Welcome Guest: S’enregistrer | Connexion
 
FAQ | Rechercher | Membres | Groupes
 


 Bienvenue sur le Forum 

 
 

Forum Chrétien Évangélique d'édifications pour les Chrétiens selon ce que la Parole de Dieu nous dit en Colossiens 3:16

"Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres"  
 
 

Invité Bénédiction en Jésus et que ce jour soit rempli de paix, de joie, d'amour. Ouvre porte
 
 


 
Les chevaliers de l'athéisme en campagne...
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Amis de Jésus Index du Forum -> Actualités -> Actualités Religieuses
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Simon1976
Serviteur de Dieu
Serviteur de Dieu

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 394
Localisation: Canada
Pays: Canada
Livres Préférés: AT et NT

MessagePosté le: Jeu 5 Mar - 23:38 (2009)
MessageSujet du message: Les chevaliers de l'athéisme en campagne...
Répondre en citant

Les chevaliers de l’athéisme en campagne ... 
Probablement pas… 
Le 05 mars 2009  - Eucharistie Sacrement de la Miséricorde - Les chevaliers de l’athéisme font de plus en plus leur « coming out ». Le livre de Richard Dawkins Pour en finir avec Dieu se vend aux États-Unis et en Angleterre à des millions d’exemplaires. Comme tous les autres de son genre, l’auteur essaie de démontrer l’inutilité de Dieu dans la vie. Il a sans doute raison : Dieu, s’il existe, n’est pas quelque chose d’utile comme un objet quelconque. S’il est, il est l’Être nécessaire. Et seule la philosophie peut faire la démonstration de ce qu’est un être nécessaire.

Il y a quelques mois, une campagne « athée » a démarré en Angleterre et elle se répand maintenant dans plusieurs pays d’Europe. Le slogan anglais se lit comme suit : « There is probably no God. Now stop worrying and enjoy your life ». Traduction : « Dieu n’existe probablement pas, alors cessez de vous en faire et profitez de la vie ». Allez dire cela à un paraplégique en fauteuil roulant, un malade atteint du cancer ! Allez afficher cela à la porte d’un patient en phase terminale !

Le slogan des athées affirment que Dieu n’existe probablement pas. Il semble qu’ils ne sont pas certains qu’il n’existe pas. Sinon, ils auraient écrit : assurément pas. Le philosophe Blaise Pascal affirme que si l’existence de Dieu était certaine, il n’y aurait pas d’athées. S’il y a des athées, c’est que Dieu n’est pas évident.

3 réponses
Il y a trois réponses possibles face au problème de l’existence de Dieu. La première remonte à l’Inde ancienne selon laquelle le monde physique dans lequel nous baignons n’est qu’une illusion, une apparence. L’expérience humaine présente n’est qu’un songe. La suprême réalité est dans le monde spirituel d’où l’être provient. Le corps n’est qu’une enveloppe dans lequel l’âme humaine est enfermée. Chaque âme est une parcelle de l’Âme universelle d’où chacun origine. Après la mort, - souvent après de multiples réincarnations – l’âme se fusionne avec les autres âmes, reconstituant ainsi l’Un ou la Grande Chose, d’où chacun provient avant sa chute dans un corps. En bref, chacun est une parcelle du divin. Chacun est divin. Il n’y a donc pas de Dieu, Être nécessaire et créateur. C’est l’enseignement des grandes religions orientales comme le bouddhisme et l’hindouisme.

Une deuxième réponse consiste à dire que cet Univers physique que nos sens aperçoivent est bien réel, que cet univers existe bel et bien indépendamment de l’homme, mais que ce monde est l’Être absolu. Que le monde est la totalité de l’être. Que l’être du monde se suffit à lui-même. Qu’il ne peut y avoir d’Être qui crée le monde puisque le monde englobe la totalité de toute la réalité. Le monde est donc divin. Il est l’Absolu. Les tenants de cette thèse se disent matérialistes ou athées. Dieu, comme créateur du monde visible et invisible, n’existe donc pas.

Enfin, une autre réponse remonte aux anciens Hébreux. Celle-ci enseigne, tout comme la tradition matérialiste, que le monde physique est bien réel, existe bel et bien indépendamment de l’être humain qui le connaît. Cette tradition affirme que le monde n’est pas l’être absolu ou le seul être. La tradition biblique enseigne que l’univers a commencé, qu’il s’use, qu’il va un jour s’éteindre et que l’Être absolu est autre chose que l’univers. C’est la thèse chrétienne du Dieu créateur.

Laquelle de ces trois visions est la bonne ? Laquelle est la vraie ? Laquelle correspond à la réalité objective ? Chacun dispose d’un seule et unique instrument pour répondre à cette question : sa propre raison. Et d’un seul et unique point de départ : l’expérience sensible, scientifiquement explorée. La réflexion et la réponse donnée à cette grande question n’est jamais définitive. C’est un long travail et très peu de gens vont jusqu’à y consacrer l’essentiel de leur temps.

Point de départ
La question de l’existence de Dieu ne peut se traiter qu`à partir de la réalité objective de l’univers. Il faut partir de la réalité du monde visible, donnée dans l’expérience humaine, pour aller à une autre existence, une réalité invisible, qui n’est pas donnée dans l’expérience sensible.

L’athéisme - doctrine philosophique qui nie l’existence de Dieu - affirme que l’Univers est seul. Qu’il se suffit à lui-même. Qu’il n’a besoin d’aucun Être absolu pour être ce qu’il est. Il est le seul être. Il est la totalité de l’être. Hors de lui, il n’y a pas d’autres êtres. Il est donc l’Être absolu. Il est donc dieu.

L’athéisme est-il pensable aujourd’hui, compte tenu de ce que l’astrophysique peut dire du monde, de son évolution, de son contenu?

Le philosophe Claude Tresmontant répond ainsi à cette interrogation. Si l’univers est le seul être, il est forcément éternel, dans le passé, puisque l’être, la totalité de l’être ne peut pas sortir du néant absolu. C’est une évidence qui ne peut pas être démontrée. Si le monde tel qu’il est ne vient pas de Dieu, il doit venir de quelque part. Les athées soutiennent qu’il vient de nulle part, qu’il est sorti tout seul du néant absolu. Comment un monde qui existe bien peut-il sortir de rien? Du néant? La réponse est simple : les athées se trompent. Du néant absolu, rien ne peut surgir.

Si l’univers est la seule réalité et la totalité de la réalité, il faut donc qu’il n’ait jamais commencé, car s’il avait commencé, il aurait surgi, lui le seul être, lui l’être total, du néant absolu, ce qui est quelque chose d’impossible et d’impensable. Du néant, de rien, rien ne peut surgir.

L’athéisme - celui d’hier et celui d’aujourd’hui – doit donc professer l’éternité de l’univers. Sinon, il se contredirait lui-même. Comme l’univers ne peut surgir de rien, qu’il ne peut, selon l’athéisme, surgir de quelqu’un d’autre, il faut donc que l’univers ait été depuis toujours.

Or, que dit l’astrophysique moderne sur l’univers. La science affirme que l’Univers est un ensemble de galaxies. Celle dans laquelle l’être humain vit contient environ 100 milliards d’étoiles. Selon les scientifiques, notre galaxie aurait sept à dix milliards d’années. Notre galaxie a donc commencé quelque part dans le temps.

La science affirme, en plus, que l’Univers entier, qui est un ensemble de galaxies, a un âge limité. On le fixe généralement autour de quinze ou vingt milliards d’années. Le monde a donc eu un début. Il n’a pas toujours été. S’il n’a pas toujours existé, il doit venir de quelque part, puisque de RIEN, du NÉANT, rien ne peut advenir.

L’Univers est un système génétique. Un système en régime de genèse et d’évolution. Le début de l’univers semble être une matière simple. Peut-être un atome d’hydrogène. L’évolution a donné une matière de plus en plus complexe, laquelle est très récente. Dans l’univers l’information augmente au cours du temps, et même d’une manière accélérée. Ainsi, l’apparition de l’homme est toute récente. Il est l’animal le plus complexe apparu dans la nature. Son cerveau contient 14 milliards de neurones. Le message génétique humain est sans pareil dans le monde. Il se trouve enroulé dans la tête du spermatozoïde et dans le noyau de l’ovule, et mesure, si on le déroule, environ trois mètres de longueur, le tout dans une masse de quelques millionièmes de milligramme. De la matière…quasi immatérielle.

En aucun moment, dans l’histoire de l’Univers, on peut trouver d’où vient et d’où surgit cette accélération et cette augmentation de l’information. Le passé de l’Univers ne peut expliquer son avenir. Son avenir est toujours plus riche en information que celle de son passé. Du moins, on peut jamais sortir du plus, dit-on, en philosophie.

Il faut donc reconnaître que l’Univers est un système qui reçoit sans cesse de l’information nouvelle, qui n’était pas là hier, qui n’était pas là avant le moment présent.

On appellera comme on voudra l’origine ou la source de cette information qui ne peut venir du passé, puisqu’on ne la trouve pas, mais qui est toujours nouvelle, originale, communiquée à un Univers qui est causé par une Cause Première. Par une réalité invisible qui lui donne d’être ce qu’il est tout en ne restant jamais ce qu’il est dans l’instant présent.

Cette source, il n’y a aucun inconvénient de le désigner du vieux mot de DIEU.

Nestor Turcotte
http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=0503099_turcotte 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 5 Mar - 23:38 (2009)
MessageSujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Amis de Jésus Index du Forum -> Actualités -> Actualités Religieuses Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Sauter vers:  

 

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
phpBB
Template by BMan1
Traduction par : phpBB-fr.com