Welcome Guest: S’enregistrer | Connexion
 
FAQ | Rechercher | Membres | Groupes
 


 Bienvenue sur le Forum 

 
 

Forum Chrétien Évangélique d'édifications pour les Chrétiens selon ce que la Parole de Dieu nous dit en Colossiens 3:16

"Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres"  
 
 

Invité Bénédiction en Jésus et que ce jour soit rempli de paix, de joie, d'amour. Ouvre porte
 
 


 
Une femme peut-elle oublier son enfant ?
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Amis de Jésus Index du Forum -> Actualités -> Actualités
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Toni
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2007
Messages: 2 181
Localisation: Mons - Belgique
Pays: Belgique2
Livres Préférés: Psaume 139

MessagePosté le: Ven 19 Oct - 14:16 (2007)
MessageSujet du message: Une femme peut-elle oublier son enfant ?
Répondre en citant

Bonjour à tous,

Mercredi dernier, en France, dans la région de Valognes (Nord de la France), une découverte maccabre a été faite par la police.

Une femme de 34 ans a été placé en garde à vue après cette horrible découvertes de 5 bébés. Le concubin (36 ans) de la prévenue ainsi que son ex-compagnon.

Les enfants, ou plutôt les restes, ont été retrouvé dans des sacs plastiques. 

Les aveux de la prévenu sont : "Alors qu'il (son compagnon actuel) se rendait à la cave de son appartement, il a été surpris par une odeur mauséabonde... qui semblait s'échaper des sacs platics posés à terre. Il a ouvert le sachet et a découvert le foetus en état de décomposition."

L'homme demande des explications à sa compagne, avant d'alerter la polices.

Pressée de questions, la femme a avoué qu'elle avait accouché seule dans sa chambre à chaque naissance, puis placé les bébés dans des sacs qu'elle remisait ensuite dans la cave. Ces sacs ont été transportés à l'institut médico-légal de Caen, où des autopsies doivent être pratiquées.  Les enquêteurs vont chercher à cerner la personnalité de la mère et déterminer les circonstances dans lesquelles celle-ci aurait pu mettre au monde ces enfants sans qu'a priori, personne ne s'en aperçoive.

Trois affaires en l’espace de quelques mois

Plusieurs affaires d'infanticides multiples ont récemment éclaté en France, dont celle des "bébés congelés" en 2006. Véronique Courjault a été mise examen après avoir avoué trois infanticides, dont deux de bébés dont les corps avaient été découverts par son mari dans le congélateur de leur domicile en Corée du Sud.
En août dernier, les corps de trois bébés ont été découverts à Albertville (Savoie) dans des sacs en plastique. La mère, âgée de 36 ans, a reconnu qu'il s'agissait de ses enfants, qu'elle avait accouché seule et que son compagnon
n'était pas au courant.

Source : Rtl-Tvi
 
Vous pouvez voir la vidéo ici : http://rtlinfo.alinfini.be/index.php?option=com_vpl_videoplayer&task=pl…

Les voisins disent d'elle qu'elle était gentille, elle gardait les enfants d'une voisine.
Quel choc pour tout le quartier.

Une femme peut-elle oublier ses enfants ???  Il semblerait que oui mais aujourd'hui ces enfants-là ne sont pas oublier de Dieu.

Citation:
Esaïe 49:15  Une femme oublie–t–elle l’enfant qu’elle allaite ? N’a–t–elle pas pitié du fruit de ses entrailles ? Quand elle l’oublierait, Moi je ne t’oublierai point. 
 

Dieu n'oubliera pas ses enfants-là et ils vivront heureux pour l'éternité avec lui, là-haut.
___________________________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 19 Oct - 14:16 (2007)
MessageSujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lauryn


Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2007
Messages: 183
Localisation: Bangalore
Pays: Inde

MessagePosté le: Ven 19 Oct - 19:11 (2007)
MessageSujet du message: Une femme peut-elle oublier son enfant ?
Répondre en citant

Esaïe 49:15 Une femme oublie–t–elle l’enfant qu’elle allaite ? N’a–t–elle pas pitié du fruit de ses entrailles ? Quand elle l’oublierait, Moi je ne t’oublierai point.

Dieu n'oubliera pas ses enfants-là et ils vivront heureux pour l'éternité avec lui, là-haut.


Amen, amen !!!

Mais sur cette planète, quelle misère humaine! quelle misère culturelle! Toutes ces histoires sont terribles!!!
___________________________________
Louangez-le au tambour, à la danse, louangez-le aux cithares, au pipeau ! (Ps150:4)
http://israel-forum-religion.xooit.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Toni
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2007
Messages: 2 181
Localisation: Mons - Belgique
Pays: Belgique2
Livres Préférés: Psaume 139

MessagePosté le: Sam 20 Oct - 00:00 (2007)
MessageSujet du message: Une femme peut-elle oublier son enfant ?
Répondre en citant

Oui, c'est bien vrai, il y a des histoires horribles.
Beaucoup de souffrances causés par la hommes.
Des enfants tués, violés, battus, etc ...
Des femmes aussi qui subissent des violences et parfois doivent se taire.
Des tas de personnes dans le monde qui meurent de faim.
La liste pour être bien longue... trop longue.

Malgré tout cela Dieu n'oublie pas ses enfants.
On pourrait hurler, crier, mais Dieu n'oublie pas ses enfants.
___________________________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
pascale dubreuil


Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2007
Messages: 73
Localisation: valence ( drôme)
Pays: France

MessagePosté le: Sam 20 Oct - 18:32 (2007)
MessageSujet du message: attention , c'est une manière du diable
Répondre en citant

  il y  a  environ quinze ans de cela j'avais fait connaissance d'une femme qui n'avait certe pas tué son enfant mais l'avait " oublié "   chez sa  mère avant de partir pendant dix ans en Australie

  j'ai appris  des choses sur ce type  de femmes
 ce sont  souvent de grandes  désquilibrées  qui ont  " des voix horribles en elles " 
en fait je pense que  ce femme sont habitées par un mal être    terrible
 celle dont je parle   était  à l'hopital pyschiatrique   et ne  s'en  sortait   pas


 par contre  toux ceux qui  ont vu   le film  va , vis et deviens savent qu'il y a eu des situations hyper douloureuses   où des maman ont été obligées de faire  de tels actes pour  sauver leurs enfants(  elles ne l'ont pas tué alors mais elles les ont poussés dans un train ou dans un camion huminataire )

 ce qui  est désolant   dans  ce type d'informations , c'est qu'on   les raconte  en détail et qu'on  décrit   à   coté des personnes qui ont vu sans voir    
 on voit aussi un  scénario  macabre digne  de  landru  ou du docteur   Petiot
elles  ne se débarassent pas de leurs  bébés  morts mais elles les  gardent quelque part dans un congélateur  ou leur cave   donc  , ces femmes pour moi ont  un sérieux problème   de type démoniaque   plus que dépressif
___________________________________
pascale
Revenir en haut
Toni
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2007
Messages: 2 181
Localisation: Mons - Belgique
Pays: Belgique2
Livres Préférés: Psaume 139

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 13:48 (2007)
MessageSujet du message: Une femme peut-elle oublier son enfant ?
Répondre en citant

Oui en effet, ces femmes ont un grave problème.
Et comme tu dit sûrement démoniaque, elles ont besoin de délivrance.

J'ai connu une femme qui avait avorté.
L'avortement n'est pas un crime pour le monde mais il est pour Dieu.
Les gens pensent que l'enfant est vivant quand il a une tête, des pieds, des bras, etc ... Enfin quand son corps est formé dans le ventre de la mère.
Mais c'est faux, l'enfant est vivant pour Dieu dès sa conception.
Quand j'ai connu cette femme, chrétienne aujourd'hui, elle a pleuré toute les larmes de son corps.
Elle a souffert dans son coeur à cause de cet avortement qu'elle avait commis.
Elle avait de grave pertubation et voulait presque en finir avec la vie.
Elle commençait une dépression terrible.
Beaucoup de femme qui avorte vivent cette souffrance là après l'avortement.
Les gens ne comprennent pas que l'avortement est horrible, un crime odieux.
Certains prennent l'excuse : "Oui mais si la femme a été violée ... "
D'abord toutes les femmes qui avorte non pas été violées et si vraiment elles ne veulent pas de l'enfant parce qu'il risque d'être malheureux qu'il les donnent en adoption, il y a temps de femme qui veulent avoir des enfans et ne savent pas en avoir.

Je suis d'accord avec ce que tu dit Pascale.
Cette femme a dû être habité par des démons pour faire cela
Et toutes celle qui ont fait la même chose.
___________________________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dorcas
Serviteur de Dieu
Serviteur de Dieu

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2007
Messages: 862
Localisation: Belgique
Livres Préférés: chouraqui

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 22:55 (2007)
MessageSujet du message: Une femme peut-elle oublier son enfant ?
Répondre en citant

C'est pas possible autrement qu'elle est habité par le démon.

Comment un être humain peut-elle faire tant de mal a son semblable, jamais je ne comprendrais, les animaux ne se font pas du mal, ils tuent pour se nourrir.

dorcas
___________________________________
Maison de Jacob, venez et marchons à la lumière de l'Eternel
2saïe 2: 5
Forum : Judaïsme-Messianique
Mon blog :Souvenez-vous
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Toni
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2007
Messages: 2 181
Localisation: Mons - Belgique
Pays: Belgique2
Livres Préférés: Psaume 139

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 10:55 (2007)
MessageSujet du message: Une femme peut-elle oublier son enfant ?
Répondre en citant

Oui, surtout que c'est sa propre chair.
Un étranger, cela fait déjà pas possible à comprendre
mais sa propre chair, là non.
Ils ne peuvent agir que s'ils sont habité par des démons.
Comme tu dis, Dorcas, autrement ce n'est pas possible.

En effet, tu as raison, même les animaux n'agissent pas ainsi.
Il ne tuent pas un petit de leur portée, et quand ils tuent pour se nourrir, il ne s'attaque qu'à un animal le plus faible ou un qu'il sent que l'animal va mourrir mais il ne s'attaquera pas à un bien portant.
Les animaux sont plus respectueux pour les envers les animaux même s'ils ne sont pas de la même race.

Là, la mère qui agit de la sorte ne peut-être habité que par des démons.
___________________________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
pascale dubreuil


Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2007
Messages: 73
Localisation: valence ( drôme)
Pays: France

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 09:52 (2007)
MessageSujet du message: avortement et précisions
Répondre en citant

avis  à toutes les  femmes

 
 j'ai 54 ans et j'ai eu  4 enfants  et deux vraies fausses couches dues  à ce que les médecins nomment un oeuf clair ( embryon qui  ne se développe pas )
lors  de ma quatrième grossesse  parce qu'elle n'était pas  désirée  de parts égale avec le papa ( mon mari ) je fus   critiquée par l'une de mes  belles soeurs de  " garder " ce bébé  ( il a  aujourd'hui  24   ans   et va trés bien   )

  j'ai  une cousine qui milite au sein d'une association  chrétienne qui s'appelle  laissez - vivre    et elle est infirmière de métier voici  comment  elle  parle de la chose avortement , c'est édifiant  de grotesque  , tout dépend des mots qu'on emploie   , prêts à la démonstration  bonne gifle salutaire ??


  une femme découvre qu'elle est enceinte selon  ses cycles à environ  trois semaines de retard de règle ( selon  les femmes ); des tests de dépistage    précoce s'achètent en phramacie   dés le 10 jours de retard  et  celels qui veulent avoir une IGV  peuvent déjà  aller  voir un centre de planning familial où elles auront trés  vite ce" petit  rien du tout (  c'est ce qu'on leur dit )  , on aspire un tout petit truc de  deux millmètres s donc pas de quoi fouetter le chat (  toujours,  propos qu'on leur dit  , ce ne sont pas les miens )
  donc à se stade de grossesse   du tout début  , on va dire environ quatre semaines de retard,  on parle d'embryon  gros come un grain de riz   , cela n'a pas l'air trés vivant   et si on montre une photo du dit embryon  on dirait un petit tétard recroquevillé ur lui - même sans trop   de rapprochement avec un " bébé "   

 voilà ce qui est donc fait pour   que  la chose paraisse anondine à souhait


 mais   maintenant passons  chez une femme stérile   qui fait tout pour avoir un bébé désiré , elle va avoir par exemple une fécondation in vitro ( pour le cas des trompes bouchées , on place un oeuf fécondé dans l'utérus directement ) et si cela marche alors elle devient enceinte de quatorze jours ( dix jours pour que les cellules se divisent et fassent 'l'embryon ) et si même elle 'n'est pas croyante , elle va prier le ciel et tous les saints du paradis pour que le " bébé tienne"

elle va angoisser les jours qui vont suivre la fécondation assistée jusqu'à un mois et quand ce mois est passé , elle peut dire " j'attends un bébé"

donc au même stade de retard de règles pour la première, c'est " rien" alors que pour l'autre c'est un bébé , une joie et une espérance
question de vocabulaire ou de désir programmé ??? il y a des bébés qui n'ont pas le droit avoir ce statut de bébé uniquement parce qu'ils n'ont pas été désirés et les autres deviennent de vrais bébés parce qu'on a tout fait pour qu'ils soient là ?????

Parfois je dis qu'on oublie leur liberté et leur droit de vivre et ce n'est pas parce qu'ils n'ont pas de voix que cela nous donne ce type de droit , de décider en fonction de ce qui m'arrange si à trois semaines de retard c'est " un bébé ou c'est un truc qu'on peut aspirer "

ce n'est pas les deux à la fois , il faut cesser de jouer sur les mots pour mentir ainsi, soit c'est un bébé soit ce n'est pas un bébé

or nous savons bien que c'est un bébé

je ne sais pas si certains ont entendu parler du prètre des loubards qu'est Guy Gilbert
En tant que prètre il s'est trouvé face à une trés jeune fille qui venait d'être violée et qui attendait un bébé de l'homme qui l'avait violée
Elle voulait se faire avorter
il la consola et il li dit , tu peux garder ce bébé et je comprends que tu ne désires pas ensuite l'élever alors sache que si tu le gardes je le prendrai comme mon fils ou ma fille

il ne vit plus la jeune fille mais huit mois aprés, il la revit débarquer chez lui avec un joli poupon rose , il tint parole , il prit le bébé chez lui et trouva ensuite une famille ravie d'avoir un bébé à élever, lui fut le parrain de l'enfant
plus tard cette enfant( une fille ) est devenue médecin gynécologue accoucheur donc , si sa maman l'apprend un jour, elle sera plus que consolée d'avoir gardé cet enfant là
au lieu d'une vie gardée, ce sont des centaines de vies qui viennent , quel beau cadeau que la vie

si des femmes sont désespérées et il peut y en avoir, qu'elles sachent qu'on ne les juge pas mais que si elles sentent trop lourd de garder un enfant qui leur fera penser à des choses trop horribles comme un viol alors qu'elles aillent dans des lieux où des tas de personnes compétentes sont là pour les aider

si l'enfant qu'elle porte est aimé alors il peut devenir une personne formidable, un cadeau , un trésor pour Dieu

autre chose pour terminer si j'attends un bébé non désiré ( ce fut mon cas ) , il se passe neuf mois avant qu'il arrive vraiment

et en neuf mois , bien des choses changent , je l 'ai vécu dans tout mon être pour ma plus grande joie

en neuf mois quelque soit la situation , bien des aides sont apportées , bien des vues et des difficultés peuvent avoir été résolues et comme le dit la parole de Dieu , la femme oublie la souffrance pour rentrer dans toute sa joie d'accueillir ce petit qui est le sien


n'ayons pas peur de le dire que des mots sont souvent des mots menteurs et je crois qu'il ne faut pas avoir peur de donner des chiffres

exemples sur 70 IGV , 56 femmes ont fait une grave dépression 12 ont essayé de suicider
total 68 sur 70 , que cela fasse réfléchir parce que ces chiffres ne sont jamais donnés mais ils sont réels
___________________________________
pascale
Revenir en haut
dorcas
Serviteur de Dieu
Serviteur de Dieu

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2007
Messages: 862
Localisation: Belgique
Livres Préférés: chouraqui

MessagePosté le: Mer 24 Oct - 19:50 (2007)
MessageSujet du message: Une femme peut-elle oublier son enfant ?
Répondre en citant

Alors je vous raconte ce qui m'est arrivé.

J'avais 25 ans, mariée et déjà 4 enfants, 3 filles et 1 garçon, je n'en voulait plus, cela suffisait pour moi et mon mari, mais voilà que je me retrouve enceinte donc pour le 5è, dans ce temps la, on parlait de la pilule mais on ne savait pas encore quel conséquence cela pouvait avoir sur la santé de la femme, donc je ne la prenais pas et voila l'accident arrive.
A 19 ans mariée, 14 mois après le premier enfant et pas encore 25 ans j'en avais 4 et j'étais déjà enceinte du 5 è, je me prenais pour une machine a fabriquer des bébés, a ce train là, combien allais-je encore avoir.

Il n'était pas question d'avortement, ça c'est or de question.
Et voilà qu'a 4 mois de grossesse, j'ai comme des contractions, mon docteur, qui n'étais pas un gynécologue, me dis que ce n'es pas possible, pas à 4 mois, ...........mais enfin, .........j'en ais eu 4, .........je sais quand même ce que c'est que des contractions.

A 6 mois de grossesse, je suis rentrée à la maternité parce que je perdais du sang, moi, ..........idiote, ........je pensais que je m"étais trompée de date et que c'était le temps pour l'accouchement.
Et non,........ je ne m'étais pas trompée, j'étais bien de 6 mois mais voila, quand on a fait les examens, on a vu que j'avais un placenta previas ( je ne sais pas bien l'orthographe ), c'est le placenta qui se trouve devant la sortie alors qu'il doit être sur le côté.
Donc le danger c'est que le placenta se déchire et j'ai resté à l'hopital pendant 2 mois allongée sans pouvoir me lever, je dois vous dire que c'est long, et heureusement que ma maman et ma belle mère se partageais les enfants, ............nous étions mariniers et c'est pas facile au bateau pour un homme avec 4 enfants.

Tous les 4 h, jour et nuit, je recevais une piqûre pour tenir l'enfant, si je reperdait du sang, on me mettait un bacter, mes bras étaient bleu, en ce temps, la il n'y avait le système d'aujourd'hui.

On ne pouvait pas prendre l'enfant car il était trop petit.
et voila qu'a 8 mois de grossesse, je refais une hémorragie et la plus rien a faire .........;il fallait faire venir l'enfant par césarienne.
En même temps on m'a stérilisée.
L'enfant est née, c'était une fille, je ne l'ai jamais vue car 17 h après sa naissance elle nous a quitté, elle était dans une couveuse, elle pesait 2,200 kg, mais elle avait beaucoup de mal de respirer, ces poumon était énorme, le docteur a dit qu'elle aurait été handicapée, mental et de santé très très fragile, a cause des hémorragie l'enfant vivait dans le sang.

Quelques jours plus tard, ma belle mère est venue me voir, et elle a dit exactement ces mots, jamais je ne l'ai oublié,
"C'est mieux qu'elle est morte ", elle a eu de la chance que je ne savais pas encore tenir debout, autrement je l'aurais pousser dehors, tellement que j'étais fâchée.

On ne dit pas à une mère de tel parole surtout quand l'enfant vient de mourir et après tout ce que j'avais passé pour le mettre au monde, cet enfant même handicapée, c'était ma chair, ........mon sang, .........c'était mon enfant et je l'aurais soignée toute ma vie.

Alors quand je vois des gens qui font du mal à un enfant, c'est la pire des choses.

Une de mes filles a fait pleins de bêtises et elle s'est retrouvée enceinte à 16 ans et demi, je dois dire, c'est comme si, le ciel tombait sur ma tête, le père voulait qu'elle face cet avortement, j'ai refusé et étant mineur, elle ne pouvait pas faire ce qu'elle voulait en plus en Belgique, c'était interdit, il fallait aller en Hollande, j'ai tout fait pour l'en empêché, l'enfant est né, j'ai assisté ma fille à l'accouchement, elle a pu continuer ces études et aujourd'hui, c'est un beau garçon qui va avoir 20 ans le 29 février, tout les 4 ans, il a son anniversaire.

Aujourd'hui ma fille me remercie de ne pas l'avoir laissé faire et de l'avoir aidée, cet enfant est né dans la joie.

C'était un peu long mais quand je suis partie a raconté, on ne m'arrête plus.

dorcas
___________________________________
Maison de Jacob, venez et marchons à la lumière de l'Eternel
2saïe 2: 5
Forum : Judaïsme-Messianique
Mon blog :Souvenez-vous
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Toni
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2007
Messages: 2 181
Localisation: Mons - Belgique
Pays: Belgique2
Livres Préférés: Psaume 139

MessagePosté le: Jeu 25 Oct - 13:28 (2007)
MessageSujet du message: Une femme peut-elle oublier son enfant ?
Répondre en citant

Eh bien merci pour ces partages,
Fameux ce que tu as vécu Dorcas,
Deux mois d'hopital, c'est long.
Merci Seigneur pour ta famille qui t'a aidé.

J'espère en tout cas que vos messages va encouragé  ces femmes qui ont des désirs d'avortement.
Merci Pascale pour tes encouragements.
Et ce bébé qui est devenu désiré.
Et qu'elle joie, le jour de sa naissance.

Que le Seigneur aide ces enfants et ils ont le droit à la vie.
___________________________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:15 (2016)
MessageSujet du message: Une femme peut-elle oublier son enfant ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Amis de Jésus Index du Forum -> Actualités -> Actualités Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Sauter vers:  

 

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
phpBB
Template by BMan1
Traduction par : phpBB-fr.com