliers de la tromperie soient à Los Angeles, Rome, Berlin ou Paris.
Nous devons nous méfier de ces monstrueux personnages à qui on a donné naissance dans ces usines de séduction, créés pour donner le frisson en faisant peur et, par cette même peur détourner le spectateur de la face des vrais démons et des esprits de l’adversaire. Si nous ne savons pas à quoi ressemble l’adversaire, nous ne pouvons pas le reconnaître.
Mais pour séduire, il ne faut pas être laid, puant, gluant, hurlant et répugnant, non, il faut avoir un air désirable et être agréable et doux dans ses manières. Il faut être « bien » et il faut faire de « bonnes choses », de « bonnes actions », être « sympa », être « cool », être « apprécié de tous »…
L’adversaire n’œuvre pas toujours par un être qui agit de manière visible, mais si tel est le cas, souvent il agit visiblement bien, d’apparence correcte, peut-être un peu trop correcte…
Mais en fin de compte Hollywood a depuis longtemps réussi de nous faire croire que la vengeance est une chose « bien ». Oui, Hollywood a fait que nous pensons au fond de nous, quand le « bon » tue le « méchant » que cela est juste. Nos enfants aussi sont déjà conditionnés de cette manière.
Je vous parle ici aussi des « jeux » vidéo, par lesquels la majorité de nos jeunes garçons reçoit le même enseignement (d’esprit) qui les conditionne. Un enfant qui apprend la vengeance pratiquera la vengeance. Un enfant qui joue à ces « jeux » s’entraîne véritablement dans son mental et dans son subconscient pour devenir un vengeur et un tueur. Il n’y a pas de barrière dans l’entendement d’un enfant, barrière qui puisse empêcher qu’il perçoive comme juste et correct les agissements qui ont lieu dans ces « jeux ». Il ne faut pas se leurrer, ce ne sont pas nos enfants qui ont fait les règles de ces jeux. Ils jouent, et croyez-moi ils connaissent toutes les règles, et explicitement et implicitement ils les ont toutes acceptés. Voilà tout.

Mais méfiez-vous autant des apparences de ces monstres gentils et doux que je viens de décrire plus haut, ce sont eux les séducteurs. Les prophètes, le Sauveur, les disciples et apôtres n’ont jamais dit que nous devrions nous méfier des monstres ou d’êtres horribles et répugnants qui font peur. Les prophètes, le Sauveur, les disciples et apôtres ne nous ont jamais parlé de monstres horribles tels que nous pouvons les visionner dans ces mauvais films d’exorcisme. Non, il est simplement parlé des démons qui habitent des personnes et qui tremblent devant notre Messie. Et non, je ne vais pas citer les versets où Yahshua le Messie se trouve face à ces démons, parce que cela ne nous fera pas plus comprendre de quoi il s’agit. Pour la bonne compréhension je cite
Révélation (Apocalypse) 12 :9 –
9. Et il fut précipitée, le grand dragon, le serpent ancien, appelée le diable et Satan ; celui qui séduit toute la terre, il fut précipitée sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.
I Yahchanan (Jean) 3:7 –
7. Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste.
Yahdah (Jude) 1:11 –
11. Malheur à eux ! Ils sont allés dans la voie de Caïn, ils ont courus avec avidité dans l’égarement de Balaam, ils ont péris dans la révolte de Korah.

Les démons et les mauvais esprits habitent dans la majorité des cas des êtres d’apparence gentils et dévoués, ne nous méprenons pas là-dessus. Ils habitent des gens qui ont pris ces apparences gentilles et dévouées. C’est ainsi que Satan séduit. La séduction de Satan consiste à ce que cette séduction soit communément et largement acceptée. Et les prophéties dans les écritures saintes nous disent que ce sera une réussite !

Révélation (Apocalypse) 12 :9 –
9. Et il fut précipitée, le grand dragon, le serpent ancien, appelée le diable et Satan ; celui qui séduit toute la terre, il fut précipitée sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.

Il est ici question de séduction de toute la terre, et c’est annoncé dans ce verset de manière claire. Il apparaît que ce sera fait de toute façon, et que c’est déjà en train d’être fait ! Il est dit : celui qui séduit toute la terre…

Il faut bien se mettre en évidence que les versets de la Révélation, aussi appelé Apocalypse, viennent du Père même, qui les a donnés à Yahshua le Messie, et lui les a confiés à un messager (grec Aggelos, hébreu Malak, et traditionnellement traduit ange) qui les a donnés à Yahchanan (Jean). Dans Révélation 12 :9 il est question que les anges de l’adversaire étaient précipités sur la terre.
Dans le dictionnaire biblique de Merrill F. Unger nous trouvons ce qui suit concernant les anges de Satan :
ANGES, TOMBÉS.
A côté des bons anges, élus et pas tombés il y a deux catégories d’anges tombés :
1. Les anges qui ne sont pas captifs et emprisonnés et qui suivent Satan (l’adversaire) comme leur leader. Ils sont apparemment identiques avec les démons (qui voient). Pendant la grande tribulation il y aurait une guerre entre « Michel et ses anges » et « le dragon et ses anges » (Rév. 12 :7.). Le dragon sera jeté des lieux célestes sur la terre et ses anges avec. (12:8–9). Ils seront mis à l’abysse à la seconde venue du Messie (20:1–3) et seront consignés au lac de feu après leur révolte finale post millénaire (Matt. 25:41; Rév. 20:10).
2. Les anges qui sont emprisonnés sont les esprits les plus méchants qui n’ont pas gardé leur état originel, « mais qui ont abandonné leur propre demeure, » « enchaînés pour l’éternité dans les ténèbres » en attentant un jugement (Jude 6; 2 ; Pierre 2:4; 1 Cor. 6:3).
Il y a beaucoup d’enseignants de la Bible qui soutiennent que leur nombre inclut les anges tombés qui ont cohabité avec des femmes mortelles (Gen. 6:1–2) qui étaient enfermes dans le bas monde et ayant ainsi une punition particulière pour leur crime d’avoir transgressés les ordres du Tout Puissant. M.F.U.

Isayah (Esaïe) 14 :12-15 –
12 Te voilà tombée du ciel, O Hillel ; Lucifer, Aphrodite, Venus, enfant de lumière ! Tu es coupée, à terre, toi, qui a vaincu les nations !
13 Tu te disais en ton cœur : Je monterai au-dessus du ciel, J'élèverai mon trône au-dessus des étoiles du tout puissant ; je m'assiérai à la place la plus haute sur la montagne de la congrégation,
14 Je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très Haut.
15 Mais tu seras jetée en bas, à shéol, la tombe, du côté du puits.

Dans ces versets de prophétie nous trouvons le nom Hillel qui dans le dictionnaire hébreu de Strong est le mot #H1966 heylel de #H1984 (dans le sens de luire comme une lumière); l’étoile du matin.
Dans la version Louis Segond 1910 nous trouvons ce qui suit :
Esaïe 14.12 –
12 Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l'aurore ! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations !

Strong dans son dictionnaire hébreu fait référence à la version de la Bible anglaise King James (KJV) et cite le nom Lucifer. Je reviendrais un peu plus tard pour clarifier certaines choses et pour donner une meilleure compréhension du choix de ces noms et dénominations par les traducteurs dans ce verset Isayah (Esaïe) 14 :12.

Avant le commencement

Il existe une explication pour comprendre le mystère du monde des esprits et démons. Une explication qui démontre le début de leur existence. Ils se cachent pour manipuler l’humanité qui est ignorante et sans méfiance en utilisant la peur de l’inconnu. Nous allons découvrir et dévoiler ces esprits par les écritures saintes.
Pour comprendre le commencement des esprits, il nous faut remonter dans le temps, longtemps avant que l’histoire humaine ne commence. Il est nécessaire d’aller très loin en arrière dans l’éternité, avant l’existence même de notre planète.
Cet éclairage qui nous guide à travers l’éternité du passé a toujours existé. Il n’a pas de commencement. C’est la Parole de Yahweh. Parce qu’il est écrit :
Yahchanan (Jean) 1:1 –
1. Au commencement était le plan (le dessein, la parole), et le plan (le dessein, la parole) était avec Yahweh, et le plan (le dessein, la parole) était de Yahweh.

Nous regardons le mot traduit plan/parole dans le dictionnaire grec de Strong :

_____Strongs_____

G3056 logos, de G3004;
Quelque chose qui est dit - (inclus la pensée) ; par implication un sujet (sujet de discours), aussi le fait de raisonner (la faculté mentale) ou motif ; par extension un calcul ; spécialement, (avec l’article dans Jean) l’expression divine (p.ex. le Messie)
KJV : compte, cause, communication, x concernant, doctrine, renommée, x avoir à faire, intenter, origine, bouche, prêche, question, raisonnement, estimation, enlever, parole, faire démonstration, x orateur, expression de la parole, parler, chose, +aucune de ces choses ne me font mouvoir, nouvelles, traité, formulation, mot, œuvre/ouvrage.

La Parole existait avant le commencement même. C’est elle qui est à l’origine du plan selon lequel ont été faits les esprits, parce que les esprits ont un commencement. Nous pouvons ensuite lire :
Yahchanan (Jean) 1:1-3 –
1. Au commencement était le plan/parole, et le plan était avec Yahweh, et le plan était de Yahweh.
2. Ce même plan était au commencement avec Yahweh.
3. Toutes choses ont été faites selon lui, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans lui.

Il nous est clairement dit que toutes choses ont été faites selon ce plan. Cela inclut aussi les esprits. La Parole de Yahweh est éclairage :
Psaume 119 : 105 –
105 Ta parole est une lampe à mes pieds, et une, lumière sur mon sentier.

Cette Parole a la puissance de révéler ce qu’est hors de portée des recherches de l’homme.
Voici un autre verset qui nous donne de la clarté sur l’origine des esprits :
Colossiens 1 :16 –
16 Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui.

Lorsque Yahweh créait les esprits, Il ne créait pas d’esprits ténébreux. Ils brillaient sans exception comme des étoiles. Parfois, ils sont même désignés sous ce nom. Dans certains contextes de la parole de Yahweh, les esprits sont appelés des « étoiles » : Révélation (Apocalypse) 1 :20 –
20 le mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et des sept chandeliers d'or. Les sept étoiles sont les messagers des sept congrégations, et les sept chandeliers sont les sept congrégations.

Cette explication, donnée par la parole de Yahweh nous permet de comprendre que les esprits étaient créés par Yahweh avant la création de la terre :
Iyyob (Job) 38 :4-7 –
4 Où étais-tu quand j’ai fondé la terre? Parle, si tu possèdes l’intelligence.
5 Qui en a fixé les mesures, si tu le sais, ou qui a étendu sur elle le cordeau?
6 Sur quoi ses piliers ont-ils été fondés, ou qui en a posé la pierre angulaire,
7 Alors que les étoiles du matin chantaient en chœur, que tous les fils de Yahweh poussaient des cris de joie !

Dans ce contexte, les fils de Yahweh sont ces êtres d’esprit qui ont été créés. On trouve deux autres exemples qui illustrent cela dans le livre de Iyyob (Job) (voir Iyyob 1 :6 et 2 :1).

La rébellion des esprits

Yahweh créait une multitude d’esprits. La lumière pénétrante de la parole de Yahweh révèle au croyant ce qui se trouve hors de portée de la recherche humaine, elle nous révèle les réalités du monde invisible :
Révélation (Apocalypse) 5 :11 – (Segond 1910)
11 Je regardai, et j'entendis la voix de beaucoup d'anges autour du trône et des êtres vivants et des vieillards, et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers.

J’ai utilisé la traduction Louis Segond pour le verset précédent pour attirer l’attention du lecteur sur le mot ange qui est utilisé. Ce mot ange est utilisé de manière constante pour décrire le mot hébreu malak ou le mot grec aggelos. Comme j’ai déjà expliqué, ces mots hébreu et grec signifient selon Strongs : Messager, un qui apporte (quelque chose), un qui mène (un troupeau), un messager, un pasteur (qui porte un message).

Parmi les êtres d’esprit créés par Yahweh, trois d’entre eux reçurent une puissance et une autorité très grandes. Selon les Écritures, chacun d’entre eux semblait être responsable d’un tiers des anges.
Les noms de ces trois êtres spirituels sont les seuls noms de messagers révélés par Yahweh dans Sa parole inspirée.
Le premier de ces êtres d’esprit, à qui Yahweh donna autorité sur des millions d’autres esprits, s’appelle Micayl (Michel), dont le nom signifie « Qui est comme Yahweh». Dans l’épître de Yahdah (Jude), au verset 9, nous voyons qu’il porte le titre de «malak gadol », nom qui signifie « celui qui commande des malakïm (messagers) ». Dans Daniel 10, versets 13 et 21, nous lisons qu’il est un « chef » des malakïm, employé par Yahweh pour empêcher Satan de changer le cours de l’Histoire visible – la direction que Yahweh a prévue dès le commencement pour accomplir Son grand dessein sur terre.
À chaque fois que Micayl (Michel) est mentionné, il l’emporte sur Hillel [Satan, Lucifer] voir Yahdah (Jude) 9 ; Daniyl 10 :13, 21 ; Révélation (Apocalypse) 12 :7-9.
Le nom du second chef des malakïm est Gabriyl (Gabriel), dont le nom signifie « Homme puissant de Yahweh». Il est le grand messager que Yahweh utilisa pour transmettre à Ses serviteurs les prophéties cruciales concernant l’établissement du Royaume de Yahweh sur terre. Yahweh l’envoya auprès de Daniyl pour lui transmettre la prophétie des soixante-dix semaines, culminant avec le retour du Messie et l’établissement du Royaume de Yahweh sur terre (voir Daniyl 9 :21-24). Il l’envoya annoncer à Zecharyah (Zacharie) la naissance de Yahchanan l’immergeur (Jean Baptiste) (Luc 1 :5-19), qui allait préparer la voie pour l’arrivée du Messie. Il l’envoya également annoncer à Miriam qu’elle serait la mère du Messie (Luc 1 :26-38).
Cet ange déclara à Zecharyah (Zacharie), le père de Yahchanan l’immergeur (Jean-Baptiste) : « Je suis Gabriel, je me tiens devant Dieu » (Luc 1 :19 Segond 1910).
Il est probable que Gabriyl (Gabriel) et Micayl (Michel) soient les deux « chérubins de la gloire » (Hébreux 9 :1-5 ; Exode 25 :18) qui étendent leurs ailes au-dessus du propitiatoire posé sur l’arche, qui représente le trône de Yahweh.
Exode 25 :18 – Segond 1910
20 Les chérubins étendront les ailes par-dessus, couvrant de leurs ailes le propitiatoire, et se faisant face l'un à l'autre ; les chérubins auront la face tournée vers le propitiatoire.

Moshé reçut l’ordre de concevoir l’ensemble du sanctuaire terrestre d’après le modèle céleste qui lui avait été montré au mont Sinaï (voir Exode 25 :40).
Le troisième chef des malakïm reçut le nom de Heylel ([Hillel] Lucifer), signifiant « Étoile du matin » Isayah (Ésaïe) 14 :12.
Apparemment, ce troisième chef des malakïm étendait aussi ses ailes au-dessus du trône de Yahweh:
Ézéchiel 28 :14-15 – Segond 1910
14 Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées ; Je t'avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu ; Tu marchais au milieu des pierres étincelantes.
15 Tu as été intègre dans tes voies, Depuis le jour où tu fus créé, jusqu'à celui où l'iniquité (transgression de la loi) a été trouvée chez toi.

Dans Sa parole, qui est cette lumière pénétrante, Yahweh nous révèle ce qu’est la création de l’homme. Lorsque l’homme fut créé, Heylel (Hillel, Lucifer) existait déjà. Dans Genèse 3 :1, il apparaît sous la forme d’un « serpent rusé » qui avait déjà choisi la voie du mal.
Lorsque Yahweh demanda à Moshé de construire l’arche, seulement deux chérubins étendaient leurs ailes (taliths) au-dessus de celle-ci, Micayl (Michel) et Gabriyl (Gabriel). Heylel avait déjà pris la mauvaise direction :
Ézéchiel 28 :16 – Segond 1910
28.16 Par la grandeur de ton commerce tu as été rempli de violence, et tu as péché ; Je te précipite de la montagne de Dieu, et je te fais disparaître, chérubin protecteur, du milieu des pierres étincelantes.

Yahweh avait donné une grande beauté et une grande intelligence à Lucifer (verset 12). Mais il/elle devint orgueilleux/se : « Ton cœur s’est élevé à cause de ta beauté, tu as corrompue ta sagesse par ton éclat […] Par la multitude de tes iniquités, par l’injustice de ton commerce [tes mensonges], tu as profané/e tes sanctuaires » (versets 17-18).
La parole de Yahweh nous indique ici que Heylel avait (en tant qu’épouse ?) un accès direct au trône de Yahweh et qu’il/elle était chargée d’administrer la terre avant la création de l’homme, en ayant un tiers des malakïm sous ses ordres.
Mais, séduit/e par sa propre beauté et son intelligence, il/elle oublia qui les lui avait données et elle commença à comploter pour détrôner Yahweh afin de devenir souverain/e à Sa place. Il s’agit là de la première tentative de renversement de gouvernement dans l’histoire de l’univers. Pour y parvenir, il/elle réussit à convaincre le tiers des malakïm (messagers, anges) placé sous sa responsabilité à le/la suivre, avec des mensonges et des calomnies (comme dans une campagne électorale). Il/Elle était comme le fondateur d’un parti politique qui était le premier parti d’opposition de l’histoire de l’univers (démocratie ?!). Dès lors, Lucifer reçut le nom de Satan, qui signifie « l’adversaire ».
C’est pourquoi nous voyons dans Révélation (Apocalypse) 12 :3-4 l’apparition d’un « grand dragon rouge feu […] sa queue entraînait le tiers des étoiles du ciel [le tiers des malakïm], et les jetait sur la terre. »
À travers la lumière pénétrante qu’est Sa parole, Yahweh nous dévoile les pensées et le plan conçu par Heylel.
Isayah (Esaïe) 14 :12-17 –
12 Te voilà tombé du ciel, O Heylel; Lucifer, Aphrodite, Venus, enfant de lumière ! Tu es coupée, à terre, toi, qui a vaincue les nations !
13 Tu te disais en ton cœur : Je monterai au-dessus du ciel, J'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Yahweh ; je m'assiérai à la place la plus haute sur la montagne de la congrégation,
14 Je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très Haut.
15 Mais tu seras jetée en bas, à shéol, la tombe, du côté du puits.

[Jetée sur terre…] Révélation (Apocalypse) 12 :9.
Il est important de noter que dans le livre d’Isayah (Ésaïe), Satan est comparée au roi/Reine de Babylone/Rome (Isayah (Ésaïe) 14 : 4). Dans le livre de Yechetzqyah (Ézéchiel), cité plus haut, il/elle est comparée au roi de Tyr (Yechetzqyah (Ézéchiel) 28 :12). La parole de Yahweh décrit Satan comme « le dieu de ce siècle » (2 Corinthiens 4 :4). Satan s’obstine à établir un système mondial qui éliminerait toute possibilité et toute liberté d’adorer le véritable Père créateur dont le seul nom est Yahweh (YHWH). Pour atteindre ce but, elle utilise ses propres dirigeants à travers l’histoire humaine. La lampe à nos pieds qu’est la parole de Yahweh nous révèle que Satan tentera une fois encore de détrôner Yahweh et d’empêcher le retour sur terre de Yahshua le Messie, qui viendra l’emprisonner dans les abîmes, elle et ses démons (le tiers des esprits qui l’a suivi) pendant mille ans (voir Révélation (Apocalypse) 20 :1-3 ; Isayah (Ésaïe) 24 :21-22).
Il faut savoir que Satan connaît la Bible et qu’il/elle sait ce qu’il/elle attend.
Révélation (Apocalypse) 12 :7-9 décrit la dernière tentative de Satan et de ses malakïm pour s’emparer du trône de Yahweh:
Révélation (Apocalypse) 12 :7-9 –
7Et il y eut guerre dans le ciel. Micayl (Michel) et ses anges combattirent contre le dragon.8Et le dragon et ses malakïm combattirent, mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel.9Et elle fut précipitée, le grand dragon, le serpent ancien, appelée le diable et Satan, celle qui séduit toute la terre, elle fut précipitée sur la terre, et ses malakïm furent précipités avec elle.

Comme nous l’avons déjà vu, Heylel, qui devint Satan l’adversaire, séduisait les malakïm qui étaient sous ses ordres en utilisant le mensonge et la calomnie contre Yahweh. En parlant du diable, Yahshua déclara :
Yahchanan (Jean) 8 :44 Segond 1910 annoté
Il/elle a été meurtrier/e dès le commencement [il/elle influença Caïn à tuer son frère Abel], et il/elle ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il/elle n’y a pas de vérité en lui/elle. Lorsqu’il/elle profère le mensonge, il/elle parle de son propre fonds ; car il/elle est menteur/se et le père/la mère du mensonge.






L’origine de la séduction

Le premier mensonge du diable aux êtres humains se trouve dans le livre de la Genèse. Yahweh avait déclaré solennellement :
Genèse 2 :16-17 –
17 Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement.

La parole de Yahweh est la vérité Yahchanan (Jean) 17 :17. La parole du diable est le mensonge Yahchanan (Jean) 8 :44.
Genèse 3 :4 –
4 Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point.

À partir de ce mensonge, presque toutes les religions du monde, mais surtout la chrétienne, ont répandu l’idée que l’être humain avait une âme immortelle. Cette fausse croyance est l’une des doctrines de base de la majorité des religions dans les civilisations de l’histoire humaine, mais surtout dans la religion chrétienne. Le spiritisme et la franc-maçonnerie sont essentiellement basés sur cette croyance. C’est pourquoi il est écrit :
Apocalypse 12 :9 Segond 1910
9 Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre.

Le roi Salomon, l’homme le plus sage qui ait vécu sur terre, déclara sans équivoque : « Car le sort des fils de l’homme et celui de la bête est pour eux un même sort ; comme meurt l’un, ainsi meurt l’autre, ils ont tous un même souffle, et la supériorité de l’homme sur la bête est nulle […] Tout va dans un même lieu ; tout a été fait de la poussière, et tout retourne à la poussière » (Ecclésiaste 3 :19-20 Segond 1910). Yahweh déclara aussi à l’homme : « Tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière » (Genèse 3 :19 Segond 1910).
En hébreu, une des langues dans lesquelles Yahweh a inspiré l’écriture de la Bible, le mot âme se dit nephesh. Ce mot a été traduit de diverses façons. Par exemple, pour confirmer les paroles de Solomon, nous trouvons quatre exemples, dans le livre de la Genèse, où le mot nephesh a été traduit par être vivant (âme ou nephesh vivant) : « Yahweh dit : Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants [âmes ou nephesh vivants] » (Genèse 1 :20).
« Yahweh créa les grands poissons et tous les animaux vivants [âmes ou nephesh vivants] qui se meuvent » (verset 21).
« Yahweh dit : Que la terre produise des animaux vivants [âmes ou nephesh vivants] selon leur espèce, du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Et cela fut ainsi » (verset 24).
« Yahweh forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint une âme vivante [âme ou nephesh vivant] » (Genèse 2 :7).
Yahweh déclare solennellement dans Sa parole, qui est la vérité - Yahchanan (Jean) 17 :17, que l’âme est mortelle : « Voici, toutes les âmes [nephesh] sont à moi ; l’âme [nephesh] du fils comme l’âme [nephesh] du père, l’une et l’autre sont à moi ; l’âme qui pèche, c’est celle qui mourra » Yechetzqyah (Ézéchiel) 18 :4.
Le mot nephesh (âme) se réfère également aux personnes mortes. Par exemple : « Vous ne ferez point d’incisions dans votre chair pour un mort. » Dans le texte original en hébreu, il est écrit : « Vous ne ferez point d’incisions dans votre chair pour une âme [nephesh] morte » (Lévitique 19 :28 Segond 1910).
Dans Lévitique 21 :1 nous lisons : « Yahweh dit à Moshé: Parle aux sacrificateurs, fils d’Aaron, et tu leur diras : Un sacrificateur ne se rendra point impur parmi son peuple pour un mort [âme ou nephesh mort]. » Puis, « il n’ira vers aucun mort [âme ou nephesh mort] » (verset 11).

D’autres vérifications par les Ecritures Saintes

La parole de Yahweh nous enseigne aussi que lorsqu’une personne meure, elle est totalement inconsciente :
« Les vivants, en effet, savent qu’ils mourront ; mais les morts ne savent rien […] puisque leur mémoire est oubliée […] Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le ; car il n’y a ni œuvre, ni pensée, ni science, ni sagesse, dans le séjour des morts [dans la tombe], où tu vas » (Ecclésiaste 9 :5, 10).
Nous lisons aussi dans le livre des Psaumes : « Ce ne sont pas les morts qui célèbrent Yahweh, ce n’est aucun de ceux qui descendent dans le lieu du silence » (Psaume 115 :17). « Ne vous confiez pas aux grands, aux fils de l’homme, qui ne peuvent sauver. Leur souffle s’en va, ils rentrent dans la terre, et ce même jour leurs desseins périssent » (Psaume 146 :3-4).
Il est vrai qu’un autre élément, appelé l’esprit de l’homme (Iyyob (Job) 32 :8) se trouve dans les êtres humains. À la mort d’un être humain, cet esprit retourne à Yahweh qui l’a donné mais dans un état complètement inerte et inconscient jusqu’au jour de la résurrection.
En lisant toutes ces preuves bibliques irréfutables concernant la mortalité de l’âme humaine, il n’y a qu’une conclusion possible pour expliquer les manifestations des forces occultes dans le spiritisme, la magie, la sorcellerie, le vampirisme, le vaudou, etc. Ces forces occultes ne sont rien d’autre que la manifestation des esprits séduits, des anges déchus, qui ont suivi Satan dans sa rébellion contre Yahweh. Comme expliqué à la lumière de la parole de Yahweh qui donne de l’entendement juste pour reconnaître ce méchant monde des esprits, qui entraînent nos âmes vers la mort certaine, ces derniers se font passer pour les âmes des morts afin de tromper et de posséder les imprudents qui vont consulter des voyants.
Yahweh a conçu le corps humain pour être le temple du Saint-Esprit que Yahweh donne à ceux qui Lui obéissent (Actes 5 :32). Lorsque ce corps est vide, à cause de de l’ignorance qui est un résultat de la désobéissance, il représente une habitation convoitée par les démons voir Mattithyah (Matthieu) 12 :43-45.

Les personnes qui consultent les voyants ne savent pas qu’elles vont consulter des démons dont l’objectif est de les séduire et de les détruire, car ce sont les disciples de Heylel (Lucifer, Satan), qui est meurtrière dès le commencement et qui a enfanté le mensonge.
Dans Sa parole, Yahweh nous révèle une clé essentielle concernant Satan et ses démons afin de ne pas être victimes de ses conséquences négatives pour les êtres humains et de leur séduction mortelle. Dès leur plus jeune âge, les enfants sont de plus en plus exposés à l’influence et au contrôle des démons à travers les dessins animés, les jeux vidéo, ainsi que les films d’inspiration satanique et démoniaque.
Yahweh nous explique dans Sa parole qu’Il « n’a pas épargné les malakïm qui ont péché, mais, les ayant précipités dans l’abîme, les a livrés pour être gardés dans des chaînes d’obscurité pour le jugement » 2 Kepha (Pierre) 2 :4, Darby.
La Bible nous révèle aussi que peu avant le déluge, quand Noah construisait l’arche, Yahweh avait prêché aux désobéissants, et ainsi Yahshua le Messie « est allé prêcher aux esprits en prison » 1 Kepha (Pierre) 3 :19-20.
Le mot abîme Strongs G5020 [tartaroo] mentionné précédemment est l’endroit le plus profond d’Hadès, l’enfer dans lequel les démons sont maintenus. Ils sont prisonniers de l’obscurité.
Lorsque Lucifer administrait la terre, avant la création de l’homme, elle commandait un tiers des malakïm et elle pouvait interagir librement avec le monde matériel créé par Yahweh.
Un moyen d’interaction avec le monde matériel, afin d’accomplir leur but de détruire l’espèce humaine, est lorsque les gens les invoquent pendant des séances de spiritisme, lorsqu’ils consultent des médiums ou des cartomanciennes et lorsqu’ils pratiquent le vaudou.
C’est pourquoi la parole de Yahweh nous met fermement en garde : « Ne donnez pas accès au diable […] et ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les » (Éphésiens 4 :27 ; 5 :11).

Yaaqob (Jacques) 4 :7-8 –
7. Soumettez-vous donc à Yahweh ; résistez au diable, et il fuira loin de vous.
8. Approchez-vous de Yahweh, et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs ; purifiez vos cœurs, vous qui êtes d’un double esprit.

Les personnes qui pratiquent le spiritisme invitent les démons à « habiter » dans leurs demeures (corps). Les démons viennent habiter chez ceux qui les ont invités. Et ils réussissent alors à posséder les gens, en particulier les enfants et les jeunes dont les parents ont participé à des séances de spiritisme, une pratique formellement interdite par Yahweh pour notre bien.
Yahweh punit « l’iniquité (transgression de la loi) des pères sur les enfants » (Exode 20 :5). De nombreux parents laissent leurs enfants visionner des films diaboliques et démoniaques. Certains d’entre eux deviennent schizophrènes car des démons entrent dans leurs corps et les incitent à tuer leurs propres parents ou à se suicider.
Ce monde est présent en arrière-plan dans les histoires apparemment inoffensives d’Harry Potter, Narnia, le Seigneur des anneaux, Dracula, etc. qui attirent la jeunesse, mais derrière la fascination mortelle des vampires se cachent les intentions meurtrières du diable et de ses démons. La parole de Yahweh déclare que « la vie de toute chair, c’est son sang » (Lévitique 17 :14). Le vampirisme ne représente rien d’autre que le dessein caché de Satan et de ses démons de prendre la vie des êtres humains.
Yahweh créa le corps humain pour qu’il devienne le temple (l’habitation) du Saint-Esprit, dont la présence se manifeste par une profonde paix : « Et la paix de Yahweh, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Yahshua le Messie » (Philippiens 4 :7).
Les personnes qui s’exposent à l’influence et au contrôle des démons vivent dans l’angoisse et l’anxiété. Beaucoup d’entre elles finissent dans des hôpitaux psychiatriques (lieux de sorcellerie) où des fortes doses de médicaments (Pharmacie ; du grec G5332 pharmakos signifiant sorcellerie) leur sont administrées afin de tenter de bloquer l’influence des démons qui les poussent à l’autodestruction. C’est avec la sorcellerie (pharmakos) qu’on tente de brider les démons. La vie de ces victimes des démons, et celle de leurs proches, devient un cauchemar. Voilà quel genre de fruit porte le monde des voyants, spiritistes, cartomanciens/ennes et autres disciples des ténèbres. N’oubliez pas, c’est à leur fruit que vous les reconnaîtrez. Les fruits de Yahweh étant la justice, la joie, la paix et la santé physique et mentale.
C’est pourquoi Yahweh nous ordonne : « Ne vous tournez point vers ceux qui évoquent les esprits, ni vers les devins ; ne les recherchez point, de peur de vous souiller avec eux. Je suis Yahweh, votre Père […] Si quelqu’un s’adresse aux morts et aux esprits, pour se prostituer à eux, je tournerai ma face contre cet homme, je le retrancherai du milieu de son peuple » (Lévitique 19 :31 ; 20 :6).
La parole de Yahweh enlève le voile qui recouvre ce monde des ténèbres pour rendre visible la séduction et la destruction afin de les empêcher. Dans Sa parole, Yahweh appelle Satan « prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion » (Éphésiens 2 :2). Et Il met en garde : « Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes » (Éphésiens 6 :12).
Le diable et ses malakïm (anges, messagers déchus, démons) se déplacent dans l’atmosphère terrestre : « Yahweh dit à Satan : D’où viens-tu ? Et Satan répondit à Yahweh: De parcourir la terre et de m’y promener » (Job 1 :7). Nous lisons aussi cette mise en garde : « Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera » (1 Pierre 5 :8).
Puisque les démons sont confinés dans le tartaroo (dans les chaînes d’obscurité, dans un état de restriction), ils sont en permanence aux aguets pour voir qui leur « ouvrira l’accès ». C’est pourquoi la parole de Yahweh nous avertit : « Ne donnez pas accès au diable […] et ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les (dénoncez et reprouvez les a haute voix) » (Éphésiens 4 :27 ; 5 :11).
De nos jours, grâce à l’augmentation de la connaissance (Daniyl 12 :4), l’humanité a découvert comment transmettre dans l’atmosphère différents types d’ondes pouvant être captées par les antennes de radio et de télévision, par les téléphones portables et les ordinateurs. L’atmosphère est saturée d’ondes invisibles et inaudibles qui prennent forme lorsque ces appareils les reçoivent.

Un phénomène parallèle existe dans le règne des esprits. Satan est « le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion » (Éphésiens 2 :2). Satan et ses démons envoient constamment dans l’atmosphère (dans “l’air”) des ondes invisibles et inaudibles qui prennent forme dans l’esprit des êtres humains séduits, les « fils de la rébellion ». Les Fils de la rébellion sont ceux qui donnent accès à ces ondes, qui se rendent atteignables par la désobéissance. Les ondes spirituelles du mal les poussent encore plus à la désobéissance, à la haine et au meurtre.
Les spectacles qui sont transmis sur les ondes sont remplis de perversions sexuelles, de haine, de vengeance, de violence et de crimes. Et se divertissant ainsi, la majorité de la société ouvre grand la porte aux transmissions venant des zones habitées par « les esprits méchants » (Éphésiens 6 :12).
Beaucoup de gens (souvent dans une grande solitude) entrent plus profondément en contact avec ce monde en permettant aux esprits emprisonnés de s’emparer de leur corps et de leur esprit. Ils perdent totalement le contrôle d’eux-mêmes et ils sont à la merci de ces esprits assassins qui les poussent à tuer leurs proches et tous ceux qui sont à leur portée. Ces tragédies sont de plus en plus fréquentes de nos jours. Autant les humains donnent accès aux esprits emprisonnés, les libérant ainsi de leur état de restriction, autant ces esprits ont la capacité d’accomplir leurs desseins meurtriers, en utilisant le corps de ces personnes.
La force obscure des films d’Harry Potter, de L’Exorciste, de la série Twilight et des autres divertissements similaires séduit un nombre croissant de spectateurs. De plus en plus de jeunes, victimes de l’ignorance (qui est un résultat du refus de la connaissance de Yahweh) et de la négligence de leurs parents, sont possédés par des démons et finissent par tuer des gens ou de se suicider.
Hosheyah (Osée) 4 : 6-
6 Mon peuple périt, faute de connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai de mon sacerdoce. Tu as oublié la loi de Yahweh; moi aussi, j’oublierai tes enfants.
Deutéronome 6 : 6-7 –
6 Et ces commandements, que je te donne aujourd'hui, seront dans ton cœur.
7 Tu les inculqueras à tes enfants et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu seras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras.

De même de jeunes parents tuent leur propre progéniture...
Le vaudou (magie) et le culte des morts (p.ex. la Toussaint et la fête des morts) se basent tous sur la transgression flagrante des lois de Yahweh!
Ceux qui les pratiquent adorent en donnant révérence à des images, des démons, des morts et des dieux (« saints » morts), transgressant ainsi le deuxième commandement : « Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car moi, Yahweh, ton Père, je suis un Père jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde aux milliers qui m’aiment et qui gardent mes commandements » (Exode 20 :4-6).
Ces rituels comprennent des sacrifices aux dieux (on donne aux voyants, cartomanciens/ennes etc.), ignorant totalement la parole de Yahweh à ce sujet : « Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux dieux (idoles) est quelque chose, ou qu’une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu’on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Yahweh; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons » (1 Corinthiens 10 :19-20).
La deuxième transgression flagrante est que des rituels comme le spiritisme et le vaudou sont basés sur le culte des morts, ignorant ainsi une autre ordonnance de Yahweh: « Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à Yahweh; et c’est à cause de ces abominations que Yahweh, ton Père, va chasser ces nations devant toi » (Deutéronome 18 :10-12).

La troisième transgression du vaudou et des cultes des morts est l’adoration, consciente ou inconsciente, du « dieu de ce siècle » (2 Corinthiens 4 :4). « Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui/elle-même se déguise en messager/ère de lumière. Il/elle n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres » (2 Corinthiens 11 :14-15).

Un culte des anges ?

Les paroles des messagers nous enseignent qu’aucun véritable serviteur de Yahweh n’a jamais rendu un culte à un ange et que les anges restés fidèles à Yahweh n’ont jamais accepté, ou permis, d’être adorés par des hommes.
Lorsque l’apôtre Yahchanan (Jean) se prosterna, pour adorer, aux pieds du malak (le messager) envoyé par Yahweh pour lui transmettre le livre de la Révélation, le malak le lui interdit en disant : « Garde toi de le faire ! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Yahshua. Adore Yahweh. Car le témoignage de Yahshua est l’esprit de la prophétie » Révélation (Apocalypse) 19 :10.
La parole de Yahweh nous avertit : « Que personne, sous une apparence d’humilité et par un culte des malakïm, ne vous ravisse à son gré le prix de la course ; tandis qu’il s’abandonne à ses visions, il est enflé d’un vain orgueil par ses pensées charnelles, sans s’attacher au chef, dont tout le corps, assisté et solidement assemblé par des jointures et des liens, tire l’accroissement que Yahweh donne » (Colossiens 2 :18-19).
Au contraire, Satan et ses démons acceptent d’être adorés, acceptent qu’on leur rende un culte et acceptent les sacrifices :
« Et ils se mêlaient aux païens, ils apprenaient leurs manières d’agir. Ils en servaient les dieux, qui devenaient pour eux un piège ! Ils avaient sacrifié leurs fils et leurs filles aux démons. Ils versaient le sang innocent, le sang de leurs fils et de leurs filles qu’ils sacrifiaient aux dieux (Baals, seigneurs) de Canaan (panthéon cananéen), et le pays fut profané de sang » (Psaume 106 :36-38).
L’apôtre Shaul (Paul) ajoute : « Que dis- je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu’une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu’on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Yahweh; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons » (1 Corinthiens 10 :19-20).
Un autre aspect séducteur, plus subtil, dans les films sur les esprits et les vampires est que ces films font croire aux jeunes qui recherchent le contact avec les esprits que des esprits amis les défendront des esprits ennemis. Ce concept est complètement faux car Yahshua le Messie nous enseigne que le royaume de Satan n’est pas divisé contre lui-même dans Mattithyah (Matthieu) 12 :22-29. C’est un piège fatal pour encourager les jeunes gens à rechercher le contact avec les démons, sous les ordres de Satan, pour trouver des personnes à détruire 1Kepha (Pierre) 5 :8.
Les véritables serviteurs de Yahweh ne recherchent jamais le contact avec les anges. Ils recherchent le contact direct avec Yahweh: « Car il y a un seul Père, et aussi un seul médiateur entre Yahweh et les hommes, Yahshua le Messie homme » (1 Timothée 2 :5).
Considérez l’exemple du prophète Daniyl : « Je tournai ma face vers Yahweh, afin de recourir à la prière et aux supplications, en jeûnant et en prenant le sac et la cendre […] Je parlais encore, je priais […] et je présentais mes supplications à Yahweh […] quand l’homme, Gabriyl […] s’approcha de moi d’un vol rapide [et] me dit […] Lorsque tu as commencé à prier, la parole est sortie, et je viens pour te l’annoncer ; car tu es un bien-aimé » (Daniyl 9 :3, 20-23).
Lisez par exemple Daniyl 10 :12 : « Il me dit : Daniyl, ne crains rien ; car dès le premier jour où tu as eu à cœur de comprendre, et de te humilier devant Yahweh, tes paroles ont été entendues, et c’est à cause de tes paroles que je viens. »
Voici un autre exemple confirmant les enseignements bibliques : « Il y avait à Césarée un homme nommé Corneille […] Cet homme était pieux et était révérencieux envers Yahweh […] et priait Yahweh continuellement […] Il vit clairement dans une vision un malak (messager) de Yahweh qui entra chez lui, et qui lui dit : Corneille ! Les regards fixés sur lui, et saisi d’effroi, il répondit : Qu’est-ce, maître ? Et le malak lui dit : Tes prières et tes aumônes sont montées jusqu’à Yahweh, et il s’en est souvenu » (Actes 10 :1-4).
Nous voyons ici qu’un juste, même une personne qui était considéré comme païen pouvait adresser des prières à Yahweh et être entendu. Pour preuve, Yahweh lui avait envoyé un de ses messagers.
En parlant des malakïm, Yahweh déclare : « Ne sont-ils pas tous des esprits au service de Yahweh, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut ? » (Hébreux 1 :14).
Yahweh écoute les prières de ceux qui Lui obéissent : « Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable » 1 Yahchanan (Jean) 3:22. Ceux qui désobéissent à Yahweh en recherchant le contact avec des esprits angéliques entrent en contact avec des démons.

De bonnes nouvelles pour un avenir proche

« Les princes de ce monde de ténèbres […] les esprits méchants dans les lieux célestes [l’atmosphère terrestre] » (Éphésiens 6 :12) savent qu’il leur reste peu de temps. C’est pourquoi, de nos jours, ils intensifient fortement leur influence dans le monde. Les paroles suivantes s’accompliront bientôt : « Malheur à la terre et à la mer ! Car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps » Révélation (Apocalypse) 12 :12.
Yahweh a permis à Satan et à ses démons de séduire « toute la terre » Révélation (Apocalypse) 12 :9 pendant environ six mille ans. Mais nous sommes proches du retour de Yahshua le Messie qui établira un gouvernement mondial, une loi unique pour tous. Les commandements de Yahweh sont justes (Psaume 119 :172) et l’œuvre de la justice sera la paix, et le fruit de la justice le repos et la sécurité pour toujours Isayah (Ésaïe) 32 :17.
La première chose que fera Yahshua le Messie à Son retour sera de vaincre et de soumettre les nations séduites par Satan, dans son dernier effort pour empêcher l’établissement du Royaume de Yahweh sur terre Révélation (Apocalypse) 19 :11-21.
Immédiatement après, ces paroles s’accompliront : « Puis je vis descendre du ciel un malak, qui avait la clé de l’abîme et une grande chaîne dans sa main. Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduise plus les nations » Révélation (Apocalypse) 20 :1-3.
Les « esprits séducteurs » (1Timothée 4 :1) seront enfermés avec lui. Ceux qui avaient suivi Lucifer dans sa rébellion (Apocalypse 12 :4). Ceux qui se déplaçaient dans les « lieux célestes » de l’atmosphère (Éphésiens 6 :12). Ceux qui se faisaient passer pour les âmes des morts et des ancêtres. Ceux qui séduisaient les pratiquants du spiritisme, de la sorcellerie, de la magie, du vaudou, des cultes des morts, de la divination, des transferts d’énergie et toutes les autres « œuvres infructueuses des ténèbres » (Éphésiens 5 :11).
« En ce temps-là [au retour de Yahshua], Yahweh châtiera dans le ciel l’armée d’en haut [“dans les lieux célestes” – Éphésiens 6 :12] […] Ils seront assemblés captifs dans une prison, ils seront enfermés dans des cachots, et, après un grand nombre de jours, ils seront châtiés » (Ésaïe 24 :21-22) – il s’agit ici d’une période de mille ans [Révélation (Apocalypse 20 :3) ; Yahdah (Jude) 6 ; 2 Kepha (Pierre) 2 :4].
Yahshua le Messie reviendra bientôt pour libérer l’humanité du joug de la séduction qu’elle a connu pendant toute son histoire. La parole de Yahweh est la vérité Yahchanan (Jean) 17 :17 et « la vérité vous affranchira » Yahchanan (Jean) 8 :32. Ceux qui auront cru et accompli/enseigné la loi (Mattithyah (Matthieu) 5 :19-20) seront libérés et le joug de la séduction ne pèsera plus sur le monde.

La bonne nouvelle

Satan et ses démons ont peu de temps Révélation (Apocalypse) 12 :12.
Une autre prophétie s’accomplira dans le même temps : « Yahweh des armées prépare à tous ses peuples, sur cette montagne, un festin de mets succulents […] Et, sur cette montagne, il anéantit le voile qui est sur tous les peuples, la chape de confusion qui couvre toutes les nations » Isayah (Ésaïe) 25 :6-7.
Yahshua le Messie reviendra établir un gouvernement mondial de paix et de joie pour tous (dictature totale et absolue de joie et de paix) : « Toute la terre jouit du repos et de la paix ; on éclate en chants d’allégresse » Isayah (Ésaïe) 14 :7.
Luc 24 : 25 –
25 Alors Yahshua leur dit : O hommes sans intelligence, et dont le cœur est lent à croire tout ce qu'ont dit les prophètes !

Ce sera l’accomplissement final des prédictions annoncées par les prophètes de Yahweh : « Ce peuple, assis dans les ténèbres, a vu une grande lumière ; et sur ceux qui séjournaient dans le pays de l’ombre de la mort la lumière s’est levée » Mattithyah (Matthieu) 4 :16.

L’adversaire, un être masculin ou féminin ?

Vous avez remarqué que je pose la question du féminin ou du masculin dans les versets Isayah (Esaïe) 14 :12-15 et d’autres, , et j’insiste qu’il faut envisager que Heylel est un être féminin. L’explication du pourquoi de ce questionnement est très simple et vient de plusieurs sources qui sont entre autres contenues dans ces versets mêmes dans les textes originaux.

Isayah (Esaïe) 14 :16 –
16 Ceux qui te voient fixent sur toi leurs regards, Ils parleront de toi : Est-ce là celle-là, l’adversaire qui secouait la terre, qui ébranlait les royaumes,
Esaïe 14 :16 – Louis Segond 1910
14.16 Ceux qui te voient fixent sur toi leurs regards, Ils te considèrent attentivement : Est-ce là cet homme qui faisait trembler la terre, qui ébranlait les royaumes,

Dans ce verset ci-dessus de la version Louis Segond nous trouvons les mots : « Est-ce là cet homme » soulignés. Dans le dictionnaire hébreu de Strong nous trouvons que ces mots ont été traduits de #H376 'iysh contracté pour #H582 (ou peut-être plutôt d’une racine inutilisée qui signifie d’être encore existant); un homme en tant qu’individu ou une personne masculine ; souvent utilisé comme adjonction à un terme plus défini (et dans de tels cas fréquemment pas exprimé dans la traduction). Comparez avec le mot #H802.
#H802 'ishshah féminin de #H376 ou #H582; pluriel irrégulier, nashiym; une femme (utilisé de la même manière large que #H582)
KJV: adultère, adultérine, chaque, toute, femelle, x-beaucoup, +aucune, une, +ensemble, épouse, femme.
Dans l’utilisation de certains mots, les traducteurs grecs et latins ont omis de rechercher et de se poser des questions, simplement parce que pour eux il était acquis que l’adversaire serait un homme.
Il se trouve avéré que les traducteurs occidentaux modernes aussi ont penché vers l’idée que l’adversaire soit un être masculin. Rien dans la Bible ne permet d’affirmer cela avec preuves à l’appui. Mais au contraire, les versets Isayah (Esaïe) 14 : 13 et 14 nous montrent après recherche approfondie qu’on parle bien d’un être féminin, et qu’on parle bien de l’adversaire dans ces deux versets.
Dans le verset Isayah (Esaïe) 14 : 12 nous trouvons le mot qui a été traduit fils. C’est le mot #H1121 ben de #H1129; un fils (comme le fondateur du nom de famille), dans le sens le plus ample (de relation littérale ou figurée, incluant petit fils, sujet, nation, qualité ou condition etc. ;(comme #H1, #H251, etc.))
KJV: +affligé, âge, (Ahoh-) (Ammon-) (Hachmon-) (Lév-)ite, (l’) oint, promis à, (+) flèche, (Assyr-) (Babylone-) (Egypte-) grec, l’un né, branche, rameau, couvée, +(jeune) bœuf, + (jeune) veau, x a grandi dans, enfant, ânon, x commun, x grain, fille, x de/du premier, poulain, +très fécond, + affranchissement, x dans, + enfant, + agneau, (+) homme, rencontrer, + puissant, + neveu, vieux, …
Dans le verset Isayah (Esaïe) 14 : 12 nous trouvons aussi le mot qui a été traduit tombé. Il s’agit du mot #H5307 dans le dictionnaire hébreu de Strong qui signifie : #H5307 naphal, racine primitive ; tomber, dans une grande diversité d’applications (intransitif ou causatif, littéral ou figuré)
KJV : être accepté, jeté (en bas, soi-même, (sorts), dehors, cesser, mourir, diviser, faillir, causer de faillir, tomber de, (spirituellement), fugitif, avoir (héritage) inférieur, être jugé (par erreur de #H6419) être couché (le long de) (causer de coucher), couché (par terre), perdu, être couché, jeter par-dessus, venir par-dessus, périr, présenter, (faire) pourrir, abattre, jeter en dehors, jeter en bas).

Nous voyons tout le sens qu’a ce mot naphal. Laissons tout leur sens à ces mots et regardons le fait que l’ennemi/e et ses anges ont été jetés sur la terre. Satan est toujours sur la terre, il/elle se tient à un endroit d’où il/elle tient toute la terre sous sa séduction, un endroit qu’a grande autorité et depuis lequel on gouverne les rois (gouvernements) de la terre. Et, là où elle est installée, elle est toujours appelée la reine du ciel…
A part des enseignements de l’écriture il n’y a rien d’irrationnel mais plutôt le contraire, à croire à l’existence de créatures d’intelligence supérieure à l’homme, puisqu’il y en a beaucoup qui lui sont inférieures. Mais, nous les croyants pour notre connaissance, nous dépendons entièrement des écritures saintes.
Le dénie de l’existence d’anges comme celui de diable en tant que personne et des démons vient de l’esprit matériel et non croyant qui dans ses formes les plus terribles nie l’existence même de Yahweh le créateur.


Être séduit

Admettons que nous sommes un peu séduits, ou peut-être pas mal séduits ! Oui, admettons que nous nous sommes fait avoir !
La question que nous devons nous poser concernant l’adversaire, les démons et les esprits mauvais est celle-ci : Qu’est-ce que nous voyons, et qu’est-ce que nous reconnaissons dans ce que nous voyons ? Quand nous observons des choses qui se passent autour de nous, des réalités qui nous entourent, est-ce que nous reconnaissons vraiment ce qui se passe, ou sommes-nous contents des constatations d’usage sans réfléchir plus loin ? Il n’est pas suffisant d’être content de soi parce qu’on ne s’est pas endormi pendant le sermon comme d’autres…
Si nous ne réfléchissons pas avec notre Bible ouverte dans la main, nous nous sommes déjà laissé séduire. Ne nous est-il pas dit de vivre par toute parole et de toute parole qui sort ou qui provient de la bouche de Yahweh ? La seule protection qui nous est offerte face à ce monde de folie est la parole de Yahweh.
Mattithyah (Matthieu) 4 :4 –
4. Yahshua répondit : Il est écrit : L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Yahweh

Il nous est clairement montré que nous devons vivre de cette parole. Mais comment peut-on vivre réellement sa vie par une parole donnée ? Eh bien, le proverbe populaire qui affirme de ne pas pouvoir manger la sagesse avec la petite cuillère trouve ici un parfait terrain d’application. Ce qui nous perd vient beaucoup plus souvent d’ailleurs que du souci de la nourriture spirituelle.
Si nous pensons que le fait d’écouter et suivre un prédicateur à qui nous avons confié de nous enseigner la vérité et le salut soient assez pour ne pas être séduit, nous faisons erreur. Nous devons toujours vérifier ce qui nous est enseigné, même si nous connaissons cette personne qui nous enseigne depuis 30 ou 40 ans !!
C’est avec notre Bible ouverte dans la main que nous devons écouter les enseignements dispensés et les prêches annoncés. Aucun enseignant, aucun prêcheur, ni pasteur, ni évêque, ni cardinal, ni pape n’a l’autorité de réfuter ou de mettre derrière ses propres enseignements et interprétations ce qu’affirment clairement les Écritures Saintes inspirées.
Actes 17 :11 –
11 Ces Béréens (traditionnellement traduit Juifs) avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique ; quand ils avaient écouté la parole (la loi et les prophètes) avec beaucoup d’attention, ils cherchaient chaque jour dans les Écritures, pour voir si ce qu'on leur disait était juste.
Proverbes 2 :6-
6 Et tu trouveras la connaissance de Yahweh, car Il donne de la sagesse ; de sa bouche sortent la connaissance et l’intelligence.
Ecclésiaste 12:13—
15 Ecoutons donc le résumé de tout le discours : Crains Yahweh en gardant ses commandements, car c’est là tout le devoir de l’homme.
Psaume 119 :142 –
142 Ta justice est une justice éternelle, parce que toutes tes lois sont vérité.

C’est cette attitude là que nous devons avoir quand nous écoutons qui que ce soit. Ne soyons pas séduits par un démon ou un esprit malin qui habite un prédicateur qui a des apparences pieuses mais qui nous annonce la mauvaise « bonne nouvelle » de la perdition. Si nous arrivons à mettre clairement en question un prêche avec un ou plusieurs versets qui sont écrits dans notre Bible, nous devons commencer à nous méfier. Si cela arrive souvent, nous devons avoir la certitude qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Nous devons lire notre Bible pour nous même, pour avoir la certitude de ne pas être sous la séduction des démons de l’adversaire!
Satan sait que ses prédicateurs doivent avoir un passé religieux, une apparence et une conduite irréprochables. Le « politiquement correct » s’apprend, et tout le monde peut ainsi se réclamer d’une conduite irréprochable. Mais sachez que les choses suivantes venaient des gens « politiquement corrects »:
Mattithyah (Matthieu) 9 :11 –
11 Les pharisiens voyant cela, et ils disaient à ses disciples : Pourquoi votre enseignant mange avec les publicains et les gens de mauvaise vie ?
Luc 7 :33 -
33. Car Yahchanan l’immergeur (Jean Baptiste) est venu, ne mangeant pas de pain et ne buvant pas de vin, et vous dites : Il a un démon.
Mattithyah (Matthieu) 15 :2 –
2 Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens ? Car ils ne se lavent pas les mains, quand ils prennent leurs repas.

Méfions-nous des apparences, laissons la Bible interpréter la Bible, et sachons que la Bible ne ment pas et ne se contredit pas. Laissons les hommes être les menteurs et laissons la Bible nous montrer que c’est ainsi. Si vous donnez plus de crédit à l’interprétation d’un homme qu’à la parole de Yahweh même, vous êtes séduits.
Comment notre Sauveur a répondu aux « politiquement corrects » ?
Mattithyah (Matthieu) 15 :3 –
3 Il leur répondait : Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Yahweh au profit de votre tradition ?

Il savait à qui il parlait, et il savait ce qu’il avait à leur dire. Nous qui sommes censés de le suivre et de le prendre comme exemple, est-ce que nous saurons quoi dire à ceux qui nous annoncent des mensonges ? Avons-nous assez consommé de la nourriture de notre Père Yahweh pour convenablement répondre aux menteurs et hypocrites qui nous annoncent un évangile qui est uniquement fait de grâce et de miséricorde, et annoncé de manière qu’il « suffit de croire » pour avoir le salut et l’accès dans la ville et à l’arbre de vie ?
Voyez-vous, chers amis, notre Messie nous a dit d’aimer nos ennemis. Mais sommes-nous capables d’aimer nos voisins de palier ou ceux qui habitent dans la maison à coté de nous ? J’ai rencontré un nombre incroyable de personnes « croyantes » qui, lorsque on vient de leur parler d’Islam par exemple, montrent un coté de leur cœur qui fait réfléchir. Tout à coup il en est fini de l’amour du prochain…
On m’a expliqué que ce ne sont pas nos prochains, ou pire, on m’a dit que l’Islam était la religion de l’adversaire.
Quel enseignement une personne a eue et par qui cet enseignement-là était dispensé ? Comment une personne qui lit la Bible et qui pratique sa foi depuis 20 ou 30 ans peut-elle tenir des propos haineux contre ses voisins seulement parce que ceux-ci n’ont pas la religion «convenable» ?
Quel est le démon qui fait que quelqu’un ne soit pas capable d’aimer ses « ennemis » ?
Par quel esprit quelqu’un est habité, qui fait qu’il a une forme de haine dans son cœur qui se manifeste par un rejet total de l’autre ?
Les questions que je pose ici sont des questions légitimes et fondées. Il n’est simplement pas possible que l’Esprit Saint de Yahweh habite au même endroit que les esprits qui suscitent des sentiments de haine et de rejet.
Il ne nous est pas permis de penser que tant que « les autres » n’adhèrent pas à notre croyance, nous ne sommes pas obligés de les aimer. Il ne nous est pas permis de juger l’autre, celui qui est différent de nous, et de lui donner l’attribut de « méchant ».
Non, ce n’est pas parce que ces personnes en face de nous ne veulent pas accepter notre intervention commando en tirant des rafales d’évangélisation, que nous sommes en droit de les traiter de méchant...
Qui est ce qui a été l’enseignant pour que dans le cœur d’une personne il y ait de la place pour de telles pensées et qui produit de tels sentiments de rejet de l’autre ? Si ta foi est juste, si ce qui est dans ton cœur est pur, tu n’aimeras pas seulement ton prochain comme toi-même, mais aussi tes « ennemis ».
Une personne doit être capable, et avoir volonté de devenir capable de croire et de vivre pleinement par ce qui suit :
Mattithyah (Matthieu) 17 :15-20 –
15 Enseignant, aie pitié de mon fils, il est lunatique, et il souffre cruellement ; il tombe souvent dans le feu, et souvent dans l'eau.
16 Je l'ai amené à tes disciples, et ils n'ont pas pu le guérir.
17 Race incrédule et perverse, répondait Yahshua, jusques à quand je serai avec vous ? Jusques à quand je vous supporterai ? Amenez-le à moi, ici.
18 Yahshua parlait sévèrement au démon, qui sortait de lui, et l'enfant était guéri à l'heure même.
19 Alors les disciples s'approchaient de Yahshua, et lui disaient en particulier : Pourquoi nous n'avons pas pu chasser ce démon ?
20 C'est à cause de votre incrédulité, leur disait Yahshua : Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de moutarde, vous diriez à cette montagne : Transporte-toi d'ici vers là, et elle se transporterait ; rien ne vous serait impossible.

Ne nous trompons pas, il nous est demandé d’être capable par la foi. Si nous ne croyons pas, si nous n’avons pas cette foi, nous n’y parviendrons même pas à distinguer les prêcheurs démoniaques, revêtus de leur beau manteau pieux qui nous éblouit et séduit.
Yahshua a fait des choses dans sa vie qui seront aujourd’hui par les personnes « politiquement correctes » condamnés comme violences :
Mattithyah (Matthieu) 21 :12 –
12 Yahshua entrait dans le temple. Il chassait tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans la maison ; il renversait les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons.

Allez aujourd’hui dans une des églises mondaines « politiquement correctes » et chassez certaines personnes en renversant des tables et des sièges…
C’est un tribunal du monde qui vous jugera avec des lois d’hommes, parce que cette église-là fera appel à cette justice-là ! Voilà ce qu’arriverait si vous ferez ces choses.

Ne faites surtout pas ce genre de choses ! Mais faites cela :


Révélation (Apocalypse) 18 :4 –
4. Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait : Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous ne receviez point ses fléaux.


Soyez sur vos gardes

La séduction est là où nous l’attendons le moins. La séduction est surtout là où nous ne la voulons pas ! Nous sommes des êtres qui succombons facilement à la séduction, parce qu’une de nos grandes faiblesses est que nous aimons être séduits. Se laisser flatter est se laisser séduire :

I Yahchanan (Jean) 3:4 –
4. Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi.
I Yahchanan (Jean) 3:7 –
7. Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste.

Ne continuez pas à écouter les démons qui prêchent que tout est grâce et miséricorde. Ce sont des menteurs et ils sont les serviteurs de l’adversaire.
Romains 6 :15 – (Bible Segond 1910)
15. Quoi donc ! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce? Loin de là !

Croyez-vous que nous avons une licence de transgresser la loi pour y désobéir ? Croyez-vous en lisant ce verset Romains 6 :15 que nous sommes sous une grâce qui nous dispense de l’obéissance ? Si vous croyez cela, vous êtes la victime de la séduction des prêcheurs qui ont été eux-mêmes séduits par des personnes qui avaient déjà subi le même sort démoniaque. Oui, il y a quelque chose de démoniaque dans le fait de croire que l’apôtre Shaul (Paul) aurait enseigné que nous sommes dispensés d’obéir aux commandements et à la loi.
Le fait est qu’il a enseigné exactement le contraire.
Ce qui suit est un extrait d’un livret qui s’intitule « Ce qu’il a vraiment dit » :

Grâce et miséricorde ?


Romains 6 :14 – (Bible Segond 1910)
14. Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce.

Romains 6 :14 est un verset qui est traduit cette manière-là dans la version Louis Segond 1910 : … puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. Le texte grec se présente comme suit :

G266hamartia G1063gar G5216humOn G3756ou G2961kurieusei G3756ou G1063gar G2075este G5259hupo G3551nomon G235all G5259hupo G5485charin

G0266 hamartia : Un péché, proprement, abstrait. Offense, péché.
G1063 gar : une particule primaire, proprement, assigne une raison (utilisé dans une discussion, explication ou intensification, souvent avec d’autres particules) : Et, comme, parce que (ce) mais, même, pour, en effet, sans doute, voyant, alors, pour cela, très, quoi, pourquoi, encore.
G5216 humon, cas génitif de G5210 humeis, qui est un pluriel irrégulier de G4771 su, le pronom personnel de la deuxième personne singulier, vous. G5216 : de (venant de vous, vous concernant), vous-mêmes, vous.
G3756 ou, mot primaire, la négation absolue (comparer à G3361 me, article primaire de la négation qui exprime la négation absolue comme G3756), non, -plus, nié, ni, jamais, non plus, x-personne, nul, ne peut, x-rien, x-sans valeur, sans.
G2961 kurieuo, de (G2962 kurios, [suprématie] suprême en autorité, par extension (en tant que nom) contrôleur, par implication maître (en tant que titre de respect), dieu, maître, seigneur, monsieur.), gouverner, avoir domination sur, seigneur, être seigneur de, exercer la seigneurie sur.
G2075 este, deuxième personne, pluriel, présent, indicatif de (G1510 eimi, la première personne, singulier, présent, indicatif ; J’existe (seulement utilisé quand emphatique) suis, j’ai été, x - c’est moi, étais.), est, êtes, être, être sujet, avoir été, appartenir.
5259 hupo, préposition primaire, sous, par extension (avec le cas génitif) en place (prés), ou avec des verbes (d’office ou signification, par) ;(dans le cas accusatif) d’endroit (avec (par-dessous) ou où (dessous) ou temps (quand, à)). En comparatif, il retient les mêmes applications générales, spécialement de position ou condition, et spécialement couvrant ou modéré, parmi, prés, venant de, en, de, sous, avec.
G3551 nomos, d’un verbe primaire nemo (verser, spécialement de la nourriture ou du foin aux animaux) ; loi (par la pensée d’un usage prescriptif), cas génitif (régulation), spécialement de Moïse (incluant le volume du livre de la loi) ; aussi de l’évangile, ou dans le cas figuré (un principe). Loi.
G235 alla, neutre pluriel de (G243 allos, mot primaire « autre » par extension différent (dans beaucoup d’applications) plus, un (un autre), (un-, quelque un-) d’autre (manière)) proprement d’autres choses, par extension (adverbe) contrairement (dans beaucoup de relations), et, mais (même) comment, en fait, ne, mais, non, ne reste pas, sauvegarder, ainsi, oui, déjà.
G5485 charis de (G5463 chairo, un verbe primaire, être « acclamant », par extension tranquillement heureux, ou en état de bien-être, impersonnel, spécialement en tant que salutation (à la rencontre ou au départ), être bien, au revoir, adieu, salutation, réjouir, joie.) gracieux (en gratifiant), de manière ou de fait (abstrait ou concret, littéralement ou dans le sens figuré ou spirituel, spécialement l’influence divine sur le cœur et son reflet dans la vie, incluant la gratitude), acceptable, recevable, bienfait, faveur, don, gracieux, joie, libéralement, plaisir, remercier, digne de remerciement.
En analysant ce texte grec traduit en français en tenant compte de toutes les significations de tous les mots des règles grammaticales énoncées, des ponctuations et en lisant le verset suivant –

Romains 6 :15 – (Bible Segond 1910)
15. Quoi donc ! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce? Loin de là !

-nous voyons dans le verset 15 qui suit, et qui est presque toujours omis par les faux prêcheurs qui entendent annoncer que tout est grâce et miséricorde.
Le verset 14 est correctement traduit :

Romains 6 :14.
14. Le péché ne vous gouvernera pas. N’êtes-vous pas sous la loi, et donc sous la grâce ?

Vous avez souvent entendu cet argument que nous ne sommes plus sous la loi mais sous la grâce. Mais qu’est-ce que ça veut dire d’être sous la grâce, et est-ce que ça signifie par exemple que nous ne devrions plus obéir à la loi et aux commandements ?
Définissons premièrement ce qu’est le péché selon la Bible dans l’ainsi nommé nouveau testament.
I Yahchanan (Jean) 3:4 –
4. Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi.

Ainsi, s’il n’y a pas de loi, il ne peut pas y avoir de péché - et pour encore être plus clair :
Romains 4 :15 –
15. parce que la loi produit la colère, et que là où il n’y a point de loi il n’y a point non plus de transgression.

Et il en est quoi de la grâce de notre créateur Yahweh ? Qu’est-ce que c’est exactement ? Simplement expliqué, c’est sa faveur imméritée qui nous ne revient pas, que nous recevons comme résultat du sacrifice de rédemption de notre Sauveur. Permettez-moi de vous expliquer cela plus concrètement.
Le Messie a dit, si nous l’aimons, alors nous gardons ses commandements
Yahchanan (Jean) 14 :15 –
14. Si vous m’aimez, gardez mes commandements.

Puisque nous savons que ses commandements sont les commandements du Père, et que ce sont les commandements du Père qui sont la vie éternelle, alors si nous aimons vraiment Yahshua notre Messie et Sauveur, il sera le désir de notre cœur de lui obéir. Ainsi si nous péchons involontairement, la repentance (être désolé et regretter) sera une réaction qui viendra normalement après la transgression de sa loi. Après la repentance vient la confession de nos péchés et la demande de pardon.
1 Yahchanan (Jean) 1 :9 –
9. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute injustice.
1 Jean 1 :9 – (Bible Segond 1910)
9. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

Nous trouvons le dernier mot de ce verset iniquité dans le dictionnaire grec de Strong :

458 anomia, de 459 ; illégalité, par extension violation de la loi ou (gén.) Méchanceté :-iniquité, x transgressions (de) la loi, injustice, comportement injuste.
459 anomos, de 1 (en tant que particule négatif, et 3551 ; sans loi, par extension (nég.) pas sujet à la loi (juive), (par implication un païen) ou (pos.) méchant :- sans loi, hors la loi, transgresseur, illégal, méchant.

L’iniquité, c’est la transgression de la loi, l’injustice, le fait d’être sans loi, méchant.
C’est là qu’intervient la foi. Nous croyons par la foi que le sacrifice de Yahshua le Messie nous purifie de toute iniquité (péché). Vient alors le don gratuit du Père.

Ephésiens 2:8-9 –
8. Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Yahweh.
9 Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.

Obéir aux commandements et à la loi, ce n’est pas une œuvre charnelle ou du légalisme, mais accomplir la volonté du Père et du Messie.

1Timothée 1 :5 –
5. Le but du commandement, c’est une charité venant d’un cœur pur, d’une bonne conscience, et d’une foi sincère.

Cela montre aussi que s’il n’y avait pas de loi, il n’y aurait pas besoin de la grâce de Yahweh. S’il y a la grâce, alors il y a sa loi pour être obéi. Il n’y a pas de sacrifice par contre qui couvrira des péchés volontaires et restés sans repentance.
Fin de la citation.

Voilà ce qu’est fait pour une clarification des choses.
Reprenons ici le fameux Romains 6 :14 qui a été traduit dans la version Louis Segond 1910 de la manière suivante :
Romains 6 :14 – (Bible Segond 1910)
14. Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce.

C’est ici une traduction qui a dû être faite sous l’influence d’un démon. Et les prêcheurs démoniaques s’en servent pour séduire les croyants afin de les perdre !
Croyez-vous vraiment que le péché n’a aucun pouvoir sur vous ? Combien de fois avez-vous entendu ou lu ce verset sans vraiment vous rendre compte de l’affirmation orgueilleuse qu’il fait dans cette traduction-là ? Je suis désolé pour tous ceux qui ont succombé à cette séduction qui sort de la plume mensongère des scribes qui ont traduit et écrit pour le compte de l’adversaire :
Yeremyah (Jérémie) 8 :8 –
8 Comment pouvez-vous dire : Nous sommes sages, et la loi de Yahweh est avec nous? Voici, c’est en vain que c’est mise à l’œuvre la plume mensongère des scribes.

En ce qui concerne le péché, c’est qu’il nous est clairement dit que nous devons le vaincre en le dominant. Il en est ainsi depuis le commencement :

Genèse 4 :6-7 –
6 Et Yahweh dit à Caïn :
Pourquoi tu es irrité, et pourquoi ton visage est abattu ?
7 Si tu agis selon la justice, tu relèveras ton visage, et si tu n’agis pas selon la justice, le péché se couche à la porte, et les désirs du péché sont avec toi : mais toi, tu dois le dominer (vaincre) !
II Corinthiens 11 :2, 13-15 –
2. Car je suis jaloux de vous de la jalousie propre de Yahweh, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter au Messie comme une vierge pure (ayant vaincu le péché).
13. Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres du Messie.
14. Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan elle-même se déguise en ange (messager) de lumière.
15. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres.

Nous ne devons pas écouter ces ministres de Satan qui nous mènent sur la voie large, facile, aisée. La Bible nous parle d’un petit troupeau qui va sur la voie étroite et dans Genèse 4 : 7 on est mis en garde de veiller à agir selon ce qu’est juste, afin que le péché reste loin de nous.

I Jean 3 :7 –
7. Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste.

Nous devons constamment apprendre à distinguer entre un qui est déguisé en « ange de lumière » et ses ministres, et la parole qui provient de la bouche de Yahweh. Petits enfants, que personne ne vous séduise…
Yahchanan (Jean) 14 :15 –
14. Si vous m’aimez, gardez mes commandements.
1 Jean 1 :9 – (Bible Segond 1910)
9. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

Voici encore une fois les significations du mot iniquité par le dictionnaire grec de Strong tel qu’il est traduit ici dans le verset I Jean1 : 9 de la Bible Segond :

#G458 anomia, de #G459 ; illégalité, par extension violation de la loi ou (gén.) Méchanceté :-iniquité, x transgressions (de) la loi, injustice, comportement injuste.
#G459 anomos, de 1 (en tant que particule négatif, et #G3551 ; sans loi, par extension (nég.) pas sujet à la loi (juive), (par implication un païen) ou (pos.) méchant :- sans loi, hors la loi, transgresseur, illégal, méchant.
I Yahchanan (Jean) 3:4 –
4. Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi.
Romains 6 :1-2 –
1. Que dirons-nous donc ? Continuerons-nous à pécher, afin que la grâce abonde?
2. Loin de là ! Comment vivrions-nous qui sommes morts au péché, encore dans le péché?

Une église, assemblée, communauté qui tient sa solennité le dimanche et où l’on prêche que tout est grâce et miséricorde ne tient pas compte de tout ce qu’est écrit dans la Bible.
La bête, le démon, a changé le sabbat et les fêtes de Yahweh. Daniel 7 :25


Voici mon témoignage personnel :
Je vis selon la loi, donc sous la grâce depuis quelques années. Bien sûr qu’il fallait apprendre la loi, et ce ne fut pas du jour au lendemain, et j’apprends toujours.
L’obéissance à la loi est le contraire de la désobéissance à la loi.
La loi est le contraire du péché, puisque le péché c’est la transgression de la loi et il nous est clairement dit que le péché conduit à la mort.
Ma volonté d’obéir me conduit sur l’étroit (le droit) chemin. Mes péchés du passé ont été graciés, et cette dette que j’avais à cause de mes transgressions (iniquités) de la loi a été payé par Yahshua le Messie ; c’est lui mon sacrifice qui a été fait une fois pour toutes. Je continue à confesser les péchés qu’il m’arrive à commettre, et mon Père me les pardonne, puisque je lui demande pardon au nom de Yahshua, mon Messie, sacrifice et souverain sacrificateur pour toujours.
Mais il est aisé de ne pas pécher quand on connaît la loi. La loi est agréable, parce qu’elle facilite toute la vie. Vivre selon la volonté de Yahweh notre Père est une joie ! Yahshua n’a rien changé à la loi, au contraire, il a accompli toute la loi, il a vécu selon la loi, avec la loi et par la loi. Et il est assis à la droite du Père, il a reçu tout jugement et il jugera et juge déjà avec cette loi et avec ces commandements-là. Avec quoi d’autre jugera-t-il sinon ? Il n’y a rien d’autre. On est graciés de nos péchés, mais pas de l’obéissance.
Il a dit ce qui suit :
Jean 12 :50 – (Bible Segond 1910)
50. Et je sais que son commandement est la vie éternelle. C’est pourquoi les choses que je dis, je les dis comme le Père me les a dites.

Ce que nous devons faire selon la volonté du Père, de Yahshua le Messie, et qui nous a été transmis par les écritures saintes inspirées :
Nous devons enseigner et pratiquer toute la loi.
Mattithyah (Matthieu) 5 :19-20 –
19. Celui donc qui transgressera l’une de ces plus petites lois, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.
20. Car, je vous le dis, si votre justice ne dépasse pas celle (la justice) des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez certainement pas dans le Royaume de Yahweh.
Justice :
Deutéronome 6 :4, 25 –
4 Ecoute Israyl, Yahweh est notre (Père) puissant, Yahweh est un.
25 Et ce sera là notre justice, que nous prenions garde à mettre en pratique tous ces commandements en présence de Yahweh notre Père, ainsi qu’il nous l’a prescrit.
I Jean 3 :7 –
7. Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste.

Soyez sur vos gardes

Puisse Yahweh bénir votre entendement.
___________________________________
Sortez d'elle!
Revenir en haut
Caillot


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2014
Messages: 17
Localisation: Rouen
Pays: France
Livres Préférés: Louis Segond

MessagePosté le: Dim 19 Oct - 09:38 (2014)
MessageSujet du message: ou ce trouve le paradis? l'enfer exicte?
Répondre en citant

Shalomon a écrit:
Bonjour,
lisez le suivant, vous comprendrez:

















L’origine
des Anges
et des Démons


























































































L’origine des anges et des démons

©2014 Friedrich Ruff / La Maison de Yahweh®
info@la-maison-de-yahweh.com




















Préface


Ce petit ouvrage est destiné à tous ceux qui croient et qui lisent la Bible et à tous ceux qui ne croient pas encore et qui ne lisent pas encore la Bible.
Les expressions Ange et Démon comme on les utilise dans la langue française dans leur forme actuelle sont tous les deux d’origine grecque.
Dans la Bible le mot français Ange vient du mot grec Aggelos. Le mot grec Aggelos vient du mot hébreu Malak. Le mot aggelos et le mot malak signifient : messager, porteur d’un message.
Le mot Démon vient du grec daimon. Le mot grec daimon se réfère dans la Bible à l’hébreu shiqqûs . Le mot shiqqûs signifie : chose détestée, qui est quasi exclusivement utilisé pour des objets et des pratiques d’idolâtrie, voir aussi dieu (el), et abomination qui rend désolé. Le mot dieu vient du mot cananéen él et veut simplement dire démon. Le mot élohïm est la forme plurielle et signifie DEMONS. Voyons une copie du Interpreter’s Bible Dictionary :

DEMON, DEMONOLOGIE. En considérant la question de la démonologie dans la Bible, il doit être entendu que la compréhension moderne d’un démon comme un diable, ou d’un esprit maligne, est le résultat d’un long processus. La manière de laquelle il était utilisé par les écrivains anciens, ce mot signifie souvent quelque chose de très différent ; pendant que de l’autre côté beaucoup de ces figures des anciennes croyances qui sont aujourd’hui blanchis par cette désignation générale, portaient en vérité des noms bien distincts et étaient d’un caractère bien différent.
Dans le sens original, un démon peut être défini comme un dieu anonyme dans le sens large du terme ;- comme une personnification de l’une ou de l’autre de ces puissances et influences vagues, moins identifiables, des quelles on croyait qu’ils œuvraient du côté des divinités majeures en conditionnant des circonstances particulières.
Dans Homer par exemple « démon » et « dieu » sont virtuellement interchangeables.
A. DANS L’ANCIEN TESTAMENT. 1. Daimonisme. a. Daimon. L’équivalent hébreu de « démon » (daimon) dans le sens original est simplement (el) ou (‘élohïm), communément traduit « dieu »

Cela déshabille notre compréhension des mots Ange et Démon de pas mal de préjugés et de fausses attributions avec lesquelles ils ont été vêtus.
Rien à voir ici avec les films Hollywoodiens de ces dernières décennies dont ces Anges et Démons créés (production) faisaient rage sur les écrans des cinémas et des téléviseurs. Les effets sonores et visuels de ces films aidés par la technologie numérique ont tellement impressionné le large public, que je rencontre de plus en plus de personnes qui croient vraiment à des êtres sous cette forme qui a été produite. Des jeunes spectateurs ont probablement été marqués à vie par ces séductions artificielles. Ces films servent pour donner une fausse image de ce qu’est un Ange et de ce qu’est un Démon. Ces films et les livres et scénarios qui leur servent de base sont de la séduction.























Introduction

J’ai décidé d’écrire ce petit livret, parce que dans ma vie de croyant j’ai remarqué que beaucoup de pasteurs, d’enseignants et prêcheurs parlent dans leur enseignement d’anges, de démons et d’esprits.
A travers les années je suis arrivé à la conclusion que ce sont les gens habités par ces démons et anges de la séduction qui en parlent le plus. Ne vous laissez pas abuser par les apparences ou par la conduite de quelqu’un. Pour séduire une personne, il faut de bonnes apparences bien correctes et non pas le contraire.
Pour ceux qui n’ont jamais rien lu de moi, je passe maintenant à quelques explications pour une meilleure compréhension :

Je n’utilise pas les noms propres bibliques translittérés et traduits, mais les noms propres tels qu’ils sont trouvés dans les textes hébreux originaux. Beaucoup vont dire que certains textes ont été directement écrits en grec, ce qu’est vrai. Mais il n’y a proportionnellement que très peu de noms propres grecs dans les écrits bibliques et ils ont également été translittérés et traduits. Un nom propre ne se translittère et ne se traduit pas, puisque les noms propres étaient et sont porteurs d’une signification ou d’un message précis et personnel. D’ailleurs, Dieu, Éternel, Seigneur, ne sont pas des noms, et ce ne sont même pas des titres divins. Je vous propose de lire des extraits traduits de l’anglais de Unger’s Bible Dictionary à ce sujet :

Unger’s Bible Dictionary, de Merrill F. Unger, 1957, page 1177,
Yahweh. Le tétragramme hébreu (YHWH) traditionnellement prononcé Jéhovah, est maintenant reconnu de devoir être prononcé –Yahweh-. Des nouvelles preuves du deuxième et du premier millénaire avant notre ère nous prouvent ce fait matériellement. La vue ancienne de Le Clerc, récemment appuyé par Paul Haupt et développé par W.F. Albright, s’est mise elle-même sous la lumière du développement phonétique récent, et soumise aux preuves grammaticales des découvertes, puis du savoir qui a augmenté. Les connaissances scientifiques des langues sémitiques du nord-ouest et de leurs apparentés ont considérablement augmenté les dernières années. Cette thèse soutient que Yahweh est originellement un verbe de la racine sémitique du nord-ouest de hwy « être, devenir un être » et ainsi le Nom divin veut dire : « Il fait être, ou exister » « Il crée ».
Des noms personnels amorites après le deuxième millénaire avant notre ère soutiennent le point de vue de Haupt-Albright, en donnant la démonstration que l’emploi du tronc Yahwé « il crée », était en vogue dans l’arrière-plan linguistique des premiers hébreux.
Une autre étymologie récente est celle de Sigmund Mowinckel et James Montgomery. Elle suggère que Yahu, (une forme abrégée de Yahweh courante dans les noms personnels) est une formation composée de Ya (ô !) et hu ou huwa (il), « ô Il ! »
Il est avéré que le nom Yahweh est unique pour Israël et il n’était jamais trouvé en tant que nom pour une autre divinité en dehors d’Israël.

Jéhovah (Yahweh) (Heb.YHWH, existant par soi-même), Jéhovah. Ce mot est utilisé comme le propre nom de Dieu seulement, et aurait dû être retenu dans cette forme par les traducteurs. Voir Jéhovah.
Seigneur (Héb. ‘Adôn), mot ancien désignant la propriété, appartenance, contrôle absolu. Ce mot n’est pas proprement un titre divin, étant utilisé par des propriétaires d’esclaves (Gén.24 :14, 27 ; 39 :2,7 ; a voire « Maître ») des Rois étant des Seigneurs de leurs sujets (Esaïe 26 :13), d’un mari en tant que Seigneur de sa femme (Gén. 18 :12). Il est appliqué à dieu en tant que propriétaire et gouverneur de toute la terre (Exode 32 :13 ; Ps. 114 :7) Il est parfois utilisé comme un terme montrant le respect, comme notre Monsieur ; mais aussi souvent « mon Seigneur. Aussi au pluriel.
Adonaï (Heb.âdônai), emphatique, le Seigneur ; et par beaucoup regardé comme le pluriel de N°2. Il est principalement utilisé dans le Pentateuque ; toujours quand on s’adresse à dieu de manière soumise et révérencielle (Exode 4 :10, Josué 7 :8) aussi quand on relate de dieu (I Rois 13 :9, 22 :6, etc.). Les Juifs par une révérence superstitieuse pour le nom Jéhovah, prononce toujours Adonaï là où Jéhovah est écrit. La forme similaire avec le suffixe, est aussi utilisé pour des hommes comme Potiphar (Gén.39 :2 trad. « Maître ») et pour Joseph (Gén. 42 :30, 33). Merrill F. Unger

Les noms des prophètes, des disciples et des apôtres contiennent souvent une partie du nom du tout puissant Père d’Israyl.
Mais le nom du créateur Yahweh a été ôté des écritures saintes où il est écrit plus de 6800 fois, et un des prophètes l’a dénoncé longtemps avant la venue du Messie. Ce nom a été oublié pour longtemps, et une interdiction pour l’usage dans l’église romaine a été émise il y a peu de temps.

Yeremyah (Jérémie) 23 :27 –
27 Qui divisent, planifient et réfléchissent de faire oublier Mon nom à mon peuple par leurs rêves qu’ils racontent à leurs proches et à tout le monde, juste comme leurs pères qui ont oublié mon nom pour Baal – Seigneur.

Les démons, anges et esprits que vous allez découvrir dans ce petit livret sont à l’œuvre partout sur cette terre. Ils séduisent, mènent loin du droit chemin, égarent, sèment une grande confusion dans nos pensées et enseignent contre la Bible. Leur plus grande astuce est qu’ils étayent leurs enseignements erronés avec des versets bibliques et perdent ainsi les personnes qui ne vivent pas par toute parole sortant de la bouche de Yahweh.
La Bible ne se contredit pas, et cela est prouvé. Mais la Bible contredit absolument tous ces enseignements erronés. Un enseignement partiel de la Bible est un enseignement erroné. Comprenez bien, si l’on enseigne qu’une partie de la vérité, l’enseignement n’est pas juste, il retient une partie de la vérité. Si celui qui n’enseigne que partiellement persiste dans son erreur malgré qu’il soit averti, alors son enseignement est mensonger !
Nous devons étudier la Bible en profondeur, pas juste lire les versets et les chapitres des livres que nous y trouvons. Il ne suffit pas de prendre la notice d’emploi sous la forme d’un dogme quelconque et nous servir de ce dogme pour lire la Bible et nous servir ainsi de la Bible pour extraire ce que dicte le dogme afin de prouver que ce dogme est vrai. C’est la méthode de beaucoup de religions de ce monde et c’est une méthode satanique et démoniaque.
Cherchons plutôt avec des ouvrages comme ISA (Interlinear Scripture Analyzer) de Monsieur André de Mol, ou avec des ouvrages de Fabre d’Olivet, Gesenius, Fürst, etc. qui sont tous gratuitement téléchargeables par internet.
Si vos Pasteurs vous disent de ne pas vous tracasser et de « juste croire », sachez qu’à ce moment-là ils œuvrent déjà pour l’adversaire. Ils sont censés être vos enseignants et de vous donner les réponses de vérité à vos questions, et ce à travers les Écritures Saintes. Ainsi par exemple si vous leur demandez ce qu’est le péché, normalement ils doivent vous répondre avec le verset ou les versets qui définissent clairement le péché dans ce que sont appelé l’ancien et le nouveau testament :
Deutéronome 6 :25 –
25 Et ce sera là notre justice, que nous prenions garde à mettre en pratique tous ces commandements en présence de Yahweh notre père, ainsi qu’il nous l’a prescrit.
I Yahchanan (Jean) 3:4 –
4. Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi.

J’ai déjà dit que la Bible ne se contredit pas. Elle ne contredit pas non plus ce dernier verset cité ci-dessus qui a été écrit longtemps après le départ de notre Messie. Quelqu’un de naïf (ou de méchant le cas échéant) dira peut-être que l’apôtre Yahchanan (Jean) qui a écrit ce verset, n’était éventuellement pas au courant que la loi n’était plus en vigueur pour une personne « convertie au christianisme ».
Non, mes amis, ce n’est pas ainsi que nous pouvons envisager de voir les choses ! L’apôtre Yahchanan (Jean) qui a écrit ce verset longtemps après la mort, la résurrection et l’ascension de notre Sauveur savait exactement ce qu’il faisait, parce qu’il était inspiré par l’Esprit Saint de Yahweh de l’écrire ainsi. J’ai pris soin de vérifier et de rechercher dans les textes originaux et ce verset I Yahchanan (Jean) 3 :4 est traduit de manière juste et correcte. On peut vous lire autant de versets que l’on veut, ce verset vous dit ce qu’est le péché. D’ailleurs, ce verset-là, on ne vous le lira pas souvent.
Jusqu’à ce jour je n’ai pas entendu beaucoup de prêcheurs s’y référer comme verset de principe à ce verset dans un de leurs prêches…









L’image des anges, l’image des démons

Il y a une image des démons et des mauvais esprits, qui vient de l’industrie de séduction de Satan même. Presque tous sont séduits par Satan au sujet même de la séduction. Cette image que Satan donne de la séduction est une parfaite séduction qui nous trompe. L’entreprise de séduction s’appelle Hollywood, Cinecittà, Studio Babelsberg ou autre, peu importe que ces ateliers de la tromperie soient à Los Angeles, Rome, Berlin ou Paris.
Nous devons nous méfier de ces monstrueux personnages à qui on a donné naissance dans ces usines de séduction, créés pour donner le frisson en faisant peur et, par cette même peur détourner le spectateur de la face des vrais démons et des esprits de l’adversaire. Si nous ne savons pas à quoi ressemble l’adversaire, nous ne pouvons pas le reconnaître.
Mais pour séduire, il ne faut pas être laid, puant, gluant, hurlant et répugnant, non, il faut avoir un air désirable et être agréable et doux dans ses manières. Il faut être « bien » et il faut faire de « bonnes choses », de « bonnes actions », être « sympa », être « cool », être « apprécié de tous »…
L’adversaire n’œuvre pas toujours par un être qui agit de manière visible, mais si tel est le cas, souvent il agit visiblement bien, d’apparence correcte, peut-être un peu trop correcte…
Mais en fin de compte Hollywood a depuis longtemps réussi de nous faire croire que la vengeance est une chose « bien ». Oui, Hollywood a fait que nous pensons au fond de nous, quand le « bon » tue le « méchant » que cela est juste. Nos enfants aussi sont déjà conditionnés de cette manière.
Je vous parle ici aussi des « jeux » vidéo, par lesquels la majorité de nos jeunes garçons reçoit le même enseignement (d’esprit) qui les conditionne. Un enfant qui apprend la vengeance pratiquera la vengeance. Un enfant qui joue à ces « jeux » s’entraîne véritablement dans son mental et dans son subconscient pour devenir un vengeur et un tueur. Il n’y a pas de barrière dans l’entendement d’un enfant, barrière qui puisse empêcher qu’il perçoive comme juste et correct les agissements qui ont lieu dans ces « jeux ». Il ne faut pas se leurrer, ce ne sont pas nos enfants qui ont fait les règles de ces jeux. Ils jouent, et croyez-moi ils connaissent toutes les règles, et explicitement et implicitement ils les ont toutes acceptés. Voilà tout.

Mais méfiez-vous autant des apparences de ces monstres gentils et doux que je viens de décrire plus haut, ce sont eux les séducteurs. Les prophètes, le Sauveur, les disciples et apôtres n’ont jamais dit que nous devrions nous méfier des monstres ou d’êtres horribles et répugnants qui font peur. Les prophètes, le Sauveur, les disciples et apôtres ne nous ont jamais parlé de monstres horribles tels que nous pouvons les visionner dans ces mauvais films d’exorcisme. Non, il est simplement parlé des démons qui habitent des personnes et qui tremblent devant notre Messie. Et non, je ne vais pas citer les versets où Yahshua le Messie se trouve face à ces démons, parce que cela ne nous fera pas plus comprendre de quoi il s’agit. Pour la bonne compréhension je cite
Révélation (Apocalypse) 12 :9 –
9. Et il fut précipitée, le grand dragon, le serpent ancien, appelée le diable et Satan ; celui qui séduit toute la terre, il fut précipitée sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.
I Yahchanan (Jean) 3:7 –
7. Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste.
Yahdah (Jude) 1:11 –
11. Malheur à eux ! Ils sont allés dans la voie de Caïn, ils ont courus avec avidité dans l’égarement de Balaam, ils ont péris dans la révolte de Korah.

Les démons et les mauvais esprits habitent dans la majorité des cas des êtres d’apparence gentils et dévoués, ne nous méprenons pas là-dessus. Ils habitent des gens qui ont pris ces apparences gentilles et dévouées. C’est ainsi que Satan séduit. La séduction de Satan consiste à ce que cette séduction soit communément et largement acceptée. Et les prophéties dans les écritures saintes nous disent que ce sera une réussite !

Révélation (Apocalypse) 12 :9 –
9. Et il fut précipitée, le grand dragon, le serpent ancien, appelée le diable et Satan ; celui qui séduit toute la terre, il fut précipitée sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.

Il est ici question de séduction de toute la terre, et c’est annoncé dans ce verset de manière claire. Il apparaît que ce sera fait de toute façon, et que c’est déjà en train d’être fait ! Il est dit : celui qui séduit toute la terre…

Il faut bien se mettre en évidence que les versets de la Révélation, aussi appelé Apocalypse, viennent du Père même, qui les a donnés à Yahshua le Messie, et lui les a confiés à un messager (grec Aggelos, hébreu Malak, et traditionnellement traduit ange) qui les a donnés à Yahchanan (Jean). Dans Révélation 12 :9 il est question que les anges de l’adversaire étaient précipités sur la terre.
Dans le dictionnaire biblique de Merrill F. Unger nous trouvons ce qui suit concernant les anges de Satan :
ANGES, TOMBÉS.
A côté des bons anges, élus et pas tombés il y a deux catégories d’anges tombés :
1. Les anges qui ne sont pas captifs et emprisonnés et qui suivent Satan (l’adversaire) comme leur leader. Ils sont apparemment identiques avec les démons (qui voient). Pendant la grande tribulation il y aurait une guerre entre « Michel et ses anges » et « le dragon et ses anges » (Rév. 12 :7.). Le dragon sera jeté des lieux célestes sur la terre et ses anges avec. (12:8–9). Ils seront mis à l’abysse à la seconde venue du Messie (20:1–3) et seront consignés au lac de feu après leur révolte finale post millénaire (Matt. 25:41; Rév. 20:10).
2. Les anges qui sont emprisonnés sont les esprits les plus méchants qui n’ont pas gardé leur état originel, « mais qui ont abandonné leur propre demeure, » « enchaînés pour l’éternité dans les ténèbres » en attentant un jugement (Jude 6; 2 ; Pierre 2:4; 1 Cor. 6:3).
Il y a beaucoup d’enseignants de la Bible qui soutiennent que leur nombre inclut les anges tombés qui ont cohabité avec des femmes mortelles (Gen. 6:1–2) qui étaient enfermes dans le bas monde et ayant ainsi une punition particulière pour leur crime d’avoir transgressés les ordres du Tout Puissant. M.F.U.

Isayah (Esaïe) 14 :12-15 –
12 Te voilà tombée du ciel, O Hillel ; Lucifer, Aphrodite, Venus, enfant de lumière ! Tu es coupée, à terre, toi, qui a vaincu les nations !
13 Tu te disais en ton cœur : Je monterai au-dessus du ciel, J'élèverai mon trône au-dessus des étoiles du tout puissant ; je m'assiérai à la place la plus haute sur la montagne de la congrégation,
14 Je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très Haut.
15 Mais tu seras jetée en bas, à shéol, la tombe, du côté du puits.

Dans ces versets de prophétie nous trouvons le nom Hillel qui dans le dictionnaire hébreu de Strong est le mot #H1966 heylel de #H1984 (dans le sens de luire comme une lumière); l’étoile du matin.
Dans la version Louis Segond 1910 nous trouvons ce qui suit :
Esaïe 14.12 –
12 Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l'aurore ! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations !

Strong dans son dictionnaire hébreu fait référence à la version de la Bible anglaise King James (KJV) et cite le nom Lucifer. Je reviendrais un peu plus tard pour clarifier certaines choses et pour donner une meilleure compréhension du choix de ces noms et dénominations par les traducteurs dans ce verset Isayah (Esaïe) 14 :12.

Avant le commencement

Il existe une explication pour comprendre le mystère du monde des esprits et démons. Une explication qui démontre le début de leur existence. Ils se cachent pour manipuler l’humanité qui est ignorante et sans méfiance en utilisant la peur de l’inconnu. Nous allons découvrir et dévoiler ces esprits par les écritures saintes.
Pour comprendre le commencement des esprits, il nous faut remonter dans le temps, longtemps avant que l’histoire humaine ne commence. Il est nécessaire d’aller très loin en arrière dans l’éternité, avant l’existence même de notre planète.
Cet éclairage qui nous guide à travers l’éternité du passé a toujours existé. Il n’a pas de commencement. C’est la Parole de Yahweh. Parce qu’il est écrit :
Yahchanan (Jean) 1:1 –
1. Au commencement était le plan (le dessein, la parole), et le plan (le dessein, la parole) était avec Yahweh, et le plan (le dessein, la parole) était de Yahweh.

Nous regardons le mot traduit plan/parole dans le dictionnaire grec de Strong :

_____Strongs_____

G3056 logos, de G3004;
Quelque chose qui est dit - (inclus la pensée) ; par implication un sujet (sujet de discours), aussi le fait de raisonner (la faculté mentale) ou motif ; par extension un calcul ; spécialement, (avec l’article dans Jean) l’expression divine (p.ex. le Messie)
KJV : compte, cause, communication, x concernant, doctrine, renommée, x avoir à faire, intenter, origine, bouche, prêche, question, raisonnement, estimation, enlever, parole, faire démonstration, x orateur, expression de la parole, parler, chose, +aucune de ces choses ne me font mouvoir, nouvelles, traité, formulation, mot, œuvre/ouvrage.

La Parole existait avant le commencement même. C’est elle qui est à l’origine du plan selon lequel ont été faits les esprits, parce que les esprits ont un commencement. Nous pouvons ensuite lire :
Yahchanan (Jean) 1:1-3 –
1. Au commencement était le plan/parole, et le plan était avec Yahweh, et le plan était de Yahweh.
2. Ce même plan était au commencement avec Yahweh.
3. Toutes choses ont été faites selon lui, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans lui.

Il nous est clairement dit que toutes choses ont été faites selon ce plan. Cela inclut aussi les esprits. La Parole de Yahweh est éclairage :
Psaume 119 : 105 –
105 Ta parole est une lampe à mes pieds, et une, lumière sur mon sentier.

Cette Parole a la puissance de révéler ce qu’est hors de portée des recherches de l’homme.
Voici un autre verset qui nous donne de la clarté sur l’origine des esprits :
Colossiens 1 :16 –
16 Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui.

Lorsque Yahweh créait les esprits, Il ne créait pas d’esprits ténébreux. Ils brillaient sans exception comme des étoiles. Parfois, ils sont même désignés sous ce nom. Dans certains contextes de la parole de Yahweh, les esprits sont appelés des « étoiles » : Révélation (Apocalypse) 1 :20 –
20 le mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et des sept chandeliers d'or. Les sept étoiles sont les messagers des sept congrégations, et les sept chandeliers sont les sept congrégations.

Cette explication, donnée par la parole de Yahweh nous permet de comprendre que les esprits étaient créés par Yahweh avant la création de la terre :
Iyyob (Job) 38 :4-7 –
4 Où étais-tu quand j’ai fondé la terre? Parle, si tu possèdes l’intelligence.
5 Qui en a fixé les mesures, si tu le sais, ou qui a étendu sur elle le cordeau?
6 Sur quoi ses piliers ont-ils été fondés, ou qui en a posé la pierre angulaire,
7 Alors que les étoiles du matin chantaient en chœur, que tous les fils de Yahweh poussaient des cris de joie !

Dans ce contexte, les fils de Yahweh sont ces êtres d’esprit qui ont été créés. On trouve deux autres exemples qui illustrent cela dans le livre de Iyyob (Job) (voir Iyyob 1 :6 et 2 :1).

La rébellion des esprits

Yahweh créait une multitude d’esprits. La lumière pénétrante de la parole de Yahweh révèle au croyant ce qui se trouve hors de portée de la recherche humaine, elle nous révèle les réalités du monde invisible :
Révélation (Apocalypse) 5 :11 – (Segond 1910)
11 Je regardai, et j'entendis la voix de beaucoup d'anges autour du trône et des êtres vivants et des vieillards, et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers.

J’ai utilisé la traduction Louis Segond pour le verset précédent pour attirer l’attention du lecteur sur le mot ange qui est utilisé. Ce mot ange est utilisé de manière constante pour décrire le mot hébreu malak ou le mot grec aggelos. Comme j’ai déjà expliqué, ces mots hébreu et grec signifient selon Strongs : Messager, un qui apporte (quelque chose), un qui mène (un troupeau), un messager, un pasteur (qui porte un message).

Parmi les êtres d’esprit créés par Yahweh, trois d’entre eux reçurent une puissance et une autorité très grandes. Selon les Écritures, chacun d’entre eux semblait être responsable d’un tiers des anges.
Les noms de ces trois êtres spirituels sont les seuls noms de messagers révélés par Yahweh dans Sa parole inspirée.
Le premier de ces êtres d’esprit, à qui Yahweh donna autorité sur des millions d’autres esprits, s’appelle Micayl (Michel), dont le nom signifie « Qui est comme Yahweh». Dans l’épître de Yahdah (Jude), au verset 9, nous voyons qu’il porte le titre de «malak gadol », nom qui signifie « celui qui commande des malakïm (messagers) ». Dans Daniel 10, versets 13 et 21, nous lisons qu’il est un « chef » des malakïm, employé par Yahweh pour empêcher Satan de changer le cours de l’Histoire visible – la direction que Yahweh a prévue dès le commencement pour accomplir Son grand dessein sur terre.
À chaque fois que Micayl (Michel) est mentionné, il l’emporte sur Hillel [Satan, Lucifer] voir Yahdah (Jude) 9 ; Daniyl 10 :13, 21 ; Révélation (Apocalypse) 12 :7-9.
Le nom du second chef des malakïm est Gabriyl (Gabriel), dont le nom signifie « Homme puissant de Yahweh». Il est le grand messager que Yahweh utilisa pour transmettre à Ses serviteurs les prophéties cruciales concernant l’établissement du Royaume de Yahweh sur terre. Yahweh l’envoya auprès de Daniyl pour lui transmettre la prophétie des soixante-dix semaines, culminant avec le retour du Messie et l’établissement du Royaume de Yahweh sur terre (voir Daniyl 9 :21-24). Il l’envoya annoncer à Zecharyah (Zacharie) la naissance de Yahchanan l’immergeur (Jean Baptiste) (Luc 1 :5-19), qui allait préparer la voie pour l’arrivée du Messie. Il l’envoya également annoncer à Miriam qu’elle serait la mère du Messie (Luc 1 :26-38).
Cet ange déclara à Zecharyah (Zacharie), le père de Yahchanan l’immergeur (Jean-Baptiste) : « Je suis Gabriel, je me tiens devant Dieu » (Luc 1 :19 Segond 1910).
Il est probable que Gabriyl (Gabriel) et Micayl (Michel) soient les deux « chérubins de la gloire » (Hébreux 9 :1-5 ; Exode 25 :18) qui étendent leurs ailes au-dessus du propitiatoire posé sur l’arche, qui représente le trône de Yahweh.
Exode 25 :18 – Segond 1910
20 Les chérubins étendront les ailes par-dessus, couvrant de leurs ailes le propitiatoire, et se faisant face l'un à l'autre ; les chérubins auront la face tournée vers le propitiatoire.

Moshé reçut l’ordre de concevoir l’ensemble du sanctuaire terrestre d’après le modèle céleste qui lui avait été montré au mont Sinaï (voir Exode 25 :40).
Le troisième chef des malakïm reçut le nom de Heylel ([Hillel] Lucifer), signifiant « Étoile du matin » Isayah (Ésaïe) 14 :12.
Apparemment, ce troisième chef des malakïm étendait aussi ses ailes au-dessus du trône de Yahweh:
Ézéchiel 28 :14-15 – Segond 1910
14 Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées ; Je t'avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu ; Tu marchais au milieu des pierres étincelantes.
15 Tu as été intègre dans tes voies, Depuis le jour où tu fus créé, jusqu'à celui où l'iniquité (transgression de la loi) a été trouvée chez toi.

Dans Sa parole, qui est cette lumière pénétrante, Yahweh nous révèle ce qu’est la création de l’homme. Lorsque l’homme fut créé, Heylel (Hillel, Lucifer) existait déjà. Dans Genèse 3 :1, il apparaît sous la forme d’un « serpent rusé » qui avait déjà choisi la voie du mal.
Lorsque Yahweh demanda à Moshé de construire l’arche, seulement deux chérubins étendaient leurs ailes (taliths) au-dessus de celle-ci, Micayl (Michel) et Gabriyl (Gabriel). Heylel avait déjà pris la mauvaise direction :
Ézéchiel 28 :16 – Segond 1910
28.16 Par la grandeur de ton commerce tu as été rempli de violence, et tu as péché ; Je te précipite de la montagne de Dieu, et je te fais disparaître, chérubin protecteur, du milieu des pierres étincelantes.

Yahweh avait donné une grande beauté et une grande intelligence à Lucifer (verset 12). Mais il/elle devint orgueilleux/se : « Ton cœur s’est élevé à cause de ta beauté, tu as corrompue ta sagesse par ton éclat […] Par la multitude de tes iniquités, par l’injustice de ton commerce [tes mensonges], tu as profané/e tes sanctuaires » (versets 17-18).
La parole de Yahweh nous indique ici que Heylel avait (en tant qu’épouse ?) un accès direct au trône de Yahweh et qu’il/elle était chargée d’administrer la terre avant la création de l’homme, en ayant un tiers des malakïm sous ses ordres.
Mais, séduit/e par sa propre beauté et son intelligence, il/elle oublia qui les lui avait données et elle commença à comploter pour détrôner Yahweh afin de devenir souverain/e à Sa place. Il s’agit là de la première tentative de renversement de gouvernement dans l’histoire de l’univers. Pour y parvenir, il/elle réussit à convaincre le tiers des malakïm (messagers, anges) placé sous sa responsabilité à le/la suivre, avec des mensonges et des calomnies (comme dans une campagne électorale). Il/Elle était comme le fondateur d’un parti politique qui était le premier parti d’opposition de l’histoire de l’univers (démocratie ?!). Dès lors, Lucifer reçut le nom de Satan, qui signifie « l’adversaire ».
C’est pourquoi nous voyons dans Révélation (Apocalypse) 12 :3-4 l’apparition d’un « grand dragon rouge feu […] sa queue entraînait le tiers des étoiles du ciel [le tiers des malakïm], et les jetait sur la terre. »
À travers la lumière pénétrante qu’est Sa parole, Yahweh nous dévoile les pensées et le plan conçu par Heylel.
Isayah (Esaïe) 14 :12-17 –
12 Te voilà tombé du ciel, O Heylel; Lucifer, Aphrodite, Venus, enfant de lumière ! Tu es coupée, à terre, toi, qui a vaincue les nations !
13 Tu te disais en ton cœur : Je monterai au-dessus du ciel, J'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Yahweh ; je m'assiérai à la place la plus haute sur la montagne de la congrégation,
14 Je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très Haut.
15 Mais tu seras jetée en bas, à shéol, la tombe, du côté du puits.

[Jetée sur terre…] Révélation (Apocalypse) 12 :9.
Il est important de noter que dans le livre d’Isayah (Ésaïe), Satan est comparée au roi/Reine de Babylone/Rome (Isayah (Ésaïe) 14 : 4). Dans le livre de Yechetzqyah (Ézéchiel), cité plus haut, il/elle est comparée au roi de Tyr (Yechetzqyah (Ézéchiel) 28 :12). La parole de Yahweh décrit Satan comme « le dieu de ce siècle » (2 Corinthiens 4 :4). Satan s’obstine à établir un système mondial qui éliminerait toute possibilité et toute liberté d’adorer le véritable Père créateur dont le seul nom est Yahweh (YHWH). Pour atteindre ce but, elle utilise ses propres dirigeants à travers l’histoire humaine. La lampe à nos pieds qu’est la parole de Yahweh nous révèle que Satan tentera une fois encore de détrôner Yahweh et d’empêcher le retour sur terre de Yahshua le Messie, qui viendra l’emprisonner dans les abîmes, elle et ses démons (le tiers des esprits qui l’a suivi) pendant mille ans (voir Révélation (Apocalypse) 20 :1-3 ; Isayah (Ésaïe) 24 :21-22).
Il faut savoir que Satan connaît la Bible et qu’il/elle sait ce qu’il/elle attend.
Révélation (Apocalypse) 12 :7-9 décrit la dernière tentative de Satan et de ses malakïm pour s’emparer du trône de Yahweh:
Révélation (Apocalypse) 12 :7-9 –
7Et il y eut guerre dans le ciel. Micayl (Michel) et ses anges combattirent contre le dragon.8Et le dragon et ses malakïm combattirent, mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel.9Et elle fut précipitée, le grand dragon, le serpent ancien, appelée le diable et Satan, celle qui séduit toute la terre, elle fut précipitée sur la terre, et ses malakïm furent précipités avec elle.

Comme nous l’avons déjà vu, Heylel, qui devint Satan l’adversaire, séduisait les malakïm qui étaient sous ses ordres en utilisant le mensonge et la calomnie contre Yahweh. En parlant du diable, Yahshua déclara :
Yahchanan (Jean) 8 :44 Segond 1910 annoté
Il/elle a été meurtrier/e dès le commencement [il/elle influença Caïn à tuer son frère Abel], et il/elle ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il/elle n’y a pas de vérité en lui/elle. Lorsqu’il/elle profère le mensonge, il/elle parle de son propre fonds ; car il/elle est menteur/se et le père/la mère du mensonge.






L’origine de la séduction

Le premier mensonge du diable aux êtres humains se trouve dans le livre de la Genèse. Yahweh avait déclaré solennellement :
Genèse 2 :16-17 –
17 Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement.

La parole de Yahweh est la vérité Yahchanan (Jean) 17 :17. La parole du diable est le mensonge Yahchanan (Jean) 8 :44.
Genèse 3 :4 –
4 Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point.

À partir de ce mensonge, presque toutes les religions du monde, mais surtout la chrétienne, ont répandu l’idée que l’être humain avait une âme immortelle. Cette fausse croyance est l’une des doctrines de base de la majorité des religions dans les civilisations de l’histoire humaine, mais surtout dans la religion chrétienne. Le spiritisme et la franc-maçonnerie sont essentiellement basés sur cette croyance. C’est pourquoi il est écrit :
Apocalypse 12 :9 Segond 1910
9 Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre.

Le roi Salomon, l’homme le plus sage qui ait vécu sur terre, déclara sans équivoque : « Car le sort des fils de l’homme et celui de la bête est pour eux un même sort ; comme meurt l’un, ainsi meurt l’autre, ils ont tous un même souffle, et la supériorité de l’homme sur la bête est nulle […] Tout va dans un même lieu ; tout a été fait de la poussière, et tout retourne à la poussière » (Ecclésiaste 3 :19-20 Segond 1910). Yahweh déclara aussi à l’homme : « Tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière » (Genèse 3 :19 Segond 1910).
En hébreu, une des langues dans lesquelles Yahweh a inspiré l’écriture de la Bible, le mot âme se dit nephesh. Ce mot a été traduit de diverses façons. Par exemple, pour confirmer les paroles de Solomon, nous trouvons quatre exemples, dans le livre de la Genèse, où le mot nephesh a été traduit par être vivant (âme ou nephesh vivant) : « Yahweh dit : Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants [âmes ou nephesh vivants] » (Genèse 1 :20).
« Yahweh créa les grands poissons et tous les animaux vivants [âmes ou nephesh vivants] qui se meuvent » (verset 21).
« Yahweh dit : Que la terre produise des animaux vivants [âmes ou nephesh vivants] selon leur espèce, du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Et cela fut ainsi » (verset 24).
« Yahweh forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint une âme vivante [âme ou nephesh vivant] » (Genèse 2 :7).
Yahweh déclare solennellement dans Sa parole, qui est la vérité - Yahchanan (Jean) 17 :17, que l’âme est mortelle : « Voici, toutes les âmes [nephesh] sont à moi ; l’âme [nephesh] du fils comme l’âme [nephesh] du père, l’une et l’autre sont à moi ; l’âme qui pèche, c’est celle qui mourra » Yechetzqyah (Ézéchiel) 18 :4.
Le mot nephesh (âme) se réfère également aux personnes mortes. Par exemple : « Vous ne ferez point d’incisions dans votre chair pour un mort. » Dans le texte original en hébreu, il est écrit : « Vous ne ferez point d’incisions dans votre chair pour une âme [nephesh] morte » (Lévitique 19 :28 Segond 1910).
Dans Lévitique 21 :1 nous lisons : « Yahweh dit à Moshé: Parle aux sacrificateurs, fils d’Aaron, et tu leur diras : Un sacrificateur ne se rendra point impur parmi son peuple pour un mort [âme ou nephesh mort]. » Puis, « il n’ira vers aucun mort [âme ou nephesh mort] » (verset 11).

D’autres vérifications par les Ecritures Saintes

La parole de Yahweh nous enseigne aussi que lorsqu’une personne meure, elle est totalement inconsciente :
« Les vivants, en effet, savent qu’ils mourront ; mais les morts ne savent rien […] puisque leur mémoire est oubliée […] Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le ; car il n’y a ni œuvre, ni pensée, ni science, ni sagesse, dans le séjour des morts [dans la tombe], où tu vas » (Ecclésiaste 9 :5, 10).
Nous lisons aussi dans le livre des Psaumes : « Ce ne sont pas les morts qui célèbrent Yahweh, ce n’est aucun de ceux qui descendent dans le lieu du silence » (Psaume 115 :17). « Ne vous confiez pas aux grands, aux fils de l’homme, qui ne peuvent sauver. Leur souffle s’en va, ils rentrent dans la terre, et ce même jour leurs desseins périssent » (Psaume 146 :3-4).
Il est vrai qu’un autre élément, appelé l’esprit de l’homme (Iyyob (Job) 32 :8) se trouve dans les êtres humains. À la mort d’un être humain, cet esprit retourne à Yahweh qui l’a donné mais dans un état complètement inerte et inconscient jusqu’au jour de la résurrection.
En lisant toutes ces preuves bibliques irréfutables concernant la mortalité de l’âme humaine, il n’y a qu’une conclusion possible pour expliquer les manifestations des forces occultes dans le spiritisme, la magie, la sorcellerie, le vampirisme, le vaudou, etc. Ces forces occultes ne sont rien d’autre que la manifestation des esprits séduits, des anges déchus, qui ont suivi Satan dans sa rébellion contre Yahweh. Comme expliqué à la lumière de la parole de Yahweh qui donne de l’entendement juste pour reconnaître ce méchant monde des esprits, qui entraînent nos âmes vers la mort certaine, ces derniers se font passer pour les âmes des morts afin de tromper et de posséder les imprudents qui vont consulter des voyants.
Yahweh a conçu le corps humain pour être le temple du Saint-Esprit que Yahweh donne à ceux qui Lui obéissent (Actes 5 :32). Lorsque ce corps est vide, à cause de de l’ignorance qui est un résultat de la désobéissance, il représente une habitation convoitée par les démons voir Mattithyah (Matthieu) 12 :43-45.

Les personnes qui consultent les voyants ne savent pas qu’elles vont consulter des démons dont l’objectif est de les séduire et de les détruire, car ce sont les disciples de Heylel (Lucifer, Satan), qui est meurtrière dès le commencement et qui a enfanté le mensonge.
Dans Sa parole, Yahweh nous révèle une clé essentielle concernant Satan et ses démons afin de ne pas être victimes de ses conséquences négatives pour les êtres humains et de leur séduction mortelle. Dès leur plus jeune âge, les enfants sont de plus en plus exposés à l’influence et au contrôle des démons à travers les dessins animés, les jeux vidéo, ainsi que les films d’inspiration satanique et démoniaque.
Yahweh nous explique dans Sa parole qu’Il « n’a pas épargné les malakïm qui ont péché, mais, les ayant précipités dans l’abîme, les a livrés pour être gardés dans des chaînes d’obscurité pour le jugement » 2 Kepha (Pierre) 2 :4, Darby.
La Bible nous révèle aussi que peu avant le déluge, quand Noah construisait l’arche, Yahweh avait prêché aux désobéissants, et ainsi Yahshua le Messie « est allé prêcher aux esprits en prison » 1 Kepha (Pierre) 3 :19-20.
Le mot abîme Strongs G5020 [tartaroo] mentionné précédemment est l’endroit le plus profond d’Hadès, l’enfer dans lequel les démons sont maintenus. Ils sont prisonniers de l’obscurité.
Lorsque Lucifer administrait la terre, avant la création de l’homme, elle commandait un tiers des malakïm et elle pouvait interagir librement avec le monde matériel créé par Yahweh.
Un moyen d’interaction avec le monde matériel, afin d’accomplir leur but de détruire l’espèce humaine, est lorsque les gens les invoquent pendant des séances de spiritisme, lorsqu’ils consultent des médiums ou des cartomanciennes et lorsqu’ils pratiquent le vaudou.
C’est pourquoi la parole de Yahweh nous met fermement en garde : « Ne donnez pas accès au diable […] et ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les » (Éphésiens 4 :27 ; 5 :11).

Yaaqob (Jacques) 4 :7-8 –
7. Soumettez-vous donc à Yahweh ; résistez au diable, et il fuira loin de vous.
8. Approchez-vous de Yahweh, et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs ; purifiez vos cœurs, vous qui êtes d’un double esprit.

Les personnes qui pratiquent le spiritisme invitent les démons à « habiter » dans leurs demeures (corps). Les démons viennent habiter chez ceux qui les ont invités. Et ils réussissent alors à posséder les gens, en particulier les enfants et les jeunes dont les parents ont participé à des séances de spiritisme, une pratique formellement interdite par Yahweh pour notre bien.
Yahweh punit « l’iniquité (transgression de la loi) des pères sur les enfants » (Exode 20 :5). De nombreux parents laissent leurs enfants visionner des films diaboliques et démoniaques. Certains d’entre eux deviennent schizophrènes car des démons entrent dans leurs corps et les incitent à tuer leurs propres parents ou à se suicider.
Ce monde est présent en arrière-plan dans les histoires apparemment inoffensives d’Harry Potter, Narnia, le Seigneur des anneaux, Dracula, etc. qui attirent la jeunesse, mais derrière la fascination mortelle des vampires se cachent les intentions meurtrières du diable et de ses démons. La parole de Yahweh déclare que « la vie de toute chair, c’est son sang » (Lévitique 17 :14). Le vampirisme ne représente rien d’autre que le dessein caché de Satan et de ses démons de prendre la vie des êtres humains.
Yahweh créa le corps humain pour qu’il devienne le temple (l’habitation) du Saint-Esprit, dont la présence se manifeste par une profonde paix : « Et la paix de Yahweh, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Yahshua le Messie » (Philippiens 4 :7).
Les personnes qui s’exposent à l’influence et au contrôle des démons vivent dans l’angoisse et l’anxiété. Beaucoup d’entre elles finissent dans des hôpitaux psychiatriques (lieux de sorcellerie) où des fortes doses de médicaments (Pharmacie ; du grec G5332 pharmakos signifiant sorcellerie) leur sont administrées afin de tenter de bloquer l’influence des démons qui les poussent à l’autodestruction. C’est avec la sorcellerie (pharmakos) qu’on tente de brider les démons. La vie de ces victimes des démons, et celle de leurs proches, devient un cauchemar. Voilà quel genre de fruit porte le monde des voyants, spiritistes, cartomanciens/ennes et autres disciples des ténèbres. N’oubliez pas, c’est à leur fruit que vous les reconnaîtrez. Les fruits de Yahweh étant la justice, la joie, la paix et la santé physique et mentale.
C’est pourquoi Yahweh nous ordonne : « Ne vous tournez point vers ceux qui évoquent les esprits, ni vers les devins ; ne les recherchez point, de peur de vous souiller avec eux. Je suis Yahweh, votre Père […] Si quelqu’un s’adresse aux morts et aux esprits, pour se prostituer à eux, je tournerai ma face contre cet homme, je le retrancherai du milieu de son peuple » (Lévitique 19 :31 ; 20 :6).
La parole de Yahweh enlève le voile qui recouvre ce monde des ténèbres pour rendre visible la séduction et la destruction afin de les empêcher. Dans Sa parole, Yahweh appelle Satan « prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion » (Éphésiens 2 :2). Et Il met en garde : « Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes » (Éphésiens 6 :12).
Le diable et ses malakïm (anges, messagers déchus, démons) se déplacent dans l’atmosphère terrestre : « Yahweh dit à Satan : D’où viens-tu ? Et Satan répondit à Yahweh: De parcourir la terre et de m’y promener » (Job 1 :7). Nous lisons aussi cette mise en garde : « Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera » (1 Pierre 5 :8).
Puisque les démons sont confinés dans le tartaroo (dans les chaînes d’obscurité, dans un état de restriction), ils sont en permanence aux aguets pour voir qui leur « ouvrira l’accès ». C’est pourquoi la parole de Yahweh nous avertit : « Ne donnez pas accès au diable […] et ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les (dénoncez et reprouvez les a haute voix) » (Éphésiens 4 :27 ; 5 :11).
De nos jours, grâce à l’augmentation de la connaissance (Daniyl 12 :4), l’humanité a découvert comment transmettre dans l’atmosphère différents types d’ondes pouvant être captées par les antennes de radio et de télévision, par les téléphones portables et les ordinateurs. L’atmosphère est saturée d’ondes invisibles et inaudibles qui prennent forme lorsque ces appareils les reçoivent.

Un phénomène parallèle existe dans le règne des esprits. Satan est « le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion » (Éphésiens 2 :2). Satan et ses démons envoient constamment dans l’atmosphère (dans “l’air”) des ondes invisibles et inaudibles qui prennent forme dans l’esprit des êtres humains séduits, les « fils de la rébellion ». Les Fils de la rébellion sont ceux qui donnent accès à ces ondes, qui se rendent atteignables par la désobéissance. Les ondes spirituelles du mal les poussent encore plus à la désobéissance, à la haine et au meurtre.
Les spectacles qui sont transmis sur les ondes sont remplis de perversions sexuelles, de haine, de vengeance, de violence et de crimes. Et se divertissant ainsi, la majorité de la société ouvre grand la porte aux transmissions venant des zones habitées par « les esprits méchants » (Éphésiens 6 :12).
Beaucoup de gens (souvent dans une grande solitude) entrent plus profondément en contact avec ce monde en permettant aux esprits emprisonnés de s’emparer de leur corps et de leur esprit. Ils perdent totalement le contrôle d’eux-mêmes et ils sont à la merci de ces esprits assassins qui les poussent à tuer leurs proches et tous ceux qui sont à leur portée. Ces tragédies sont de plus en plus fréquentes de nos jours. Autant les humains donnent accès aux esprits emprisonnés, les libérant ainsi de leur état de restriction, autant ces esprits ont la capacité d’accomplir leurs desseins meurtriers, en utilisant le corps de ces personnes.
La force obscure des films d’Harry Potter, de L’Exorciste, de la série Twilight et des autres divertissements similaires séduit un nombre croissant de spectateurs. De plus en plus de jeunes, victimes de l’ignorance (qui est un résultat du refus de la connaissance de Yahweh) et de la négligence de leurs parents, sont possédés par des démons et finissent par tuer des gens ou de se suicider.
Hosheyah (Osée) 4 : 6-
6 Mon peuple périt, faute de connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai de mon sacerdoce. Tu as oublié la loi de Yahweh; moi aussi, j’oublierai tes enfants.
Deutéronome 6 : 6-7 –
6 Et ces commandements, que je te donne aujourd'hui, seront dans ton cœur.
7 Tu les inculqueras à tes enfants et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu seras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras.

De même de jeunes parents tuent leur propre progéniture...
Le vaudou (magie) et le culte des morts (p.ex. la Toussaint et la fête des morts) se basent tous sur la transgression flagrante des lois de Yahweh!
Ceux qui les pratiquent adorent en donnant révérence à des images, des démons, des morts et des dieux (« saints » morts), transgressant ainsi le deuxième commandement : « Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car moi, Yahweh, ton Père, je suis un Père jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde aux milliers qui m’aiment et qui gardent mes commandements » (Exode 20 :4-6).
Ces rituels comprennent des sacrifices aux dieux (on donne aux voyants, cartomanciens/ennes etc.), ignorant totalement la parole de Yahweh à ce sujet : « Que dis-je donc ? Que la viande sacrifiée aux dieux (idoles) est quelque chose, ou qu’une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu’on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Yahweh; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons » (1 Corinthiens 10 :19-20).
La deuxième transgression flagrante est que des rituels comme le spiritisme et le vaudou sont basés sur le culte des morts, ignorant ainsi une autre ordonnance de Yahweh: « Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à Yahweh; et c’est à cause de ces abominations que Yahweh, ton Père, va chasser ces nations devant toi » (Deutéronome 18 :10-12).

La troisième transgression du vaudou et des cultes des morts est l’adoration, consciente ou inconsciente, du « dieu de ce siècle » (2 Corinthiens 4 :4). « Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui/elle-même se déguise en messager/ère de lumière. Il/elle n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres » (2 Corinthiens 11 :14-15).

Un culte des anges ?

Les paroles des messagers nous enseignent qu’aucun véritable serviteur de Yahweh n’a jamais rendu un culte à un ange et que les anges restés fidèles à Yahweh n’ont jamais accepté, ou permis, d’être adorés par des hommes.
Lorsque l’apôtre Yahchanan (Jean) se prosterna, pour adorer, aux pieds du malak (le messager) envoyé par Yahweh pour lui transmettre le livre de la Révélation, le malak le lui interdit en disant : « Garde toi de le faire ! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Yahshua. Adore Yahweh. Car le témoignage de Yahshua est l’esprit de la prophétie » Révélation (Apocalypse) 19 :10.
La parole de Yahweh nous avertit : « Que personne, sous une apparence d’humilité et par un culte des malakïm, ne vous ravisse à son gré le prix de la course ; tandis qu’il s’abandonne à ses visions, il est enflé d’un vain orgueil par ses pensées charnelles, sans s’attacher au chef, dont tout le corps, assisté et solidement assemblé par des jointures et des liens, tire l’accroissement que Yahweh donne » (Colossiens 2 :18-19).
Au contraire, Satan et ses démons acceptent d’être adorés, acceptent qu’on leur rende un culte et acceptent les sacrifices :
« Et ils se mêlaient aux païens, ils apprenaient leurs manières d’agir. Ils en servaient les dieux, qui devenaient pour eux un piège ! Ils avaient sacrifié leurs fils et leurs filles aux démons. Ils versaient le sang innocent, le sang de leurs fils et de leurs filles qu’ils sacrifiaient aux dieux (Baals, seigneurs) de Canaan (panthéon cananéen), et le pays fut profané de sang » (Psaume 106 :36-38).
L’apôtre Shaul (Paul) ajoute : « Que dis- je donc ? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu’une idole est quelque chose ? Nullement. Je dis que ce qu’on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Yahweh; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons » (1 Corinthiens 10 :19-20).
Un autre aspect séducteur, plus subtil, dans les films sur les esprits et les vampires est que ces films font croire aux jeunes qui recherchent le contact avec les esprits que des esprits amis les défendront des esprits ennemis. Ce concept est complètement faux car Yahshua le Messie nous enseigne que le royaume de Satan n’est pas divisé contre lui-même dans Mattithyah (Matthieu) 12 :22-29. C’est un piège fatal pour encourager les jeunes gens à rechercher le contact avec les démons, sous les ordres de Satan, pour trouver des personnes à détruire 1Kepha (Pierre) 5 :8.
Les véritables serviteurs de Yahweh ne recherchent jamais le contact avec les anges. Ils recherchent le contact direct avec Yahweh: « Car il y a un seul Père, et aussi un seul médiateur entre Yahweh et les hommes, Yahshua le Messie homme » (1 Timothée 2 :5).
Considérez l’exemple du prophète Daniyl : « Je tournai ma face vers Yahweh, afin de recourir à la prière et aux supplications, en jeûnant et en prenant le sac et la cendre […] Je parlais encore, je priais […] et je présentais mes supplications à Yahweh […] quand l’homme, Gabriyl […] s’approcha de moi d’un vol rapide [et] me dit […] Lorsque tu as commencé à prier, la parole est sortie, et je viens pour te l’annoncer ; car tu es un bien-aimé » (Daniyl 9 :3, 20-23).
Lisez par exemple Daniyl 10 :12 : « Il me dit : Daniyl, ne crains rien ; car dès le premier jour où tu as eu à cœur de comprendre, et de te humilier devant Yahweh, tes paroles ont été entendues, et c’est à cause de tes paroles que je viens. »
Voici un autre exemple confirmant les enseignements bibliques : « Il y avait à Césarée un homme nommé Corneille […] Cet homme était pieux et était révérencieux envers Yahweh […] et priait Yahweh continuellement […] Il vit clairement dans une vision un malak (messager) de Yahweh qui entra chez lui, et qui lui dit : Corneille ! Les regards fixés sur lui, et saisi d’effroi, il répondit : Qu’est-ce, maître ? Et le malak lui dit : Tes prières et tes aumônes sont montées jusqu’à Yahweh, et il s’en est souvenu » (Actes 10 :1-4).
Nous voyons ici qu’un juste, même une personne qui était considéré comme païen pouvait adresser des prières à Yahweh et être entendu. Pour preuve, Yahweh lui avait envoyé un de ses messagers.
En parlant des malakïm, Yahweh déclare : « Ne sont-ils pas tous des esprits au service de Yahweh, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut ? » (Hébreux 1 :14).
Yahweh écoute les prières de ceux qui Lui obéissent : « Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable » 1 Yahchanan (Jean) 3:22. Ceux qui désobéissent à Yahweh en recherchant le contact avec des esprits angéliques entrent en contact avec des démons.

De bonnes nouvelles pour un avenir proche

« Les princes de ce monde de ténèbres […] les esprits méchants dans les lieux célestes [l’atmosphère terrestre] » (Éphésiens 6 :12) savent qu’il leur reste peu de temps. C’est pourquoi, de nos jours, ils intensifient fortement leur influence dans le monde. Les paroles suivantes s’accompliront bientôt : « Malheur à la terre et à la mer ! Car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps » Révélation (Apocalypse) 12 :12.
Yahweh a permis à Satan et à ses démons de séduire « toute la terre » Révélation (Apocalypse) 12 :9 pendant environ six mille ans. Mais nous sommes proches du retour de Yahshua le Messie qui établira un gouvernement mondial, une loi unique pour tous. Les commandements de Yahweh sont justes (Psaume 119 :172) et l’œuvre de la justice sera la paix, et le fruit de la justice le repos et la sécurité pour toujours Isayah (Ésaïe) 32 :17.
La première chose que fera Yahshua le Messie à Son retour sera de vaincre et de soumettre les nations séduites par Satan, dans son dernier effort pour empêcher l’établissement du Royaume de Yahweh sur terre Révélation (Apocalypse) 19 :11-21.
Immédiatement après, ces paroles s’accompliront : « Puis je vis descendre du ciel un malak, qui avait la clé de l’abîme et une grande chaîne dans sa main. Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduise plus les nations » Révélation (Apocalypse) 20 :1-3.
Les « esprits séducteurs » (1Timothée 4 :1) seront enfermés avec lui. Ceux qui avaient suivi Lucifer dans sa rébellion (Apocalypse 12 :4). Ceux qui se déplaçaient dans les « lieux célestes » de l’atmosphère (Éphésiens 6 :12). Ceux qui se faisaient passer pour les âmes des morts et des ancêtres. Ceux qui séduisaient les pratiquants du spiritisme, de la sorcellerie, de la magie, du vaudou, des cultes des morts, de la divination, des transferts d’énergie et toutes les autres « œuvres infructueuses des ténèbres » (Éphésiens 5 :11).
« En ce temps-là [au retour de Yahshua], Yahweh châtiera dans le ciel l’armée d’en haut [“dans les lieux célestes” – Éphésiens 6 :12] […] Ils seront assemblés captifs dans une prison, ils seront enfermés dans des cachots, et, après un grand nombre de jours, ils seront châtiés » (Ésaïe 24 :21-22) – il s’agit ici d’une période de mille ans [Révélation (Apocalypse 20 :3) ; Yahdah (Jude) 6 ; 2 Kepha (Pierre) 2 :4].
Yahshua le Messie reviendra bientôt pour libérer l’humanité du joug de la séduction qu’elle a connu pendant toute son histoire. La parole de Yahweh est la vérité Yahchanan (Jean) 17 :17 et « la vérité vous affranchira » Yahchanan (Jean) 8 :32. Ceux qui auront cru et accompli/enseigné la loi (Mattithyah (Matthieu) 5 :19-20) seront libérés et le joug de la séduction ne pèsera plus sur le monde.

La bonne nouvelle

Satan et ses démons ont peu de temps Révélation (Apocalypse) 12 :12.
Une autre prophétie s’accomplira dans le même temps : « Yahweh des armées prépare à tous ses peuples, sur cette montagne, un festin de mets succulents […] Et, sur cette montagne, il anéantit le voile qui est sur tous les peuples, la chape de confusion qui couvre toutes les nations » Isayah (Ésaïe) 25 :6-7.
Yahshua le Messie reviendra établir un gouvernement mondial de paix et de joie pour tous (dictature totale et absolue de joie et de paix) : « Toute la terre jouit du repos et de la paix ; on éclate en chants d’allégresse » Isayah (Ésaïe) 14 :7.
Luc 24 : 25 –
25 Alors Yahshua leur dit : O hommes sans intelligence, et dont le cœur est lent à croire tout ce qu'ont dit les prophètes !

Ce sera l’accomplissement final des prédictions annoncées par les prophètes de Yahweh : « Ce peuple, assis dans les ténèbres, a vu une grande lumière ; et sur ceux qui séjournaient dans le pays de l’ombre de la mort la lumière s’est levée » Mattithyah (Matthieu) 4 :16.

L’adversaire, un être masculin ou féminin ?

Vous avez remarqué que je pose la question du féminin ou du masculin dans les versets Isayah (Esaïe) 14 :12-15 et d’autres, , et j’insiste qu’il faut envisager que Heylel est un être féminin. L’explication du pourquoi de ce questionnement est très simple et vient de plusieurs sources qui sont entre autres contenues dans ces versets mêmes dans les textes originaux.

Isayah (Esaïe) 14 :16 –
16 Ceux qui te voient fixent sur toi leurs regards, Ils parleront de toi : Est-ce là celle-là, l’adversaire qui secouait la terre, qui ébranlait les royaumes,
Esaïe 14 :16 – Louis Segond 1910
14.16 Ceux qui te voient fixent sur toi leurs regards, Ils te considèrent attentivement : Est-ce là cet homme qui faisait trembler la terre, qui ébranlait les royaumes,

Dans ce verset ci-dessus de la version Louis Segond nous trouvons les mots : « Est-ce là cet homme » soulignés. Dans le dictionnaire hébreu de Strong nous trouvons que ces mots ont été traduits de #H376 'iysh contracté pour #H582 (ou peut-être plutôt d’une racine inutilisée qui signifie d’être encore existant); un homme en tant qu’individu ou une personne masculine ; souvent utilisé comme adjonction à un terme plus défini (et dans de tels cas fréquemment pas exprimé dans la traduction). Comparez avec le mot #H802.
#H802 'ishshah féminin de #H376 ou #H582; pluriel irrégulier, nashiym; une femme (utilisé de la même manière large que #H582)
KJV: adultère, adultérine, chaque, toute, femelle, x-beaucoup, +aucune, une, +ensemble, épouse, femme.
Dans l’utilisation de certains mots, les traducteurs grecs et latins ont omis de rechercher et de se poser des questions, simplement parce que pour eux il était acquis que l’adversaire serait un homme.
Il se trouve avéré que les traducteurs occidentaux modernes aussi ont penché vers l’idée que l’adversaire soit un être masculin. Rien dans la Bible ne permet d’affirmer cela avec preuves à l’appui. Mais au contraire, les versets Isayah (Esaïe) 14 : 13 et 14 nous montrent après recherche approfondie qu’on parle bien d’un être féminin, et qu’on parle bien de l’adversaire dans ces deux versets.
Dans le verset Isayah (Esaïe) 14 : 12 nous trouvons le mot qui a été traduit fils. C’est le mot #H1121 ben de #H1129; un fils (comme le fondateur du nom de famille), dans le sens le plus ample (de relation littérale ou figurée, incluant petit fils, sujet, nation, qualité ou condition etc. ;(comme #H1, #H251, etc.))
KJV: +affligé, âge, (Ahoh-) (Ammon-) (Hachmon-) (Lév-)ite, (l’) oint, promis à, (+) flèche, (Assyr-) (Babylone-) (Egypte-) grec, l’un né, branche, rameau, couvée, +(jeune) bœuf, + (jeune) veau, x a grandi dans, enfant, ânon, x commun, x grain, fille, x de/du premier, poulain, +très fécond, + affranchissement, x dans, + enfant, + agneau, (+) homme, rencontrer, + puissant, + neveu, vieux, …
Dans le verset Isayah (Esaïe) 14 : 12 nous trouvons aussi le mot qui a été traduit tombé. Il s’agit du mot #H5307 dans le dictionnaire hébreu de Strong qui signifie : #H5307 naphal, racine primitive ; tomber, dans une grande diversité d’applications (intransitif ou causatif, littéral ou figuré)
KJV : être accepté, jeté (en bas, soi-même, (sorts), dehors, cesser, mourir, diviser, faillir, causer de faillir, tomber de, (spirituellement), fugitif, avoir (héritage) inférieur, être jugé (par erreur de #H6419) être couché (le long de) (causer de coucher), couché (par terre), perdu, être couché, jeter par-dessus, venir par-dessus, périr, présenter, (faire) pourrir, abattre, jeter en dehors, jeter en bas).

Nous voyons tout le sens qu’a ce mot naphal. Laissons tout leur sens à ces mots et regardons le fait que l’ennemi/e et ses anges ont été jetés sur la terre. Satan est toujours sur la terre, il/elle se tient à un endroit d’où il/elle tient toute la terre sous sa séduction, un endroit qu’a grande autorité et depuis lequel on gouverne les rois (gouvernements) de la terre. Et, là où elle est installée, elle est toujours appelée la reine du ciel…
A part des enseignements de l’écriture il n’y a rien d’irrationnel mais plutôt le contraire, à croire à l’existence de créatures d’intelligence supérieure à l’homme, puisqu’il y en a beaucoup qui lui sont inférieures. Mais, nous les croyants pour notre connaissance, nous dépendons entièrement des écritures saintes.
Le dénie de l’existence d’anges comme celui de diable en tant que personne et des démons vient de l’esprit matériel et non croyant qui dans ses formes les plus terribles nie l’existence même de Yahweh le créateur.


Être séduit

Admettons que nous sommes un peu séduits, ou peut-être pas mal séduits ! Oui, admettons que nous nous sommes fait avoir !
La question que nous devons nous poser concernant l’adversaire, les démons et les esprits mauvais est celle-ci : Qu’est-ce que nous voyons, et qu’est-ce que nous reconnaissons dans ce que nous voyons ? Quand nous observons des choses qui se passent autour de nous, des réalités qui nous entourent, est-ce que nous reconnaissons vraiment ce qui se passe, ou sommes-nous contents des constatations d’usage sans réfléchir plus loin ? Il n’est pas suffisant d’être content de soi parce qu’on ne s’est pas endormi pendant le sermon comme d’autres…
Si nous ne réfléchissons pas avec notre Bible ouverte dans la main, nous nous sommes déjà laissé séduire. Ne nous est-il pas dit de vivre par toute parole et de toute parole qui sort ou qui provient de la bouche de Yahweh ? La seule protection qui nous est offerte face à ce monde de folie est la parole de Yahweh.
Mattithyah (Matthieu) 4 :4 –
4. Yahshua répondit : Il est écrit : L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Yahweh

Il nous est clairement montré que nous devons vivre de cette parole. Mais comment peut-on vivre réellement sa vie par une parole donnée ? Eh bien, le proverbe populaire qui affirme de ne pas pouvoir manger la sagesse avec la petite cuillère trouve ici un parfait terrain d’application. Ce qui nous perd vient beaucoup plus souvent d’ailleurs que du souci de la nourriture spirituelle.
Si nous pensons que le fait d’écouter et suivre un prédicateur à qui nous avons confié de nous enseigner la vérité et le salut soient assez pour ne pas être séduit, nous faisons erreur. Nous devons toujours vérifier ce qui nous est enseigné, même si nous connaissons cette personne qui nous enseigne depuis 30 ou 40 ans !!
C’est avec notre Bible ouverte dans la main que nous devons écouter les enseignements dispensés et les prêches annoncés. Aucun enseignant, aucun prêcheur, ni pasteur, ni évêque, ni cardinal, ni pape n’a l’autorité de réfuter ou de mettre derrière ses propres enseignements et interprétations ce qu’affirment clairement les Écritures Saintes inspirées.
Actes 17 :11 –
11 Ces Béréens (traditionnellement traduit Juifs) avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique ; quand ils avaient écouté la parole (la loi et les prophètes) avec beaucoup d’attention, ils cherchaient chaque jour dans les Écritures, pour voir si ce qu'on leur disait était juste.
Proverbes 2 :6-
6 Et tu trouveras la connaissance de Yahweh, car Il donne de la sagesse ; de sa bouche sortent la connaissance et l’intelligence.
Ecclésiaste 12:13—
15 Ecoutons donc le résumé de tout le discours : Crains Yahweh en gardant ses commandements, car c’est là tout le devoir de l’homme.
Psaume 119 :142 –
142 Ta justice est une justice éternelle, parce que toutes tes lois sont vérité.

C’est cette attitude là que nous devons avoir quand nous écoutons qui que ce soit. Ne soyons pas séduits par un démon ou un esprit malin qui habite un prédicateur qui a des apparences pieuses mais qui nous annonce la mauvaise « bonne nouvelle » de la perdition. Si nous arrivons à mettre clairement en question un prêche avec un ou plusieurs versets qui sont écrits dans notre Bible, nous devons commencer à nous méfier. Si cela arrive souvent, nous devons avoir la certitude qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Nous devons lire notre Bible pour nous même, pour avoir la certitude de ne pas être sous la séduction des démons de l’adversaire!
Satan sait que ses prédicateurs doivent avoir un passé religieux, une apparence et une conduite irréprochables. Le « politiquement correct » s’apprend, et tout le monde peut ainsi se réclamer d’une conduite irréprochable. Mais sachez que les choses suivantes venaient des gens « politiquement corrects »:
Mattithyah (Matthieu) 9 :11 –
11 Les pharisiens voyant cela, et ils disaient à ses disciples : Pourquoi votre enseignant mange avec les publicains et les gens de mauvaise vie ?
Luc 7 :33 -
33. Car Yahchanan l’immergeur (Jean Baptiste) est venu, ne mangeant pas de pain et ne buvant pas de vin, et vous dites : Il a un démon.
Mattithyah (Matthieu) 15 :2 –
2 Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens ? Car ils ne se lavent pas les mains, quand ils prennent leurs repas.

Méfions-nous des apparences, laissons la Bible interpréter la Bible, et sachons que la Bible ne ment pas et ne se contredit pas. Laissons les hommes être les menteurs et laissons la Bible nous montrer que c’est ainsi. Si vous donnez plus de crédit à l’interprétation d’un homme qu’à la parole de Yahweh même, vous êtes séduits.
Comment notre Sauveur a répondu aux « politiquement corrects » ?
Mattithyah (Matthieu) 15 :3 –
3 Il leur répondait : Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Yahweh au profit de votre tradition ?

Il savait à qui il parlait, et il savait ce qu’il avait à leur dire. Nous qui sommes censés de le suivre et de le prendre comme exemple, est-ce que nous saurons quoi dire à ceux qui nous annoncent des mensonges ? Avons-nous assez consommé de la nourriture de notre Père Yahweh pour convenablement répondre aux menteurs et hypocrites qui nous annoncent un évangile qui est uniquement fait de grâce et de miséricorde, et annoncé de manière qu’il « suffit de croire » pour avoir le salut et l’accès dans la ville et à l’arbre de vie ?
Voyez-vous, chers amis, notre Messie nous a dit d’aimer nos ennemis. Mais sommes-nous capables d’aimer nos voisins de palier ou ceux qui habitent dans la maison à coté de nous ? J’ai rencontré un nombre incroyable de personnes « croyantes » qui, lorsque on vient de leur parler d’Islam par exemple, montrent un coté de leur cœur qui fait réfléchir. Tout à coup il en est fini de l’amour du prochain…
On m’a expliqué que ce ne sont pas nos prochains, ou pire, on m’a dit que l’Islam était la religion de l’adversaire.
Quel enseignement une personne a eue et par qui cet enseignement-là était dispensé ? Comment une personne qui lit la Bible et qui pratique sa foi depuis 20 ou 30 ans peut-elle tenir des propos haineux contre ses voisins seulement parce que ceux-ci n’ont pas la religion «convenable» ?
Quel est le démon qui fait que quelqu’un ne soit pas capable d’aimer ses « ennemis » ?
Par quel esprit quelqu’un est habité, qui fait qu’il a une forme de haine dans son cœur qui se manifeste par un rejet total de l’autre ?
Les questions que je pose ici sont des questions légitimes et fondées. Il n’est simplement pas possible que l’Esprit Saint de Yahweh habite au même endroit que les esprits qui suscitent des sentiments de haine et de rejet.
Il ne nous est pas permis de penser que tant que « les autres » n’adhèrent pas à notre croyance, nous ne sommes pas obligés de les aimer. Il ne nous est pas permis de juger l’autre, celui qui est différent de nous, et de lui donner l’attribut de « méchant ».
Non, ce n’est pas parce que ces personnes en face de nous ne veulent pas accepter notre intervention commando en tirant des rafales d’évangélisation, que nous sommes en droit de les traiter de méchant...
Qui est ce qui a été l’enseignant pour que dans le cœur d’une personne il y ait de la place pour de telles pensées et qui produit de tels sentiments de rejet de l’autre ? Si ta foi est juste, si ce qui est dans ton cœur est pur, tu n’aimeras pas seulement ton prochain comme toi-même, mais aussi tes « ennemis ».
Une personne doit être capable, et avoir volonté de devenir capable de croire et de vivre pleinement par ce qui suit :
Mattithyah (Matthieu) 17 :15-20 –
15 Enseignant, aie pitié de mon fils, il est lunatique, et il souffre cruellement ; il tombe souvent dans le feu, et souvent dans l'eau.
16 Je l'ai amené à tes disciples, et ils n'ont pas pu le guérir.
17 Race incrédule et perverse, répondait Yahshua, jusques à quand je serai avec vous ? Jusques à quand je vous supporterai ? Amenez-le à moi, ici.
18 Yahshua parlait sévèrement au démon, qui sortait de lui, et l'enfant était guéri à l'heure même.
19 Alors les disciples s'approchaient de Yahshua, et lui disaient en particulier : Pourquoi nous n'avons pas pu chasser ce démon ?
20 C'est à cause de votre incrédulité, leur disait Yahshua : Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de moutarde, vous diriez à cette montagne : Transporte-toi d'ici vers là, et elle se transporterait ; rien ne vous serait impossible.

Ne nous trompons pas, il nous est demandé d’être capable par la foi. Si nous ne croyons pas, si nous n’avons pas cette foi, nous n’y parviendrons même pas à distinguer les prêcheurs démoniaques, revêtus de leur beau manteau pieux qui nous éblouit et séduit.
Yahshua a fait des choses dans sa vie qui seront aujourd’hui par les personnes « politiquement correctes » condamnés comme violences :
Mattithyah (Matthieu) 21 :12 –
12 Yahshua entrait dans le temple. Il chassait tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans la maison ; il renversait les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons.

Allez aujourd’hui dans une des églises mondaines « politiquement correctes » et chassez certaines personnes en renversant des tables et des sièges…
C’est un tribunal du monde qui vous jugera avec des lois d’hommes, parce que cette église-là fera appel à cette justice-là ! Voilà ce qu’arriverait si vous ferez ces choses.

Ne faites surtout pas ce genre de choses ! Mais faites cela :


Révélation (Apocalypse) 18 :4 –
4. Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait : Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous ne receviez point ses fléaux.


Soyez sur vos gardes

La séduction est là où nous l’attendons le moins. La séduction est surtout là où nous ne la voulons pas ! Nous sommes des êtres qui succombons facilement à la séduction, parce qu’une de nos grandes faiblesses est que nous aimons être séduits. Se laisser flatter est se laisser séduire :

I Yahchanan (Jean) 3:4 –
4. Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi.
I Yahchanan (Jean) 3:7 –
7. Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste.

Ne continuez pas à écouter les démons qui prêchent que tout est grâce et miséricorde. Ce sont des menteurs et ils sont les serviteurs de l’adversaire.
Romains 6 :15 – (Bible Segond 1910)
15. Quoi donc ! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce? Loin de là !

Croyez-vous que nous avons une licence de transgresser la loi pour y désobéir ? Croyez-vous en lisant ce verset Romains 6 :15 que nous sommes sous une grâce qui nous dispense de l’obéissance ? Si vous croyez cela, vous êtes la victime de la séduction des prêcheurs qui ont été eux-mêmes séduits par des personnes qui avaient déjà subi le même sort démoniaque. Oui, il y a quelque chose de démoniaque dans le fait de croire que l’apôtre Shaul (Paul) aurait enseigné que nous sommes dispensés d’obéir aux commandements et à la loi.
Le fait est qu’il a enseigné exactement le contraire.
Ce qui suit est un extrait d’un livret qui s’intitule « Ce qu’il a vraiment dit » :

Grâce et miséricorde ?


Romains 6 :14 – (Bible Segond 1910)
14. Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce.

Romains 6 :14 est un verset qui est traduit cette manière-là dans la version Louis Segond 1910 : … puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. Le texte grec se présente comme suit :

G266hamartia G1063gar G5216humOn G3756ou G2961kurieusei G3756ou G1063gar G2075este G5259hupo G3551nomon G235all G5259hupo G5485charin

G0266 hamartia : Un péché, proprement, abstrait. Offense, péché.
G1063 gar : une particule primaire, proprement, assigne une raison (utilisé dans une discussion, explication ou intensification, souvent avec d’autres particules) : Et, comme, parce que (ce) mais, même, pour, en effet, sans doute, voyant, alors, pour cela, très, quoi, pourquoi, encore.
G5216 humon, cas génitif de G5210 humeis, qui est un pluriel irrégulier de G4771 su, le pronom personnel de la deuxième personne singulier, vous. G5216 : de (venant de vous, vous concernant), vous-mêmes, vous.
G3756 ou, mot primaire, la négation absolue (comparer à G3361 me, article primaire de la négation qui exprime la négation absolue comme G3756), non, -plus, nié, ni, jamais, non plus, x-personne, nul, ne peut, x-rien, x-sans valeur, sans.
G2961 kurieuo, de (G2962 kurios, [suprématie] suprême en autorité, par extension (en tant que nom) contrôleur, par implication maître (en tant que titre de respect), dieu, maître, seigneur, monsieur.), gouverner, avoir domination sur, seigneur, être seigneur de, exercer la seigneurie sur.
G2075 este, deuxième personne, pluriel, présent, indicatif de (G1510 eimi, la première personne, singulier, présent, indicatif ; J’existe (seulement utilisé quand emphatique) suis, j’ai été, x - c’est moi, étais.), est, êtes, être, être sujet, avoir été, appartenir.
5259 hupo, préposition primaire, sous, par extension (avec le cas génitif) en place (prés), ou avec des verbes (d’office ou signification, par) ;(dans le cas accusatif) d’endroit (avec (par-dessous) ou où (dessous) ou temps (quand, à)). En comparatif, il retient les mêmes applications générales, spécialement de position ou condition, et spécialement couvrant ou modéré, parmi, prés, venant de, en, de, sous, avec.
G3551 nomos, d’un verbe primaire nemo (verser, spécialement de la nourriture ou du foin aux animaux) ; loi (par la pensée d’un usage prescriptif), cas génitif (régulation), spécialement de Moïse (incluant le volume du livre de la loi) ; aussi de l’évangile, ou dans le cas figuré (un principe). Loi.
G235 alla, neutre pluriel de (G243 allos, mot primaire « autre » par extension différent (dans beaucoup d’applications) plus, un (un autre), (un-, quelque un-) d’autre (manière)) proprement d’autres choses, par extension (adverbe) contrairement (dans beaucoup de relations), et, mais (même) comment, en fait, ne, mais, non, ne reste pas, sauvegarder, ainsi, oui, déjà.
G5485 charis de (G5463 chairo, un verbe primaire, être « acclamant », par extension tranquillement heureux, ou en état de bien-être, impersonnel, spécialement en tant que salutation (à la rencontre ou au départ), être bien, au revoir, adieu, salutation, réjouir, joie.) gracieux (en gratifiant), de manière ou de fait (abstrait ou concret, littéralement ou dans le sens figuré ou spirituel, spécialement l’influence divine sur le cœur et son reflet dans la vie, incluant la gratitude), acceptable, recevable, bienfait, faveur, don, gracieux, joie, libéralement, plaisir, remercier, digne de remerciement.
En analysant ce texte grec traduit en français en tenant compte de toutes les significations de tous les mots des règles grammaticales énoncées, des ponctuations et en lisant le verset suivant –

Romains 6 :15 – (Bible Segond 1910)
15. Quoi donc ! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce? Loin de là !

-nous voyons dans le verset 15 qui suit, et qui est presque toujours omis par les faux prêcheurs qui entendent annoncer que tout est grâce et miséricorde.
Le verset 14 est correctement traduit :

Romains 6 :14.
14. Le péché ne vous gouvernera pas. N’êtes-vous pas sous la loi, et donc sous la grâce ?

Vous avez souvent entendu cet argument que nous ne sommes plus sous la loi mais sous la grâce. Mais qu’est-ce que ça veut dire d’être sous la grâce, et est-ce que ça signifie par exemple que nous ne devrions plus obéir à la loi et aux commandements ?
Définissons premièrement ce qu’est le péché selon la Bible dans l’ainsi nommé nouveau testament.
I Yahchanan (Jean) 3:4 –
4. Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi.

Ainsi, s’il n’y a pas de loi, il ne peut pas y avoir de péché - et pour encore être plus clair :
Romains 4 :15 –
15. parce que la loi produit la colère, et que là où il n’y a point de loi il n’y a point non plus de transgression.

Et il en est quoi de la grâce de notre créateur Yahweh ? Qu’est-ce que c’est exactement ? Simplement expliqué, c’est sa faveur imméritée qui nous ne revient pas, que nous recevons comme résultat du sacrifice de rédemption de notre Sauveur. Permettez-moi de vous expliquer cela plus concrètement.
Le Messie a dit, si nous l’aimons, alors nous gardons ses commandements
Yahchanan (Jean) 14 :15 –
14. Si vous m’aimez, gardez mes commandements.

Puisque nous savons que ses commandements sont les commandements du Père, et que ce sont les commandements du Père qui sont la vie éternelle, alors si nous aimons vraiment Yahshua notre Messie et Sauveur, il sera le désir de notre cœur de lui obéir. Ainsi si nous péchons involontairement, la repentance (être désolé et regretter) sera une réaction qui viendra normalement après la transgression de sa loi. Après la repentance vient la confession de nos péchés et la demande de pardon.
1 Yahchanan (Jean) 1 :9 –
9. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute injustice.
1 Jean 1 :9 – (Bible Segond 1910)
9. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

Nous trouvons le dernier mot de ce verset iniquité dans le dictionnaire grec de Strong :

458 anomia, de 459 ; illégalité, par extension violation de la loi ou (gén.) Méchanceté :-iniquité, x transgressions (de) la loi, injustice, comportement injuste.
459 anomos, de 1 (en tant que particule négatif, et 3551 ; sans loi, par extension (nég.) pas sujet à la loi (juive), (par implication un païen) ou (pos.) méchant :- sans loi, hors la loi, transgresseur, illégal, méchant.

L’iniquité, c’est la transgression de la loi, l’injustice, le fait d’être sans loi, méchant.
C’est là qu’intervient la foi. Nous croyons par la foi que le sacrifice de Yahshua le Messie nous purifie de toute iniquité (péché). Vient alors le don gratuit du Père.

Ephésiens 2:8-9 –
8. Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Yahweh.
9 Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.

Obéir aux commandements et à la loi, ce n’est pas une œuvre charnelle ou du légalisme, mais accomplir la volonté du Père et du Messie.

1Timothée 1 :5 –
5. Le but du commandement, c’est une charité venant d’un cœur pur, d’une bonne conscience, et d’une foi sincère.

Cela montre aussi que s’il n’y avait pas de loi, il n’y aurait pas besoin de la grâce de Yahweh. S’il y a la grâce, alors il y a sa loi pour être obéi. Il n’y a pas de sacrifice par contre qui couvrira des péchés volontaires et restés sans repentance.
Fin de la citation.

Voilà ce qu’est fait pour une clarification des choses.
Reprenons ici le fameux Romains 6 :14 qui a été traduit dans la version Louis Segond 1910 de la manière suivante :
Romains 6 :14 – (Bible Segond 1910)
14. Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce.

C’est ici une traduction qui a dû être faite sous l’influence d’un démon. Et les prêcheurs démoniaques s’en servent pour séduire les croyants afin de les perdre !
Croyez-vous vraiment que le péché n’a aucun pouvoir sur vous ? Combien de fois avez-vous entendu ou lu ce verset sans vraiment vous rendre compte de l’affirmation orgueilleuse qu’il fait dans cette traduction-là ? Je suis désolé pour tous ceux qui ont succombé à cette séduction qui sort de la plume mensongère des scribes qui ont traduit et écrit pour le compte de l’adversaire :
Yeremyah (Jérémie) 8 :8 –
8 Comment pouvez-vous dire : Nous sommes sages, et la loi de Yahweh est avec nous? Voici, c’est en vain que c’est mise à l’œuvre la plume mensongère des scribes.

En ce qui concerne le péché, c’est qu’il nous est clairement dit que nous devons le vaincre en le dominant. Il en est ainsi depuis le commencement :

Genèse 4 :6-7 –
6 Et Yahweh dit à Caïn :
Pourquoi tu es irrité, et pourquoi ton visage est abattu ?
7 Si tu agis selon la justice, tu relèveras ton visage, et si tu n’agis pas selon la justice, le péché se couche à la porte, et les désirs du péché sont avec toi : mais toi, tu dois le dominer (vaincre) !
II Corinthiens 11 :2, 13-15 –
2. Car je suis jaloux de vous de la jalousie propre de Yahweh, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter au Messie comme une vierge pure (ayant vaincu le péché).
13. Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres du Messie.
14. Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan elle-même se déguise en ange (messager) de lumière.
15. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres.

Nous ne devons pas écouter ces ministres de Satan qui nous mènent sur la voie large, facile, aisée. La Bible nous parle d’un petit troupeau qui va sur la voie étroite et dans Genèse 4 : 7 on est mis en garde de veiller à agir selon ce qu’est juste, afin que le péché reste loin de nous.

I Jean 3 :7 –
7. Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste.

Nous devons constamment apprendre à distinguer entre un qui est déguisé en « ange de lumière » et ses ministres, et la parole qui provient de la bouche de Yahweh. Petits enfants, que personne ne vous séduise…
Yahchanan (Jean) 14 :15 –
14. Si vous m’aimez, gardez mes commandements.
1 Jean 1 :9 – (Bible Segond 1910)
9. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

Voici encore une fois les significations du mot iniquité par le dictionnaire grec de Strong tel qu’il est traduit ici dans le verset I Jean1 : 9 de la Bible Segond :

#G458 anomia, de #G459 ; illégalité, par extension violation de la loi ou (gén.) Méchanceté :-iniquité, x transgressions (de) la loi, injustice, comportement injuste.
#G459 anomos, de 1 (en tant que particule négatif, et #G3551 ; sans loi, par extension (nég.) pas sujet à la loi (juive), (par implication un païen) ou (pos.) méchant :- sans loi, hors la loi, transgresseur, illégal, méchant.
I Yahchanan (Jean) 3:4 –
4. Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi.
Romains 6 :1-2 –
1. Que dirons-nous donc ? Continuerons-nous à pécher, afin que la grâce abonde?
2. Loin de là ! Comment vivrions-nous qui sommes morts au péché, encore dans le péché?

Une église, assemblée, communauté qui tient sa solennité le dimanche et où l’on prêche que tout est grâce et miséricorde ne tient pas compte de tout ce qu’est écrit dans la Bible.
La bête, le démon, a changé le sabbat et les fêtes de Yahweh. Daniel 7 :25


Voici mon témoignage personnel :
Je vis selon la loi, donc sous la grâce depuis quelques années. Bien sûr qu’il fallait apprendre la loi, et ce ne fut pas du jour au lendemain, et j’apprends toujours.
L’obéissance à la loi est le contraire de la désobéissance à la loi.
La loi est le contraire du péché, puisque le péché c’est la transgression de la loi et il nous est clairement dit que le péché conduit à la mort.
Ma volonté d’obéir me conduit sur l’étroit (le droit) chemin. Mes péchés du passé ont été graciés, et cette dette que j’avais à cause de mes transgressions (iniquités) de la loi a été payé par Yahshua le Messie ; c’est lui mon sacrifice qui a été fait une fois pour toutes. Je continue à confesser les péchés qu’il m’arrive à commettre, et mon Père me les pardonne, puisque je lui demande pardon au nom de Yahshua, mon Messie, sacrifice et souverain sacrificateur pour toujours.
Mais il est aisé de ne pas pécher quand on connaît la loi. La loi est agréable, parce qu’elle facilite toute la vie. Vivre selon la volonté de Yahweh notre Père est une joie ! Yahshua n’a rien changé à la loi, au contraire, il a accompli toute la loi, il a vécu selon la loi, avec la loi et par la loi. Et il est assis à la droite du Père, il a reçu tout jugement et il jugera et juge déjà avec cette loi et avec ces commandements-là. Avec quoi d’autre jugera-t-il sinon ? Il n’y a rien d’autre. On est graciés de nos péchés, mais pas de l’obéissance.
Il a dit ce qui suit :
Jean 12 :50 – (Bible Segond 1910)
50. Et je sais que son commandement est la vie éternelle. C’est pourquoi les choses que je dis, je les dis comme le Père me les a dites.

Ce que nous devons faire selon la volonté du Père, de Yahshua le Messie, et qui nous a été transmis par les écritures saintes inspirées :
Nous devons enseigner et pratiquer toute la loi.
Mattithyah (Matthieu) 5 :19-20 –
19. Celui donc qui transgressera l’une de ces plus petites lois, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.
20. Car, je vous le dis, si votre justice ne dépasse pas celle (la justice) des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez certainement pas dans le Royaume de Yahweh.
Justice :
Deutéronome 6 :4, 25 –
4 Ecoute Israyl, Yahweh est notre (Père) puissant, Yahweh est un.
25 Et ce sera là notre justice, que nous prenions garde à mettre en pratique tous ces commandements en présence de Yahweh notre Père, ainsi qu’il nous l’a prescrit.
I Jean 3 :7 –
7. Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste.

Soyez sur vos gardes

Puisse Yahweh bénir votre entendement.






La "Toussaint": Définition:
A une époque lointaine, les hommes du peuple en France, se faisaient inhumer dans le lieu Saint, qui était le cimetière entourant l'église.
Les bourgeois et les seigneurs se faisaient inhumer dans le lieu Très Saint, qui était sous le dallage intérieur de l'église. Ceux-ci, avec l'ajout d'une donation plus ou moins importante, demandaient qu'à chaque anniversaire de leur mort, perpétuellement soit dite une messe.
Au bout d'un grand nombre d'années, voire un ou deux siècles, il n'y avait plus assez de places, même en les inhumant verticalement.
Ceux-ci dégageaient des flatulences qui devenaient très désagréables. Avec un nombre croissant chaque année, les prêtres avaient chaque jour de l'année une charge de plus en plus contraignante, qui ne leur laissait que peu de temps pour assurer leur services religieux et la gestion de leur dime ecclésiastique. Les inhumations dans l'église furent supprimées, et une messe un seul jour par an fut faite pour tous les Saints du calendrier et qui fut appelée "la Toussaint"
Il n'y avait rien de satanique, sinon le culte des morts, comme si une prière par an pouvait avantager le bourgeois ou le seigneur, plus qu'un paysan?
___________________________________
« « Si votre évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent » » (2 Cor. 4 : 3)
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Shalomon


Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2014
Messages: 6
Localisation: midi
Pays: France
Livres Préférés: segond1910, Elberfel

MessagePosté le: Dim 19 Oct - 17:33 (2014)
MessageSujet du message: ou ce trouve le paradis? l'enfer exicte?
Répondre en citant

Bonjour Caillot,
ah bon, je ne savais pas ça.
Est ce que tu peux me citer les versets dans la Bible qui nous permettent d'adresser des prières pour un mort, ou à un saint mort?
Est ce que tu es certain que Yahweh ne nous a pas interdit tout cela?
Enterrer les morts dans un lieu Saint?
Je ne comprends pas pourquoi tu me cites 2 Cor.4:3.
Puisse Yahweh bénir ton entendement
Shalomon
___________________________________
Sortez d'elle!
Revenir en haut
Caillot


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2014
Messages: 17
Localisation: Rouen
Pays: France
Livres Préférés: Louis Segond

MessagePosté le: Lun 20 Oct - 10:21 (2014)
MessageSujet du message: ou ce trouve le paradis? l'enfer exicte?
Répondre en citant

Shalomon a écrit:
Bonjour Caillot,
ah bon, je ne savais pas ça.
Est ce que tu peux me citer les versets dans la Bible qui nous permettent d'adresser des prières pour un mort, ou à un saint mort?
Est ce que tu es certain que Yahweh ne nous a pas interdit tout cela?
Enterrer les morts dans un lieu Saint?
Je ne comprends pas pourquoi tu me cites 2 Cor.4:3.
Puisse Yahweh bénir ton entendement
Shalomon




Le verset (2 Cor 4: 2) s'affiche sous tous mes messages.
Dans la tente d'assignation, puis plus tard dans le temple, il y avait le lieu très Saint ou était le tabernacle. C'est dans ce lieu caché aux regards du peuple, que se faisait les grands sacrifices de taureaux. Le grand sacrificateur aspergeait de sang le tabernacle avec un rameau d'hysope.
Dans un autre lieu, il y avait le lieu Saint ouvert au peuple, ou se faisaient les autres sacrifice qui avaient pour but d'effacer les péchés du peuple.
Dans ce lieu deux boucs devaient être sacrifiés, dons un pour Dieu et l'autre pour Azazel (Satan) (Lévitique 16: 8 à 10)
Ce bouc sera perdu dans le désert afin qu'il renvoie tous les péchés du peuple à Satan.

Lorsque JC fut baptisé, (Le baptême est un engagement. (Pierre 2: 22 à 24)) il partit dans le désert et s'affronta avec Satan. Comme les boucs faisaient avant (Hébreux 9: 11 à 19)

Puis il mourut comme étaient morts les boucs, à la différence que JC accomplissait le sacrifice inachevé d'Abraham envers son fils unique bien aimé, pour sauver tous les hommes de bonne volonté.

Les chrétiens reproduisaient modestement "le lieu très Saint dans leur église pour les gens de bonne lignée et fortunés, et le lieu Saint au gré du temps pour les petites gens. C'était un choix arbitraire très discutable.
Pour ma part, je crois que les morts dorment en attendant le grand jugement d'Harmaguédon Ils n'ont plus de liens avec les vivants.
___________________________________
« « Si votre évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent » » (2 Cor. 4 : 3)
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:15 (2016)
MessageSujet du message: ou ce trouve le paradis? l'enfer exicte?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Amis de Jésus Index du Forum -> Bible -> Bible Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2
Sauter vers:  

 

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
phpBB
Template by BMan1
Traduction par : phpBB-fr.com