Welcome Guest: S’enregistrer | Connexion
 
FAQ | Rechercher | Membres | Groupes
 


 Bienvenue sur le Forum 

 
 

Forum Chrétien Évangélique d'édifications pour les Chrétiens selon ce que la Parole de Dieu nous dit en Colossiens 3:16

"Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres"  
 
 

Invité Bénédiction en Jésus et que ce jour soit rempli de paix, de joie, d'amour. Ouvre porte
 
 


 
Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Amis de Jésus Index du Forum -> Israël et Messiamisme -> Histoire des Juifs dans le monde
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dorcas
Serviteur de Dieu
Serviteur de Dieu

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2007
Messages: 862
Localisation: Belgique
Livres Préférés: chouraqui

MessagePosté le: Lun 2 Fév - 19:19 (2009)
MessageSujet du message: Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"
Répondre en citant

Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"

Annick Hovine

Mis en ligne le 02/02/2009

Le voyage à Auschwitz-Birkenau, pour le 64e anniversaire de la libération du camp, a permis à 135 jeunes de se rendre compte, de leurs propres yeux, de l'horreur de l'Holocauste.
L'évêque négationniste se dit "imprudent"
Edito - Shoah : une dénonciation à renouveler
Reportage
À Auschwitz et birkenau Auschwitz ? On se trouve à l'entrée du plus grand complexe construit durant la guerre par le IIIe Reich, qui représente à lui seul le système concentrationnaire nazi. Lukasz hésite un peu quand on lui demande ce que le mot lui inspire. Polonais d'origine, il est né il y a 16 ans. "Ma mère était contente que je vienne ici. Elle me raconte beaucoup d'histoires sur la Pologne." Dont celle de la petite ville d'Oswiecim (nommée Auschwitz par les Autrichiens). "Il y a eu beaucoup de morts, surtout des juifs." Combien ? "Je crois 5 000 au moins. Mais je ne sais pas "
Lukasz fait partie du groupe de 135 jeunes qui se sont rendus, jeudi dernier, à Auschwitz à l'occasion du 64e anniversaire de la libération du camp. Les jeunes participants, venus d'une douzaine d'écoles de Bruxelles, de Flandre et de Wallonie, ont fait le voyage avec le ministre belge de la Défense, Pieter de Crem (CD&V), et avec Paul Sobol, survivant belge des camps. Objectif : permettre aux jeunes de se rendre compte, de leurs propres yeux, d'une des pages les plus noires de l'histoire de l'humanité.
Elève, comme Lukasz, à l'Institut Diderot, au centre de Bruxelles, Hanae, 17 ans, née à Tanger, appréhende la visite du symbole mondial de l'Holocauste. Il y a deux semaines, elle s'était rendue au Fort de Breendonck, près d'Avers, un des camps nazis les mieux préservés d'Europe. "Je sais déjà un peu à quoi m'attendre. A Breendonck déjà, j'ai pleuré", avoue-t-elle simplement. "C'était surtout en voyant comment les nouveaux qui arrivaient étaient traités. La femme du commandant qui se promenait devant eux avec une tartine à la framboise. J'étais dégoûtée."
Son amie Sara, 18 ans, s'est portée volontaire pour venir à Auschwitz. "J'ai envie de voir moi-même ce qui s'est passé, ce qui leur est arrivé. Aussi, pour essayer de comprendre pourquoi les juifs réagissent comme ça aujourd'hui à Gaza. La balance est inversée."
Comme tous les visiteurs, on s'arrête un instant sous la célèbre devise en fer forgé ("Arbeit macht frei") qui marque l'entrée du camp. Les bâtiments, les allées, les arbres : tout est resté comme à l'époque de la caserne polonaise, assure la guide, originaire d'Oswiecim. Dans un français impeccable, Annetta fait resurgir l'horreur nazie. On imagine la cruauté de l'appel : 700 prisonniers devaient attendre, en hiver dans un froid glacial, que les dirigeants du camp les comptent. Cela durait une heure ou toute la journée, selon le bon vouloir des nazis. "Aujourd'hui, il fait -3, il fait chaud", commente Annetta. "Mais ça descend souvent à -20,-30." Au sein du petit groupe qui tape du pied sur la neige durcie pour se réchauffer, plus personne ne dit rien.
Arrêt au Blok 5, où sont rassemblées les "preuves matérielles des crimes". Des millions de cheveux - les nazis rasaient les détenus -, des milliers de valises, des tas de casseroles, des monceaux de chaussures, des tas de prothèses (arrachées aux handicapés, d'office tués), des boîtes de cirages - maigres possessions des déportés. Les nazis confisquaient tout et envoyaient en Allemagne ce qui pouvait encore servir. Regard horrifié sur ces innombrables boîtes de Zyklon B, gaz utilisé pour l'extermination.
Dehors, on doit faire la file pour pénétrer dans le crématoire. "En 20 minutes, on pouvait tuer 1 000 personnes, avec 5 à 7 kilos de granules de Zyklon B. C'était plus économique et plus facile que de les fusiller", continue Annetta. Autour d'elle, un silence de mort. Dans la chambre à gaz - une pièce avec des cheminées, par lesquelles les nazis jetaient le Zyklon B, les douches n'étaient qu'un leurre, un prétexte après un long voyage, pour attirer les juifs vers la mort. Au moins 1,3 million de victimes sont tombées à Auschwitz-Birkenau. Dans le froid paralysant de la plaine de Birkenau, où finissaient les convois de déportés, Lukasz prend note, consciencieusement. Son regard erre, suit les rails.
Hanae a la gorge nouée. "J'arrive pas à croire que des gens puissent traiter comme ça d'autres personnes. Les nazis obligeaient les juifs à se mettre nus soi-disant pour aller se laver. Et en fait, ils les faisaient mourir. C'est vraiment très mal."
La visite d'Auschwitz-Birkenau a ébranlé certaines convictions de Sara : "Je pensais que les trois quarts de ce qu'on disait sur Auschwitz, c'était de l'exagération, pour marquer les esprits, pour en mettre plein la vue. Mais là C'est encore pire que ce qu'on peut imaginer. Je trouve même que ce qu'on en dit, ce n'est pas assez. Il n'y a pas de mots." La jeune fille revoit aussi ses certitudes sur le conflit israélo-palestinien. "On vient d'avoir un petit débat entre nous. Ce qui s'est passé pendant la Seconde Guerre mondiale et ce qui se passe à Gaza, ce sont deux histoires tout à fait différentes. Ce ne sont pas les mêmes personnes, pas les mêmes acteurs, pas les mêmes générations. On ne peut pas tout mélanger."

http://www.lalibre.be/actu/europe/article/479001/auschwitz-birkenau-il-n-y-…
___________________________________
Maison de Jacob, venez et marchons à la lumière de l'Eternel
2saïe 2: 5
Forum : Judaïsme-Messianique
Mon blog :Souvenez-vous
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 2 Fév - 19:19 (2009)
MessageSujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Toni
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2007
Messages: 2 181
Localisation: Mons - Belgique
Pays: Belgique2
Livres Préférés: Psaume 139

MessagePosté le: Lun 2 Fév - 22:12 (2009)
MessageSujet du message: Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"
Répondre en citant

Non seulement ce n'est pas les même personnes, la même guerre mais ce ne sont pas non plus les mêmes oppresseurs, les même criminel.
Hier, c'était les Nazi aujourd'hui c'est le Hamas.
Les Palestiniens ne sont détenu que du Hamas, pas des Juifs, il y a une marge de différences entre eux.

C'est bien que cette visite les ait aidé à réfléchir.
Moi, j'avoue que j'aurais peur d'y aller, bien que je voudrais bien voir ce qu'ils ont souffert.
Mais je pense qu'on devrait y envoyé tout ces gens qui accuse Israël injustement.
Et avant d'accuser Israël de Nazis, ils sauront qui était vraiment les nazis.
Leur attitudes envers Israël m'agaces et me répugne.
___________________________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Simon1976
Serviteur de Dieu
Serviteur de Dieu

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 394
Localisation: Canada
Pays: Canada
Livres Préférés: AT et NT

MessagePosté le: Mar 3 Fév - 00:48 (2009)
MessageSujet du message: Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"
Répondre en citant

Dieu jugera très sévèrement ceux qui ont commis le crime de la Shoah. Eux aussi finiront dans la fournaise, "au feu éternel préparé pour le diable et ses anges" - Matthieu 25, 41

Quant à ceux qui associent Israël à l'idéologie satanique nazie, c'est l'ignorance qui les fait parler ainsi. Comme tu dis, il faudrait les envoyer visiter les camps de la morts. Et aussi leur faire un petit cours d'histoire des Juifs pour les éclairer un peu.
Revenir en haut
dorcas
Serviteur de Dieu
Serviteur de Dieu

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2007
Messages: 862
Localisation: Belgique
Livres Préférés: chouraqui

MessagePosté le: Mar 17 Fév - 22:45 (2009)
MessageSujet du message: Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"
Répondre en citant

Citation:
Quant à ceux qui associent Israël à l'idéologie satanique nazie, c'est l'ignorance qui les fait parler ainsi. Comme tu dis, il faudrait les envoyer visiter les camps de la morts. Et aussi leur faire un petit cours d'histoire des Juifs pour les éclairer un peu.


Je ne suis pas d'accord avec toi, parce que ce n'est pas l'ignorance qui les fait parler comme cela mais la haine du juif, je suis sur des forums ou j'essaye de mettre la vérité sur les juifs mais je voix que presque tous les arabes qui y viennent ont la haine du juif et ils prennent l'excuse qu'ils sont contre les sionistes mais pas contre les juifs, c'est complètement ridicule, parce que les sioniste d'Israël sont juifs.

J'essaye d'expliquer l'histoire des juifs au point du vue de la Shoah, ils répondent que les juifs ont pris l'excuse de la shoah pour voler la terre des palestiniens, complètement ridicule.

Les envoyer dans les camps de la mort, ça sert à rien , ils sont endoctriné par les imams pour aller contre les juifs d'ailleurs dans le coran , il est écris qu'ils doivent tuer les juifs et ensuite les chrétiens , bref les mécréants, car pour eux nous sommes des mécréants.

fraternellement

dorcas
___________________________________
Maison de Jacob, venez et marchons à la lumière de l'Eternel
2saïe 2: 5
Forum : Judaïsme-Messianique
Mon blog :Souvenez-vous
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Toni
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2007
Messages: 2 181
Localisation: Mons - Belgique
Pays: Belgique2
Livres Préférés: Psaume 139

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 15:12 (2009)
MessageSujet du message: Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"
Répondre en citant

Primo, cette terre leur appartient, vu qu'elle leur a été promise depuis Abraham.
Et donc, ils sont dans leur droits en reprenant leur terre.
Quant à dire être contre les sionistes, c'est bien vrai que c'est ridicule et c'est du racisme.
De toute façon, c'est autant condamnable que tout autre racisme.
___________________________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Simon1976
Serviteur de Dieu
Serviteur de Dieu

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 394
Localisation: Canada
Pays: Canada
Livres Préférés: AT et NT

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 17:45 (2009)
MessageSujet du message: Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"
Répondre en citant

Dans un forum séparatiste québécois, j'ai lu des commentaires tels que: "Il faudrait déporter les Juifs nés en Israël d'immigrants juifs arrivés après 1948 dans les pays d'origine de leurs parents." sous prétexte qu'ils "volent" la terre des Arabes! Si c'est pas de l'antisémitisme, je me demande ce que c'est! Ceux qui ont des idées pareilles devraient avoir honte de les exprimer publiquement! C'est comme si les Amérindiens souhaitaient déporter les descendants des Français ou des Anglais sous prétexte qu'on leur a pris leurs terres.
Revenir en haut
dorcas
Serviteur de Dieu
Serviteur de Dieu

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2007
Messages: 862
Localisation: Belgique
Livres Préférés: chouraqui

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 23:15 (2009)
MessageSujet du message: Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"
Répondre en citant

Il n'y a pas eut vol de terre, c'est l'ONU qui a voté pour l'etat D'Israël, beaucoup de juifs ont acheté la terre ou ils habitent.

Que devrait-on dire le dôme doré, ou il y a le rocher du Mont Moriah et ou en dessous se trouve le temple et la mosquée d'Elaksa n'ont rien a faire là.
Sous prétexte que le Mohamed est monté au ciel de là, bel excuse.

Savez-vous que dans le coran , il n' a pas une seul fois fait mention de Jérusalem, pas une seul fois, donc à rien a faire là.

dorcas
___________________________________
Maison de Jacob, venez et marchons à la lumière de l'Eternel
2saïe 2: 5
Forum : Judaïsme-Messianique
Mon blog :Souvenez-vous
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Simon1976
Serviteur de Dieu
Serviteur de Dieu

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 394
Localisation: Canada
Pays: Canada
Livres Préférés: AT et NT

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 23:20 (2009)
MessageSujet du message: Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"
Répondre en citant

Je n'ai pas lu le coran mais cette histoire d'ascension de Mohamed doit être un autre plagiat sur le christianisme.

Mais si les juifs ultra-orthodoxes mettent leur idée de détruire les monuments impies sur le mont du Temple, ils vont déclencher la colère des musulmans à travers le monde. Peut-être que si les musulmans finissent par se convertir au vrai Dieu, ils abandonneront Satan et détruiront eux-mêmes ces monuments.

D'ailleurs, je crois que la mosquée Al-Aqsa a déjà servi d'église durant les Croisades.
Revenir en haut
Toni
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2007
Messages: 2 181
Localisation: Mons - Belgique
Pays: Belgique2
Livres Préférés: Psaume 139

MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 16:06 (2009)
MessageSujet du message: Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"
Répondre en citant

En effet, ce dôme de mosquée dorée est une tâche sale sur les photos d'Israël.
C'est un comble, Jérusalem, la Cité de David s'élève une mosquée au lieu du Temple.
C'est un véritable scandale.
Et les Juifs n'ont même leur propre temple aujourd'hui dans leur capitale.
Et s'il essaye de le construire alors les musulmans font tout un bordel comme cela a déjà eu lieu quand ils ont voulu poser la première pierre du troisième temple.
Cela me fait enrager.
___________________________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Simon1976
Serviteur de Dieu
Serviteur de Dieu

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 394
Localisation: Canada
Pays: Canada
Livres Préférés: AT et NT

MessagePosté le: Ven 20 Fév - 00:49 (2009)
MessageSujet du message: Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"
Répondre en citant

Ariel Sharon est allé sur le mont du Temple en 2000 et cela a déclenché l'intifada, on peut imaginer ce que provoquerait la destruction du dôme du Rocher et de la mosquée Al-Aqsa!
Revenir en haut
Toni
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2007
Messages: 2 181
Localisation: Mons - Belgique
Pays: Belgique2
Livres Préférés: Psaume 139

MessagePosté le: Ven 20 Fév - 15:44 (2009)
MessageSujet du message: Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"
Répondre en citant

Oui, en effet, je ne souvenait plus de cela et c'est un comble.
Pourtant, il était chez lui, Jérusalem, capitale d'Israël, le premier Ministre n'y avait même pas droit de s'y rendre.
Moi, je la détruirais cette mosquée que je hais.
___________________________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dorcas
Serviteur de Dieu
Serviteur de Dieu

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2007
Messages: 862
Localisation: Belgique
Livres Préférés: chouraqui

MessagePosté le: Dim 22 Fév - 00:53 (2009)
MessageSujet du message: Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"
Répondre en citant

Pourtant Ariel sharon n'a pas été sans accord de la part du fatah, ils étaient d'accord qu'il y aille mais c'était une bonne occasion pour commencer l'antifada, c'est ce que les palestiniens cherchaient.

Vous savez qu'il y a des fissure sous la mosquée et on sait qu'il y a beaucoup de tramblement de terre en Israël.

Savez-vous qu'ils ont volé des mosaïques dans l'église de la nativité pour garnir cette mosquée.

Moi aussi j'aimerais bien qu'elle tombe en miette, tout ce qu'il y a sur l'esplanade car ça n'a rien a faire là, et comme dit Toni, ça fais une tâche sur Israël.

C'est une invention des musulmans parce qu'il n' y a pas une seul fois fait mention de Jérusalem dans le coran, donc cette mosqué et ce dôme , ..........niet.

dorcas
___________________________________
Maison de Jacob, venez et marchons à la lumière de l'Eternel
2saïe 2: 5
Forum : Judaïsme-Messianique
Mon blog :Souvenez-vous
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Simon1976
Serviteur de Dieu
Serviteur de Dieu

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 394
Localisation: Canada
Pays: Canada
Livres Préférés: AT et NT

MessagePosté le: Dim 22 Fév - 01:03 (2009)
MessageSujet du message: Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"
Répondre en citant

N'a-t-elle pas été détruite par les séismes dans le passé? À moins que ce ne soit le dôme du rocher. En tout cas, les deux doivent disparaître.

Pour vrai, ils ont volé des choses dans la basilique de la Nativité pour garnir ce truc? Pas étonnant; ils ont volé presque tous les personnages de la Bible pour édifier leur religion!
Revenir en haut
Christophe
Serviteur de Dieu
Serviteur de Dieu

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 564
Localisation: paris
Pays: France

MessagePosté le: Jeu 5 Mar - 18:04 (2009)
MessageSujet du message: Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"
Répondre en citant

une vidéo a voir " Gardons-nous D'oublier" produit par Johannes Facius et Cchristopher M Dermott, il rencontre la haine contre les juif et comment  les enfant palentisne comme en 1930 les enfant grandise dans le mensonge et la haine des juif.

dans la bilble est dit:

Psaumes 35

Qu'ils ne disent pas dans leur coeur: Ah! voilà ce que nous voulions! Qu'ils ne disent pas: Nous l'avons englouti! 35.26 Que tous ensemble ils soient honteux et confus, Ceux qui se réjouissent de mon malheur! Qu'ils revêtent l'ignominie et l'opprobre, Ceux qui s'élèvent contre moi! nous somme tous surpris de l'haine des juifs?
la palentisne, je ne sais depuis quand, il tente de reprendre la haine contre les juif (1930), les enfants sont bourrées de mensonge et de haine dans la télévisions et les mosqué.

Jérémie 13
13.23 Un Éthiopien peut-il changer sa peau, Et un léopard ses taches? De même, pourriez-vous faire le bien, Vous qui êtes accoutumés à faire le mal? les nazis on commencer et les arabes tente de finir le travail exterminations des Juif!
un site que je vous partage:
www.mauthaussen-memorial.at

www.haaretz.com/hasen/spages/1020519
vous pourrais voir des cours film:
www.antiquities.org.il/dss_eng.asp
___________________________________
http://christophe2904.skyblog.com
Revenir en haut
Caillot


Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2014
Messages: 17
Localisation: Rouen
Pays: France
Livres Préférés: Louis Segond

MessagePosté le: Sam 11 Oct - 17:48 (2014)
MessageSujet du message: Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"
Répondre en citant

dorcas a écrit:
Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"

Annick Hovine

Mis en ligne le 02/02/2009

Le voyage à Auschwitz-Birkenau, pour le 64e anniversaire de la libération du camp, a permis à 135 jeunes de se rendre compte, de leurs propres yeux, de l'horreur de l'Holocauste.
L'évêque négationniste se dit "imprudent"
Edito - Shoah : une dénonciation à renouveler
Reportage
À Auschwitz et birkenau Auschwitz ? On se trouve à l'entrée du plus grand complexe construit durant la guerre par le IIIe Reich, qui représente à lui seul le système concentrationnaire nazi. Lukasz hésite un peu quand on lui demande ce que le mot lui inspire. Polonais d'origine, il est né il y a 16 ans. "Ma mère était contente que je vienne ici. Elle me raconte beaucoup d'histoires sur la Pologne." Dont celle de la petite ville d'Oswiecim (nommée Auschwitz par les Autrichiens). "Il y a eu beaucoup de morts, surtout des juifs." Combien ? "Je crois 5 000 au moins. Mais je ne sais pas "
Lukasz fait partie du groupe de 135 jeunes qui se sont rendus, jeudi dernier, à Auschwitz à l'occasion du 64e anniversaire de la libération du camp. Les jeunes participants, venus d'une douzaine d'écoles de Bruxelles, de Flandre et de Wallonie, ont fait le voyage avec le ministre belge de la Défense, Pieter de Crem (CD&V), et avec Paul Sobol, survivant belge des camps. Objectif : permettre aux jeunes de se rendre compte, de leurs propres yeux, d'une des pages les plus noires de l'histoire de l'humanité.
Elève, comme Lukasz, à l'Institut Diderot, au centre de Bruxelles, Hanae, 17 ans, née à Tanger, appréhende la visite du symbole mondial de l'Holocauste. Il y a deux semaines, elle s'était rendue au Fort de Breendonck, près d'Avers, un des camps nazis les mieux préservés d'Europe. "Je sais déjà un peu à quoi m'attendre. A Breendonck déjà, j'ai pleuré", avoue-t-elle simplement. "C'était surtout en voyant comment les nouveaux qui arrivaient étaient traités. La femme du commandant qui se promenait devant eux avec une tartine à la framboise. J'étais dégoûtée."
Son amie Sara, 18 ans, s'est portée volontaire pour venir à Auschwitz. "J'ai envie de voir moi-même ce qui s'est passé, ce qui leur est arrivé. Aussi, pour essayer de comprendre pourquoi les juifs réagissent comme ça aujourd'hui à Gaza. La balance est inversée."
Comme tous les visiteurs, on s'arrête un instant sous la célèbre devise en fer forgé ("Arbeit macht frei") qui marque l'entrée du camp. Les bâtiments, les allées, les arbres : tout est resté comme à l'époque de la caserne polonaise, assure la guide, originaire d'Oswiecim. Dans un français impeccable, Annetta fait resurgir l'horreur nazie. On imagine la cruauté de l'appel : 700 prisonniers devaient attendre, en hiver dans un froid glacial, que les dirigeants du camp les comptent. Cela durait une heure ou toute la journée, selon le bon vouloir des nazis. "Aujourd'hui, il fait -3, il fait chaud", commente Annetta. "Mais ça descend souvent à -20,-30." Au sein du petit groupe qui tape du pied sur la neige durcie pour se réchauffer, plus personne ne dit rien.
Arrêt au Blok 5, où sont rassemblées les "preuves matérielles des crimes". Des millions de cheveux - les nazis rasaient les détenus -, des milliers de valises, des tas de casseroles, des monceaux de chaussures, des tas de prothèses (arrachées aux handicapés, d'office tués), des boîtes de cirages - maigres possessions des déportés. Les nazis confisquaient tout et envoyaient en Allemagne ce qui pouvait encore servir. Regard horrifié sur ces innombrables boîtes de Zyklon B, gaz utilisé pour l'extermination.
Dehors, on doit faire la file pour pénétrer dans le crématoire. "En 20 minutes, on pouvait tuer 1 000 personnes, avec 5 à 7 kilos de granules de Zyklon B. C'était plus économique et plus facile que de les fusiller", continue Annetta. Autour d'elle, un silence de mort. Dans la chambre à gaz - une pièce avec des cheminées, par lesquelles les nazis jetaient le Zyklon B, les douches n'étaient qu'un leurre, un prétexte après un long voyage, pour attirer les juifs vers la mort. Au moins 1,3 million de victimes sont tombées à Auschwitz-Birkenau. Dans le froid paralysant de la plaine de Birkenau, où finissaient les convois de déportés, Lukasz prend note, consciencieusement. Son regard erre, suit les rails.
Hanae a la gorge nouée. "J'arrive pas à croire que des gens puissent traiter comme ça d'autres personnes. Les nazis obligeaient les juifs à se mettre nus soi-disant pour aller se laver. Et en fait, ils les faisaient mourir. C'est vraiment très mal."
La visite d'Auschwitz-Birkenau a ébranlé certaines convictions de Sara : "Je pensais que les trois quarts de ce qu'on disait sur Auschwitz, c'était de l'exagération, pour marquer les esprits, pour en mettre plein la vue. Mais là C'est encore pire que ce qu'on peut imaginer. Je trouve même que ce qu'on en dit, ce n'est pas assez. Il n'y a pas de mots." La jeune fille revoit aussi ses certitudes sur le conflit israélo-palestinien. "On vient d'avoir un petit débat entre nous. Ce qui s'est passé pendant la Seconde Guerre mondiale et ce qui se passe à Gaza, ce sont deux histoires tout à fait différentes. Ce ne sont pas les mêmes personnes, pas les mêmes acteurs, pas les mêmes générations. On ne peut pas tout mélanger."

http://www.lalibre.be/actu/europe/article/479001/auschwitz-birkenau-il-n-y-…





J'avais 13 ans à la déclaration de la guerre et 18 lorsqu'elle finie. Elle fut une guerre de religions, et la shoah en est une certitude. Ce n'est pas par hasard qu'Hitler extermina les juifs parce qu'il se disait chargé d'une mission divine. Ce fut une monstruosité qu'il accomplit avec une méthode qui est la négation de l'humanité. Aucun homme politique, ni aucune religion était ignorante de ces atrocités. Même celle qui se cache derrière une fausse piété.
___________________________________
« « Si votre évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent » » (2 Cor. 4 : 3)
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:56 (2016)
MessageSujet du message: Auschwitz-Birkenau: "Il n'y a pas assez de mots"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Amis de Jésus Index du Forum -> Israël et Messiamisme -> Histoire des Juifs dans le monde Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Sauter vers:  

 

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
phpBB
Template by BMan1
Traduction par : phpBB-fr.com