Welcome Guest: S’enregistrer | Connexion
 
FAQ | Rechercher | Membres | Groupes
 


 Bienvenue sur le Forum 

 
 

Forum Chrétien Évangélique d'édifications pour les Chrétiens selon ce que la Parole de Dieu nous dit en Colossiens 3:16

"Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres"  
 
 

Invité Bénédiction en Jésus et que ce jour soit rempli de paix, de joie, d'amour. Ouvre porte
 
 


 
En Egypte, les chrétiens convertis à l'islam pourraient rede
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Amis de Jésus Index du Forum -> Actualités -> Actualités
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
Serviteur de Dieu
Serviteur de Dieu

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2007
Messages: 862
Localisation: Belgique
Livres Préférés: chouraqui

MessagePosté le: Ven 3 Aoû - 19:06 (2007)
MessageSujet du message: En Egypte, les chrétiens convertis à l'islam pourraient rede
Répondre en citant

En Egypte, les chrétiens convertis à l'islam pourraient redevenir chrétiens

La justice égyptienne doit se prononcer le 1er septembre sur la possibilité pour les anciens chrétiens de retrouver leur religion d’origine

L’Égypte est en passe de vivre une évolution religieuse considérable. Une modification de la législation pourrait en effet permettre à un chrétien, converti à l’islam, de redevenir chrétien sans être traité d’apostat.

« Ce serait la preuve de la liberté de religion dans le pays », clament les uns. « Ce serait contraire à la loi islamique », répondent des avocats et certains magistrats à propos d’une affaire que la plus haute juridiction administrative du pays doit trancher le 1er septembre. Mais, face à l’inquiétude des chrétiens et à l’indignation de bien des musulmans, les autorités égyptiennes s’efforcent de ne pas lui accorder une importance trop considérable.

Tout a commencé il y a près de deux ans, quand des chrétiens, devenus musulmans, ont réintégré leur foi d’origine, puis demandé de modifier leur nom et leur religion sur leur carte d’identité nationale. Face au refus du ministère de l’intérieur, ils lui ont intenté un procès devant le tribunal administratif. « C’est la première fois qu’on assiste à ce genre de procès », souligne le P. Rafic Greiche, directeur du bureau de presse de l’Église catholique en Égypte.

Depuis des décennies, en effet, des chrétiens se font musulmans pour obtenir un divorce ou une promotion. Mais nul n’osait réclamer un retour vers ses convictions initiales, la loi islamique punissant de mort l’apostasie.

L’audace serait due à un vent de démocratie plus prononcé et à l’action des ONG de défense des droits de l’homme. « Il faut distinguer deux situations, explique Me Naguib Goubraïl, l’un des principaux avocats de la défense. Il y a l’adulte qui opte pour l’islam puis se repent, et les enfants mineurs contraints de suivre la religion de leur père, même s’ils veulent demeurer chrétiens. »

Une date mémorable dans l’histoire des chrétiens d’Orient
Me Goubraïl et ses collègues se sont basés sur trois principes pour défendre le cas d’enfants mineurs qui, à leur majorité, souhaitaient retrouver leur foi : « Nous avons fait valoir le principe de la liberté de religion, prévu par la Constitution égyptienne, celui de “pas de contrainte en religion” inscrit dans la loi coranique, et les traités internationaux relatifs aux droits de l’homme signés par l’Égypte. Le tribunal administratif a tranché en notre faveur lors de 30 cas. »

Mais, en juin 2006, le président du tribunal administratif a pris sa retraite et son successeur a adopté une voie diamétralement opposée. Le 24 avril 2007, il a ainsi déclaré l’irrecevabilité de 45 cas en se basant sur un argument qui refuse « toute manipulation dans le contexte religieux ». Agitant le spectre de la peine de mort réservée aux apostats…

Le choc a été tel pour les chrétiens qu’ils ont déclaré le 24 avril « journée de deuil ». Mais la défense ne veut pas céder au découragement. « Le magistrat s’est basé sur la loi coranique, et non sur la loi égyptienne », estime Me Goubraïl qui a donc fait appel devant le Haut Conseil administratif.

Celui-ci a d’ores et déjà admis la recevabilité des demandes – ce qui est déjà un succès – et annoncé son jugement pour le 1er septembre. Un jugement favorable instaurerait un principe général, et servirait de jurisprudence. Ce serait une date mémorable dans l’histoire des chrétiens d’Orient.

Denise AMMOUN, au Caire
___________________________________
Maison de Jacob, venez et marchons à la lumière de l'Eternel
2saïe 2: 5
Forum : Judaïsme-Messianique
Mon blog :Souvenez-vous
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 3 Aoû - 19:06 (2007)
MessageSujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Amis de Jésus Index du Forum -> Actualités -> Actualités Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Sauter vers:  

 

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
phpBB
Template by BMan1
Traduction par : phpBB-fr.com