Welcome Guest: S’enregistrer | Connexion
 
FAQ | Rechercher | Membres | Groupes
 


 Bienvenue sur le Forum 

 
 

Forum Chrétien Évangélique d'édifications pour les Chrétiens selon ce que la Parole de Dieu nous dit en Colossiens 3:16

"Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres"  
 
 

Invité Bénédiction en Jésus et que ce jour soit rempli de paix, de joie, d'amour. Ouvre porte
 
 


 
Sommes-nous dans les DERNIERS JOURS ?
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Amis de Jésus Index du Forum -> Bible -> Etudes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
SABAU


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 13
Localisation: manche
Pays: France

MessagePosté le: Lun 26 Nov - 23:45 (2007)
MessageSujet du message: Sommes-nous dans les DERNIERS JOURS ?
Répondre en citant

Le prophéte Daniel a parlè du « TEMPS DE LA FIN ». L’apôtre Pierre a dit: « Dans DERNIERS JOURS, il viendra des moqueurs avec leurs railleries. »

L’apôtre Paul a dit: « Dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. » Les disciples du Christ L’ont questionnè sur « la FIN DU MONDE ». Ce temps est-il arrivè ? Peut-on en être sûr ?
PAR DAVID C. PACK

Dans combien de temps le Christ reviendra-t-Il ?
Avant que cet événement n’ait lieu, la Bible parle d’une période appelée « les derniers jours » — le « temps de la fin » — « la fin du monde [âge] » — « la fin de ces choses » — « la fin des jours » — et d’une époque dans le cours de l’histoire humaine, telle que nous la connaissons, où « toutes ces choses finiront ». Plusieurs soi-disant chrétiens ne croient pas au retour sur terre, au sens littéral, de Jésus-Christ. Parmi ceux qui y croient, la plupart croient que cela pourrait avoir lieu dans des centaines d’années. Certains croient que cela pourrait se produire « mille ans dans le futur ». D’autres sont plutôt soucieux concernant « Armaguédon ». Ils ont l’impression que le temps se fait peut-être court, mais ils ignorent comment le SAVOIR.
Que croyez-vous ?
Les apôtres originaux avaient mal compris

Les apôtres originaux croyaient que le Christ reviendrait de leur vivant.

Dans I Corinthiens 15:51 et I Thessaloniciens 4:15, l’apôtre Paul, alors qu’il parlait de la résurrection des morts qui aura lieu lors du second Avènement du Christ, croyait qu’il compterait parmi « les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur ».
Dans sa deuxième Épître aux Thessaloniciens, Paul en était arrivé à réaliser que, auparavant, il avait mal compris le synchronisme des événements spécifiques devant précéder le retour du Christ. Il donna même une mise en garde contre ceux qui séduiraient les autres quant au moment où cela devait avoir lieu. Il a écrit concernant « l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ » et que les frères devraient prendre garde afin que « personne ne vous séduise d’aucune manière; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition » (II Thess. 2:1, 3).
Pourriez-vous être séduit ?

Le second Avènement du Christ

Sommes-nous dans les derniers jours ?
Si oui, comment peut-on en être sûr ? Jésus a dit à Ses disciples: « Je reviendrai » (Jean 14:3).

De plus, quarante jours après Sa résurrection, des anges dirent à Ses disciples, alors qu’Il montait au ciel: « Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel » (Actes 1:11). Matthieu rapporta les paroles du Christ: « Car, comme l’éclair…ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme » (Matth. 24:27, 30, 37, 39, 42, 44, 46).

Le monde aboutira-t-il bientôt à cet événement climatique ? Peut-on le savoir ?
Ne vous y trompez pas !

La Bible est clair en ce qui concerne le retour du Christ.

On pourrait citer plusieurs autres versets qui parlent de Son retour sur terre. Cela va se produire — et cela ne dépend pas des opinions des hommes. Toutefois, avant que ce grand événement prophétisé ne se produise, beaucoup d’autres choses prophétisées doivent avoir lieu au cours de la période de temps conduisant aux derniers et terribles événements qui le précèdent !

Depuis 2 000 ans l’idée de la fin du monde fait l’objet de spéculations, de plaisanterie, de discussions générales, de fascination et d’extravagance.

Peu de gens réalisent tout ce que l’on peut apprendre dans la Bible concernant cette époque.
« Le jour et l’heure »
Dans la fameuse prophétie de la montagne des oliviers, dans Matthieu 24, les disciples demandèrent au Christ: « Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? » (v. 3). Après avoir répondu en détail à cette question, le Christ a ajouté, trente-trois versets plus loin: « Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul » (v. 36).
Cela signifie-t-il que l’on ne peut pas connaître le moment général du second Avènement du Christ ? Certains le croient. Ces même gens réfutent tout besoin d’être même préoccupés par le moment de Son retour.
Que signifie Matthieu 24:50-51, qui déclare: « Le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les hypocrites… » ?

 Il est clair que presque tous n’attendent pas le second Avènement du Christ au bon moment. Il viendra alors qu’ils ne Le cherchent pas. Qu’est-ce qui permettra que cela arrive ?

Pourquoi n’arriveront-ils pas à reconnaître l’arrivée des derniers jours ?

Aux versets 32-33, le Christ a parlé d’une parabole: « Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l’été est proche. De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, à la porte. »

Le Christ dit que nous pouvons connaître le « moment » de Son second Avènement.N’acceptez rien de moins que ce que la Bible vous révèle !

Il y a plusieurs années, un adage appelé « un signe des temps » était devenu populaire. Je l’aimais et vous, vous en souvenez peut-être. Le titre dérivait en fait d’un autre verset dans le livre de Matthieu. Au chapitre 16, les pharisiens et les sadducéens affrontèrent le Christ, espérant qu’Il leur donne un signe.
Il les traita d’hypocrites, lorsqu’Il dit: « Vous savez discerner l’aspect du ciel, et vous ne pouvez discerner les signes des temps. »
Même si l’objet de leur question visait à obtenir un signe prouvant que Jésus était le Messie (voir Matthieu 12:38-40), le point du Christ était qu’ils étaient incapables de discerner correctement les « signes des temps ».

Pouvez-VOUS discerner les signes de NOTRE temps ?

Le Christ a dit à Ses disciples: « Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche » (Luc 21:28).
Les « choses » auxquelles Il faisait référence comprennent toute une série d’événements prophétisés qui se produiront pour la première fois dans l’histoire !

Ces choses se produisent maintenant.

Dieu a alloué à l’homme 6 000 ans pour qu’il essaie ses propres gouvernements, ses philosophies, ses systèmes de valeur, ses religions et ses formes d’éducation. Les idées humaines que l’homme s’est conçu, ne fonctionnent pas — et ne peuvent pas fonctionner. Depuis à peu près deux cents ans, le monde a changé de façon dramatique — et rapidement.

Les événements se précipitent comme jamais auparavant !Le monde du XXIe siècle
Tous sont familiers avec les dingues et les excentriques qui se tiennent sur les coins de rues, hurlant: « Repentez-vous ! La fin est proche ! » En cela, Hollywood dépeint sa part. Personne ne les prend au sérieux. Mais les temps ont changé, et plusieurs sont des voix de la raison qui maintenant nous disent que quelque chose ne va pas.

On parle de plus en plus de l’idée d’un gouvernement mondial unique, pour sauver la planète et empêcher l’homme de s’auto-détruire. Cependant, personne ne semble savoir comment créer un tel gouvernement et réussir à obtenir l’appui de tous ceux qui sont requis pour y arriver !Regardez le monde autour de vous. Que voyez-vous ?

Jusqu’au début du XIXe siècle le monde, en général, était un endroit beaucoup plus stable. À cette époque, la Révolution industrielle donnait naissance à l’ère moderne. Ce n’est qu’aux environs du siècle dernier que l’homme a commencé à conduire des automobiles et à prendre l’avion. Depuis, et en un peu plus d’un demi siècle, la civilisation est passée de « l’ère nucléaire » à « l’ère spatiale » et à « l’ère de l’information ».

L’arrivée de nouvelles inventions, à un rythme le plus rapide de l’histoire, change la vie quotidienne. Nous n’avons qu’à penser à l’impact de l’imprimerie pour apprécier à quel point une seule invention a pu changer le monde de façon dramatique. Ainsi en est-il des ordinateurs modernes — et il n’est pas question de revenir en arrière de l’impact colossale de cette seule invention. Voyager en avion à réaction n’est possible que depuis les cinquante dernières années. Bien que les estimations varient, on croit maintenant que la somme totale du trésor de connaissances de l’humanité double après quelques années. Certains croient que cela pourrait bientôt se produire à tous les six mois !

Au début des années 1970 Alvin Toffler a écrit un livre appelé Future Shock. Dans cet ouvrage volumineux il décrivait une certaine « stupéfaction psychologique » ou un effet de choc dû à la grande rapidité des changements dans la société. Le livre démontrait que ces changements avaient commencé à se produire dans les années 1970 et ce, avec une telle rapidité que les gens n’arrivaient plus à les gérer correctement. Les gens ont alors commencé à tomber dans ce que Toffler décrit comme surchargés — ou « choqués ». Il expliquait que le « futur » devenait le « présent » avec une rapidité telle, que les gens commencèrent à « court-circuiter » d’une manière que la société n’avait jamais vu auparavant. Quelques années plus tard, il a écrit une suite appelée The Third Wave [La troisième vague]. Ce deuxième volume expose la progression de cette condition. L’image qu’il en fait n’est pas bonne.

Malgré toute cette « progression », les problèmes de l’humanité n’ont jamais semblé aussi grands ou insolubles !
Les prévisions de l’étendue épidémique du SIDA sont constamment révisées, et se traduisent par une perspective beaucoup plus alarmante qu’on l’avait cru précédemment. On prévoit que, d’ici quelques années, la présence de cette terrible maladie aura à elle seule virtuellement anéanties des fragments entiers de la population africaine.

La population mondiale, qui comptait environ 6,4 milliards d’individus à la fin 2002, s’accroît constamment de 1,2% par année. Cela signifie qu’elle comptera près de 11,1 milliards en l’an 2050 !

Cette projection demeure malgré le fait que l’on s’attende à une recrudescence de la maladie et de la famine dans les régions du monde qui connaissent le plus de croissance ! Le taux élevé de fertilité dans les régions les plus sous-développées du monde, a déjà causé, comme prévu, cette accroissement de population.

Les prophéties des temps de la fin

Considérez les passages bibliques qui décrivent les prophéties des temps de la fin !
Nous avons expliqué que l’apôtre Paul avait fini par réaliser qu’il ne vivait pas à l’époque où le Christ allait revenir. Cependant, Dieu Se servit de lui pour enregistrer les conditions qui prévaudraient quand ce moment serait finalement venu. Considérez sa prophétie sur l’ampleur de la dégénérescence des attitudes et du caractère, juste avant le second Avènement du Christ. Il a écrit: «

Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là. » (II Tim. 3:1-5).

C’est une puissante prophétie sur l’avilissement du caractère, dans « les derniers jours ». Ce moment est arrivé — et les conditions empirent quotidiennement ! Regardez autour de vous. Le comportement des gens change rapidement — pour le pire. De plus en plus d’éducateurs et d’autres en autorité sont inquiets, démontrant que les conditions se sont aggravées !

Qui peut en douter !

Cependant, la dégénérescence des attitudes et du comportement des gens est flagrante comparée à celle de la génération passée. Il y a toujours eu des actes de grande violence mais, maintenant, ils se produisent plus souvent. Il y a toujours eu des menteurs mais, maintenant, le problème de séduction est plus omniprésent.

 Il y a toujours eu de l’adultère mais, maintenant, le pourcentage de gens qui le commettent est plus élevé que jamais. Il y a toujours eu des divorces mais, maintenant, cela est beaucoup plus commun. Il y a toujours eu des jeunes irrespectueux. Bientôt toute une génération aura oublié le cinquième Commandement: « Honore ton père et ta mère. » Quoiqu’il y a toujours eu des vols, les statistiques révèlent que cela n’a jamais été aussi pire — même dans les pays les plus riches, où déjà les gens possèdent beaucoup plus de biens matériels juste à cause de l’endroit où ils sont nés !

On pourrait en dire davantage sur chaque terme ou phrase que l’apôtre Paul utilisa. Et, nous n’avons pas parlé de la pornographie, des enfants violentés, de la violence et la propension dans le sexe illicite, de l’usage de la drogue, de la haine et de la guerre !

Toutes ces conditions se sont combinées afin de créer un âge que l’apôtre Paul a décrit avec justesse comme « périlleux » — ou très dangereux ! Toutes ces choses indiquent que nous sommes dans les derniers jours !

L’importante prophétie du Christ du mont des Oliviers

Pris ensemble, Matthieu 24, Luc 21 et Marc 13 constituent la prophétie du Christ du mont des Oliviers. Le récit commence avec Ses disciples (Matth. 24:3) qui Lui demandent quels sont les événements qui précéderont « la fin du monde ».

Ils demandaient un « signe » afin de reconnaître le moment où la fin de l’âge — la fin de la société civilisée telle qu’on la connaît — viendrait. Ainsi que nous l’avons déjà mentionné, Ses disciples croyaient que cela allait se produire au cours de leur propre vie, parce qu’ils voyaient cela en conjonction avec la destruction du temple physique à Jérusalem. Cela parce que le Christ venait tout juste de leur expliquer les moments de cette destruction à venir. Bien que ce temple fut détruit par les Romains en l’an 70 de notre ère, le Christ savait que Son second Avènement n’aurait lieu que dix-neuf siècles plus tard. Il prophétisa que d’autres événements se produiraient avant.
Le Christ a décrit la dégénérescence du caractère de la même manière que l’apôtre Paul l’a fait.

Aux versets 37 à 39 (Matth. 24) le Christ nous avertit que les conditions allaient refléter celles « du temps de Noé ». Genèse 6:11-12 décrit cette époque: « La terre était CORROMPUE devant Dieu, la terre était pleine de violence. Dieu regarda la terre, et voici, elle était CORROMPUE; car toute chair avait CORROMPUE sa voie sur la terre. »

Le mot corruption est mentionné à trois reprises dans ce seul court passage. Celui-ci est fortement explicite et parle d’hommes qui avaient dégénérés, individuellement et collectivement, au point d’en arriver à une condition de corruption absolue. Remarquez l’utilisation que Dieu fait du mot collectif « toute » et du mot singulier « sa » pour bien faire comprendre le point !

Considérez la fréquence des actes de violence massive que l’on voit maintenant dans les écoles, les restaurants ou ailleurs, des actes dont on avait pratiquement jamais entendu parler jusqu’à récemment ! Qui avait jamais entendu parler de tueurs embusqués jusqu’à dernièrement ?

Le phénomène relativement récent du terrorisme devient, lui aussi, de plus en plus répandu. Les prophéties révèlent que ces choses doivent se produire sur une échelle mondiale !

Dans Luc 17:26-30, le Christ compare les conditions qui prévaudront au moment de Son retour avec celles qui se trouvaient dans Sodome et Gomorrhe. Genèse 18 et 19 montrent que ces deux villes étaient tellement corrompues et méchantes que, juste avant que Dieu ne les détruisent par le feu et le souffre, seulement trois personnes (Lot et ses deux filles) avaient été trouvées dignes d’être épargnées. Seulement huit personnes furent autorisées à entrer dans l’arche avant que Dieu n’inonde et ne détruise le monde. Posez-vous la question: Combien de temps reste-t-il avant que les conditions ne puissent plus empirer ?

Matthieu 24:4-5 rapporte l’avertissement du Christ concernant une grande séduction à venir.

Il a dit: « Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous mon nom, disant: C’est moi [Jésus] qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens. » En d’autres termes, plusieurs prétendraient représenter Jésus, et reconnaîtraient que le Christ est Christ, mais transporteraient un message trompeur.

Les nombreux groupes confus, divisés, qui s’opposent et se concurrencent et qui font partie du soi-disant christianisme aujourd’hui, prouve assurément de la justesse de la prophétie du Christ.

Il est essentiel de noter un autre aspect de l’avertissement du Christ à propos de ceux qui disent: « Le Christ est Christ. » Presque tous les prédicateurs modernes mettent l’accent sur la personne de Jésus-Christ, au lieu du message qu’Il a apporté ! Ils focalisent sur le Messager et non sur Son message ! Il est juste de dire que Jésus-Christ était en fait le Christ — le Messie ! La séduction de « plusieurs » commence là où Son message d’un royaume qui gouvernera le monde, avec toute l’importance que ce grand événement à venir signifie, est ignoré — voire même supprimé. C’est là que réside la plus grande séduction ! Comprenez-le bien !
Soyons encore plus spécifique.

Un faux évangile proclamé tel que "l'Islam ...!".

Jésus a proclamé l’Évangile du Royaume de Dieu. Marc 1:14-15 stipule que ce furent là les premières paroles que le Christ prononça: « Après que Jean eut été livré, Jésus alla dans la Galilée, prêchant l’Évangile de Dieu. Il disait: …le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle. » Plusieurs passages du Nouveau Testament montrent que le Christ prêchait constamment ce message.

Moins de trente années après la crucifixion du Christ, l’apôtre Paul avertit ceux qui déjà déformaient le vrai Évangile pour faire un faux évangile de contrefaçon (Gal. 1:6-7). Cette compréhension était si importante qu’il prononça une double malédiction sur quiconque agirait ainsi (versets 8-9). Il a aussi ajouté: « Toutefois, de même que le serpent séduisit Ève par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ.

Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien » (II Cor. 11:3-4).

Paul dénonçait les nombreux faux ministres qui apportaient de telles séductions, en disant: « Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière.
Il n’est donc pas étrange que ses ministres [ceux de Satan] aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres » (versets 13-15).

Ce passage démontre le pouvoir de séduction qu’ont les nombreux ministres de ce monde — et de qui le Christ parle dans Matthieu 24. Il y est franchement question des ministres qui donnent une image fausse du Christ, en prêchant « un autre Jésus » et apportant « un autre évangile », différent de celui sur le Royaume de Dieu.

L’apôtre Paul est lui-même souvent décrit comme quelqu’un qui aurait apporté un autre évangile. Mais, il prêchait visiblement le Royaume de Dieu (Actes 20:25; 28:23-31).

Les ministres des Églises de ce monde ne prêchent pas ce message. Ils discourent sans cesse sur « l’enfant Jésus », « le Christ sur la croix », « l’immaculée conception » et divers évangiles mondains. Combien de fois avez-vous entendu dire que le Christ va venir pour gouverner cette terre en tant que grand Roi — pour établir un grand et super Gouvernement qui supplantera et remplacera tous les gouvernements humains ? Probablement jamais.
Un intervalle de 1 900 ans

Avant que M. Herbert W. Armstrong ne commençât à prêcher ce même Évangile au monde, en 1934, l’Évangile du Royaume de Dieu n’était plus prêché au monde depuis près de 1 900 ans. Depuis l’époque des apôtres jusqu’au début des cinquante-deux années que dura le ministère de ce seul homme, le vrai Évangile ne fut pas porté au monde, dans son ensemble, avec une vraie puissance !
Matthieu 24:14, qui fait également partie de la prophétie du mont des Oliviers, déclare: « Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin. » M. Armstrong a rejoint des centaines de millions de gens au cours de son ministère sans précédent. Au moment de sa mort, au début de 1986, environ 25 millions de lecteurs (plus de 8 millions de foyers abonnés) lisaient la revue The Plain Truth [La Pure Vérité].

Cette revue était publiée en sept langues ! M. Armstrong avait lui-même visité le tiers de tous les chefs d’États au cours des deux dernières décennies de sa vie. Il a toujours prêché ce même message du Royaume de Dieu.
Il y avait peu d’endroit sur terre où ce message n’avait pas été entendu, à la radio ou à la télévision. Ce message était diffusé sur plusieurs centaines de stations.
À un certain moment, selon les sondages Arbitron, son émission The World Tomorrow [Le Monde à Venir] se classait en tête de liste; elle était l’émission religieuse la plus écoutée sur terre. L’Évangile du Royaume de Dieu était proclamé avec force et grande puissance — comme à aucun autre moment dans l’histoire !

La prophétie du Christ était, et est toujours, vrai !

Guerres, famines, pestes et tremblements de terre
Regardez le monde autour de vous ! Il n’est manifestement pas conduit par Dieu, mais il est affligé par la misère et des problèmes de tous genres. Le Christ a averti: « Et vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres…, et il y aura des famines, et des pestes, et des tremblements de terre en divers lieux » (Matth. 24:6-7 — version Darby). Il a ajouté, au verset 8: « Tout cela ne sera que le commencement des douleurs. » Il a également dit à Ses disciples qu’ils seraient terriblement persécutés et même tués, à cause du message qu’ils apporteraient (v. 9). Seul l’apôtre Jean survécut au martyre, et vécut plus de quatre-vingt-dix ans.

Nul ne peut douter de l’existence, actuellement, de cette propension mais dans un sens beaucoup plus large. Combien de fois entendons-nous parler, aujourd’hui, de tremblements de terre dévastateurs ?

Un célèbre commentateur de la télévision avait déclaré que « pour une raison quelconque », il y a maintenant plus de tremblements de terre qui se produisent, à chaque jour, sur terre. Les sismologues enregistrent quotidiennement 12 000 tremblements de terre différents mesurables.
On rapporte d’autres nouvelles apparitions plus fréquentes d’anciennes épidémies, plus graves — dont plusieurs résistent maintenant aux antibiotiques. Parmi celles-ci il y a le SIDA, la maladie de la vache folle, le choléra, la typhoïde, la bactérie mangeuse de chair, la maladie du légionnaire, la fièvre aphteuse, le virus du Nil, la malaria, la maladie du sabot, le retour d’une souche plus résistante de la tuberculose et une explosion des MTS (maladies transmises sexuellement) — celles-ci ne représentent qu’une infime partie de la grande image sans cesse croissante des nouvelles maladies effrayantes et ce, sans parler d’anciennes maladies qui répliquent !

Plus de deux cent mille personnes meurent de faim chaque jour, et ce chiffe augmente sans cesse ! Les manchettes font état des guerres et de ce que l’apôtre Luc appela « soulèvements » (21:9), qui apportent plus de souffrances et de morts. La maladie et la famine sont les effets secondaires naturelles que causent forcément la confusion et le déplacement de la population d’après-guerre.

Les scientifiques ont averti du grave danger du réchauffement de la planète. Peu de gens doutent encore que des températures plus extrêmes se forment déjà à la tête de ce phénomène mondial. Les tempêtes sont plus redoutables et viennent plus souvent. Des inondations et des dévastations des terres causent des famines et des épidémies d’une portée inhabituelle. Les catastrophes climatiques, les tremblements de terre, les guerres, ainsi que les maladies et le désespoir qui en résultent, tendent à péricliter les souffrances déjà existantes. Selon les prophéties, on verra plus d’activité volcaniques — et cela se produit déjà !

Le monde a besoin de la Loi de Dieu, laquelle, si chacun l’observait, apporterait la paix, le bonheur, l’abondance et la prospérité universels. Les villes deviendraient magnifiques. La maladie, la famine et la guerre disparaîtraient, de même que le racisme, l’ignorance, la pauvreté ainsi que toute forme de fausses religions.

Aucun homme ou gouvernement d’homme ne peut apporter ces choses !

Seul le Gouvernement de Dieu, conduit par le Christ et les saints qui se seront qualifiés pour se joindre à Lui, pourront apporter ces conditions. Le monde doit apprendre les lois de Dieu. Ésaïe 2:2-4 et Michée 4:1-4 parlent également de cette époque, quand ces choses arriveront. Il est prophétisé que la Loi et l’amour de Dieu vont bientôt remplacer l’iniquité (la transgression de la Loi) et la haine qui existent aujourd’hui entre les peuples et les nations de la terre !
Le Christ devra intervenir car, a-t-Il dit: « Si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé [vivants]; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés » (Matth. 24:22) !

Réfléchissez !

Quand l’homme a-t-il jamais eu la capacité d’anéantir toutes vies humaines ? Ce n’était qu’avec l’arrivée d’armes modernes nucléaires, chimiques, biologiques, et maintenant « radiologiques », qu’une telle chose pouvait être possible. Aujourd’hui, nous vivons à une époque où toutes ces armes sont disponibles. Les armes nucléaires possèdent, à elles seules, avec tous les stocks qui existent actuellement, la capacité d’annihiler plusieurs fois toute l’humanité ! Comme l’a dit un dirigeant: « Une seule fois suffirait ».

Certains prétendent que ces armes sont trop terribles pour être jamais utilisées — qu’elles n’existent qu’en tant qu’« agents de dissuasion » contre leur usage.
Ne vous y faites pas prendre !
On va les utiliser. Plusieurs prophéties rendent cela clair. (Rappelez-vous, le jour où ces armes furent rendues disponibles — et les États-Unis avaient senti qu’il était dans leurs intérêts de les utiliser — le Président Truman en ordonna l’usage, en août 1945 — sans hésitation ! Mais, les deux bombes qui furent larguées sur le Japon n’étaient que des « pétards » par comparaison à ce qui existe aujourd’hui.)
Ce n’est pas par hasard si l’Évangile fut prêché autour du monde au moment précis où les armes de destruction massive étaient rendues disponibles — témoignant ainsi de l’exactitude de l’avertissement du Christ pour ce qui a trait au danger de la survie de l’humanité !

La Grande Tribulation à venir

Une fois que l’Évangile du Royaume de Dieu ne pourra plus être prêché (24:14), Matthieu 24:21 introduit un avertissement concernant la Grande Tribulation à venir. Cela est dit juste avant la déclaration du Christ à l’effet que les derniers jours seront abrégés.

Remarquez: « Car alors il y aura une grande tribulation, telle qu’il n’y en a point eu depuis le commencement du monde

jusqu’à maintenant, et qu’il n’y en aura jamais » (version Darby). Cela illustre une époque vraiment terrible pour toutes vies sur terre. Cette brochure pourrait facilement devenir beaucoup plus volumineuse, si on devait ne citer ici qu’une partie des passages bibliques qui décrivent les conditions horribles qui se manifesteront sur terre. Presque tous les prophètes de l’Ancien Testament parlèrent de cette époque de problèmes mondiaux, et qui sont maintenant imminents. Le temps se fait court !

La longue prophétie de Daniel

La prophétie la plus longue de la Bible se trouve dans Daniel 11. Le chapitre 10 en fait l’introduction, et le chapitre 12 le complète. Plusieurs fois (cinq au chapitre 12 seulement) on retrouve le mot « fin ». La première fois qu’apparaît « au temps de la fin », c’est dans Daniel 11:35.
Il ne fut pas permis à Daniel de comprendre la prophétie qu’il avait enregistrée. Et quand il en a demanda la signification (v. 8) , Dieu lui dit: « Ces paroles seront tenues secrètes et scellées jusqu’au temps de la fin » (v. 9). Cette prophétie devait être révélée au moment approprié — comme ce fut le cas. Le verset 10 nous apprend qu’« aucun des méchants ne comprendra », mais que « les sages comprendront » (version Darby). Cela veut dire qu’il n’y en aura que quelques-uns — relativement très peu — qui comprendront, et que la plupart ne comprendront pas la prophétie de Daniel !

Daniel 12:4 donne deux indices importants pour connaître le moment de la fin.

Notez: « Toi, Daniel, tiens secrètes ces paroles, et scelle le livre jusqu’au temps de la fin. Plusieurs alors le liront, et la connaissance augmentera. »
Nous avons déjà parlé de l’explosion de connaissance provoquée par l’avènement des ordinateurs dans plusieurs millions de foyers. Un nombre considérable de gens ont maintenant accès à une grande quantité de connaissance — instantanément !

Tout ce qu’une personne recherchant des informations peut connaître est ahurissant ! Certainement, nous sommes arrivés à l’époque où « la connaissance augmentera » — où elle est facilement accessible !
Daniel a aussi écrit: « Plusieurs courront çà et là » (version Darby). Il aura fallu l’arrivée des chemins de fer au milieu du dix-neuvième siècle — puis celle des grands bateaux munis de puissants moteurs, pour les amener à se déplacer encore plus vite sur les océans — suivi des automobiles — et finalement, des avions à réaction, pour rendre notre planète pratiquement accessible universellement. L’arrivée du Concorde supersonique a réduit la traversée de l’océan Atlantique à celle d’un grand lac. La planète semble « rapetisser » toujours plus chaque jour, à cause de la capacité des gens de « [courir] çà et là » pratiquement partout, en tout temps !

Quatre royaumes prophétisés

Le livre de Daniel parle de plusieurs autres grandes prophéties dans la Bible. Le deuxième chapitre renferme une prophétie qui s’étend sur une période de 2 500 années, aboutissant au second Avènement du Christ. Cette prophétie dépeint une grande statue composée de quatre métaux (l’or, l’argent, l’airain et un mélange de fer et d’argile) représentant quatre grands royaumes, qui commencèrent à l’époque de Daniel.

Le premier royaume, dépeint par la tête qui était d’or pur, représentait l’Empire babylonien ou chaldéen de Nébucadnetsar (526-538 av. J.-C.). Sa poitrine et ses bras d’argent et représentait le deuxième empire, l’Empire perse (558-330 av. J.-C.). Son ventre et ses cuisse étaient d’airain; ils représentaient l’Empire grec (333-31 av. J.-C.) ou l’Empire gréco-macédonien (conduit par Alexandre le Grand). Finalement, le quatrième royaume, dépeint par « ses jambes, de fer; ses pieds, en partie de fer et en partie d’argile », représentait l’Empire romain. Ce dernier grand empire vainquit et succéda à l’Empire gréco-macédonien. Les dix orteils représentent dix royaumes (ou nations) différents d’Europe de l’Est et de l’Ouest. (L’Empire romain avait deux capitales — Rome et Constantinople.) C’est cette combinaison de nations politiques et religieuses qui constitueront les dix orteils — sous la conduite d’un dernier et puissant leader. Ce système unifié est actuellement en formation sur la scène mondiale.

Daniel 2:34 et 44 démontrent que ces dix orteils seront présentes quand le Christ reviendra. Ces passages révèlent qu’une pierre, venant du ciel, frappe et met en pièces les dix orteils — les remplace — et établit le Royaume de Dieu sur terre. Ce symbolisme dépeint le retour du Christ et l’établissement du Gouvernement de Dieu pour gouverner le monde — supplantant du coup tous les gouvernements humains formés par l’homme !

Quand le Christ parla de « la fin du monde », il faisait allusion à la fin de la civilisation de l’homme, et non à une prophétie quelconque sur « l’explosion » de la planète.

Ce n’est qu’en comparant Apocalypse 13, 17 et Daniel 7 avec Daniel 2 que l’on peut comprendre pleinement toute la portée et la magnitude de cette formidable prophétie. Plusieurs passages bibliques font référence à ces quatre royaumes, mais ces chapitres en donnent une meilleure descrïption.

Brièvement, l’Empire romain (qui débuta en 31 av. J.-C.) chuta en l’an 476 de notre ère — après avoir été envahi par trois royaumes (cornes) du nord de l’Europe, les Vandales, les Hérules et les Ostrogoths. Daniel 7:8 montre que ces trois cornes furent « arrachées ». Ceci signifie qu’ils disparurent complètement de l’histoire. (Les Vandales étaient tellement barbares et destructeurs que le terme moderne « vandale » est dérivé de leur nom.) Toutefois, la prophétie déclare que sept autres cornes (le verset 7 déclare qu’il y en avait dix) régneraient cet empire.

Dès 554 de notre ère, l’Empire romain devint connu en tant que le Saint-Empire romain. Les historiens reconnaissent que le couronnement de Justinien par le pape, marqua ce changement. Les événements en Europe, autour du Saint-Empire romain, montèrent et chutèrent durant plusieurs siècles. Périodiquement, de nouveaux dirigeants se sont élevés — Charlemagne (la tête des Francs en 800 de notre ère) — Otton Ier le Grand (la tête allemande couronnée en 962 de notre ère) — suivi de la Dynastie des Habsbourgs de Charles V (la tête autrichienne couronnée en 1520 de notre ère) — laquelle, en retour, fut suivie du règne de Napoléon (la tête française couronnée en 1805 de notre ère) — avec la sixième tête étant celle de l’unification italienne de Garibaldi, de 1870 à 1945 ! La sixième résurrection du Saint-Empire romain culmina à la défaite d’Adolph Hitler et de Benito Mussolini, après avoir signé secrètement une coalition (les accords du Latran), avec le Vatican en 1929, l’Éthiopie unie, l’Érythrée, et la Somalie italienne en 1935, en Italie. Il déclara cette union être la restauration de l’Empire romain ! Il est prophétisé que cela va se produire encore une fois !

Il ne reste plus que la dixième corne de Daniel 7:7 (la même que les dix orteils de Daniel 2) à paraître. Il s’agira de la dernière grande bête d’Apocalypse 17 qui frappera le monde, qui ne s’y attendra pas, avec une rapidité et une violence stupéfiantes (Apoc. 17:12). Avec l’effondrement du mur de Berlin et de la réunification de l’Allemagne en 1989, la dernière résurrection, composée de pays et de royaumes d’à travers l’Europe Centrale, se produira bientôt, pour former une sorte d’États-Unis d’Europe. Mais nous avons déjà lu comment le Christ va fracasser cette union, lors de Son retour !

L’avertissement de l’apôtre Pierre

Dans II Pierre 3:3-4, l’apôtre Pierre a écrit: « Sachant avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises, et disant: Où est la promesse de son avènement ? »

Le monde moderne est rempli de moqueurs. Ils ne croient pas que Dieu va intervenir — ou que cela est même nécessaire ! La plupart croient que l’humanité est capable d’« arracher la victoire des dents de la défaite » et qu’elle finira par se sauver elle-même et résoudre ses propres problèmes ! La plupart croient que tout finira par s’arranger — d’une manière ou d’une autre ! À court terme, l’humanité à tort — mais à long terme, elle est juste !

Les gens se moquent à l’idée que le Christ S’en vient — choisissant de vivre dans le péché et la corruption, « marchant selon leurs propres convoitises » — mais leurs moqueries ne vont pas changer les vérités prophétiques contenues dans cet ouvrage ! L’homme doit apprendre de douloureuses leçons — qu’il n’a jamais réussi à apporter au monde les conditions auxquelles tous s’attendaient. La paix, le bonheur, la prospérité et l’abondance demeurent insaisissables en dépit des efforts continus pour y arriver.

Les « groupes d’experts », les efforts humanitaires, les armées qui « cherchent à rendre le monde plus sécuritaire pour la démocratie », les missionnaires, les nouveaux appareils scientifiques permettant un gain de temps, les ordinateurs, les téléphones mobiles, de meilleurs systèmes d’éducation, les levées de fonds pour enrayer les maladies mortelles, etc., toutes ces choses échoueront. Cela, parce que les hommes refusent de s’humilier et de chercher le Dieu qui possède vraiment les solutions aux problèmes insolubles de l’humanité !

Au moment où la fin de toutes choses semblera inévitable, le Christ va intervenir avec puissance et gloire pour sauver l’homme de lui-même !

Qu’en est-il de vous ? Que ferez-vous pour vous préparer à affronter ce qui s’en vient ? Personne n’est incapable de se préparer pour ce qui s’en vient.

Voici ce que déclare Daniel 12:1-2: « En ce temps-là…sera une époque de détresse, telle qu’il n’y en a point eu de semblable depuis que les nations existent jusqu’à cette époque. En ce temps-là, ceux de ton peuple [celui de Dieu] qui seront trouvés inscrits dans le livre seront sauvés. Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns [certains] pour la vie éternelle…. » Ce passage décrit la résurrection des morts — des vrais saints de Dieu — de ceux qui régneront avec le Christ (Dan. 7:18, 22, 27) !

L’apôtre Paul a écrit: « Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants [les saints dans la vraie Église de Dieu], qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur » (I Thess. 4:16-17).

Les Écritures dans la Nouvelle Alliance montrent clairement que le second Avènement du Christ sera soudain et inattendu. La venue du Christ est sans cesse dépeinte « comme un voleur dans la nuit ». Lisez attentivement Matthieu 24:43-44; I Thessaloniciens 5:2, 4; II Pierre 3:10 et Apocalypse 3:3, 16 :15.

Dans son récit parallèle du mont des Oliviers, Luc rapporte comment le Christ a décrit Son retour dans un monde qui ne se doute de rien: « De même aussi vous, quand vous verrez arriver ces choses, sachez que le royaume de Dieu est proche …car il viendra comme un filet sur tous ceux qui habitent sur la face de toute la terre. Veillez donc, priant en tout temps, afin que vous soyez estimés dignes d’échapper à toutes ces choses qui doivent arriver, et de vous tenir devant le fils de l’homme » (Luc 21:31, 35-36 — version Darby).

Ce passage pourrait être votre avenir !

C’est vous le capitaine de votre propre navire; le maître de votre propre destinée. La décision VOUS revient: soit que vous rejetiez l’avertissement de Dieu, soit que vous vous soumettiez à Lui, en Lui demandant de vous préparer pour occuper un poste de dirigeant dans Son Royaume !

En conclusion, voici ce que M. Herbert W. Armstrong a écrit dans sa brochure intitulée, Vivons-nous dans les derniers jours ? Elle résume bien ce qui doit arriver quand prendront fin les 6 000 ans que Dieu a allouées à l’humanité:
« Le péché, c’est la transgression de la Loi divine résumée dans les Dix Commandements (I Jean 3:4)…Ceux qui persistent dans leur refus d’obéir aux lois spirituelles de Dieu auront à subir la colère divine. L’Éternel va châtier ceux qui continuent à pécher.

« Beaucoup de chrétiens s’apercevront qu’ils n’étaient pas vraiment chrétiens, après tout. Ils se sont appropriés le nom de disciples du Christ, mais ils refusent de Lui obéir et de suivre Son exemple.

« Dieu inspira l’ancien prophète Malachie de prophétiser également sur “ce jour”. Il dit que ce sera une époque où les méchants seront brûlés, consumés, un jour où ils deviendront de la cendre sous les pieds des saints de Dieu (Mal. 4:1-3).
« Toutefois, Dieu fait une promesse à l’intention de ceux qui voudront, “en ce jour”, Lui obéir. À ceux qui seront disposés à se laisser conduire par Lui en obéissant à Sa Loi, Il déclare: “Ils seront à moi, dit l’Éternel des armées, ils m’appartiendront, au jour que je prépare [dans l’original: “Ils seront des diamants étincelants au jour que je prépare…”]; j’aurai compassion d’eux, comme un homme a compassion de son fils qui le sert.

Et vous verrez de nouveau la différence entre le juste et le méchant, entre celui qui sert Dieu et celui qui ne le sert pas” (Mal. 3 :17-18).
« Vous voilà prévenu ! Le jour de l’Éternel s’en vient. La question est de savoir lesquels de ces versets s’appliqueront à vous. Sera-ce Malachie 3:17-18, ou sera-ce Malachie 4:1-3 ?
« C’est à vous d’en décider ! »
___________________________________
Doute de tes doutes Jésus seul est réellement le chemin , la vérité et la vie !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 26 Nov - 23:45 (2007)
MessageSujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Amis de Jésus Index du Forum -> Bible -> Etudes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Sauter vers:  

 

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
phpBB
Template by BMan1
Traduction par : phpBB-fr.com